A quoi ressemble le nouveau gouvernement allemand ?

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Allemagne--Merkel-4

-
Michel Garroté  --  Depuis des mois, l'Allemagne est dirigée par un gouvernement ad interim ne gérant que les affaires courantes. Mais voici que les sociaux-démocrates allemands (SPD : centre-gauche) ont officialisé, le vendredi 9 mars 2018, les noms de leurs ministres dans le nouveau gouvernement d'Angela Merkel, avec notamment Olaf Scholz aux Finances.
-
Le SPD a pu obtenir au total six ministères, alors qu'il représente moins de 20% des électeurs. La CDU : sept ministres, Merkel inclue. La CSU : trois ministres.
-
La nomination d'Olaf Scholz aux Finances a été officialisée, également le vendredi 9 mars 2018, par la direction du parti social-démocrate. Le 9 mars, on s'en souviendra...
-
Social-démocrate modéré, Olaf Scholz, 59 ans, devrait rester fidèle à la politique budgétaire rigoureuse impulsée par son prédécesseur pendant 10 ans. Quant à la nomination de Heiko Maas aux Affaires étrangères, elle avait été ébruitée dès le jeudi 8 mars 2018.
-
A 51 ans, Heiko Maas profite de l'élimination réciproque, suite à une guerre d'ego de deux poids-lourds du SPD, qui ambitionnaient d'occuper ce portefeuille : Sigmar Gabriel, le chef de la diplomatie sortant ; et Martin Schulz, président sortant du SPD. La sociale-démocrate Svenja Schulze, 49 ans, dirigera le ministère de l'Environnement.
-
L'actuelle ministre SPD de la Famille, Katarina Barley, 49 ans, passe à la Justice ; tandis que le social-démocrate Hubertus Heil, 45 ans, récupère lui le Travail et les Affaires Sociales. La sociale-démocrate Franziska Giffey, 39 ans, maire d'un arrondissement de Berlin, hérite, quant à elle, du portefeuille de la Famille. Les autres ministres proviennent du parti démocrate-chrétien (CDU : centre) de la chancelière, et, de son allié bavarois (CSU : droite).
-
La CDU n’a hérité, à part le portefeuille de la Défense - qui reste dans le giron de Ursula von der Leyen - que de ministères jugés secondaires, ce qui a valu à Angela Merkel de vives critiques en interne. Merkel a dû céder le ministère de l’Intérieur à son allié bavarois (CSU : conservateur), qui prône un virage à droite sur les questions d'immigration.
-
C’est le président de la CSU bavaroise, Horst Seehofer, qui dirigera le ministère de l'Intérieur, élargi aux questions de la Patrie, un geste en direction de l'électorat tenté par le vote AfD. Horst Seehofer est l'homme qui a convaincu Angela Merkel de diminuer fortement, à l'avenir, l'accueil de migrants : 200'000 par an, au lieu d'un million comme prévu précédemment.
-
Côté CDU, Angela Merkel a dû accepter de promouvoir à la Santé son principal opposant en interne, Jens Spahn, pour calmer la fronde de l'aile conservatrice de la CDU. Une des proches de Merkel, Julia Klöckner, hérite, quant à elle, de l'Agriculture. Angela Merkel doit être élue chancelière, mercredi 14 mars 2018, par la chambre des députés, grâce à la majorité qu'y forment la CDU, la CSU le SPD. L'Allemagne aura donc, après de longs mois de tractations, un gouvernement en bonne et due forme, le 14 mars : ouf ! On s'en souviendra...
-
Michel Garroté pour LesObservateurs.ch
-

7 commentaires

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Avoir 60% de ministres avec moins de 20% des voix c’est bien là ètre une minorité agissante et malfaisante comme l’est le « socialisme ». Il y a plus fort encore avec les écolos avec 4% en France ils ont Mr Hublot l’homme aux 6 voitures et bateau à- moteur… !

  2. Posté par Damien Francois le

    Un ami m’a dit, il y a2 ans environ: L’Allahmagne doit être remise sous tutelle. Seul Poutine pourrait encore nous sauver. Cet ami est un… allahmand!

  3. Posté par petitjean le

    Avec Heiko Maas quelle va être la politique étrangère de l’Allemagne, quelles éventuelles inflexions ?
    Rapprochement avec la Russie et déplaire à son suzerain les USA ?
    Poursuite de la politique hégémonique de l’Allemagne sur l’Europe ?
    Soutien inconditionnel à la politique étrangère américaine ?
    Construire une Europe puissance rivale des USA?
    en fait , rien, absolument rien n’a été dit !………………

  4. Posté par Sergio le

    A quoi ressemble le nouveau gouvernement allemand ? Personne ne pourrait croire qu’il s’agit d’un gouvernement, encore moins d’un gouvernement allemand.

  5. Posté par Loulou le

    « un gouvernement en bonne et due forme »

    Un conglomérat de gens qui se haïssent. Sans aucun avenir, cela ne va pas durer très longtemps.

  6. Posté par Claire le

    Petits arrangements entre amis! Tous ces noms fleurent bon les patronymes germaniques: trop de blancs manifestement! Merkel n’a même pas réussi à placer quelques Turcs, Syriens ou Africains dans ce gouvernement? Pourtant, parmi tous ces ingénieurs, chercheurs et hommes de lettres, elle n’avait que l’embarras du choix!

  7. Posté par SD-Vintage le

    200’000 par an soit un million en 5 ans, avec des taux de natalité 3 à 4 fois supérieur à celui des allemands. C’est le chiffre de la France.
    Les électeurs CDU sont des imbéciles.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.