9 commentaires

  1. Posté par Jean Durand le

    Le socialisme s’arrête quand l’argent des autres a été tout dépensé (M. Thatcher), en voici une illustration. Mais la gauche va encore continuer un moment à arroser leur nouvelle clientèle venue d’ailleurs au détriment des citoyens contribuables et ceux qui ont contribué dans le passé.

  2. Posté par SD-Vintage le

    Une manifestation de 1300 personnes a droit à un article dans 20 mn !

  3. Posté par Vengeur le

    @ toyet
    Vous voulez parler de Studer j’imagine….
    Quand aux neuchâtelois ils n’ont que ce qu’ils méritent dans leurs grande majorité, quand ont observe le comportement politique de cette populace, il ne peut en être autrement.

  4. Posté par sophie edouard le

    Ca me fait bien rire. La chaux-de-fonds octroie 650 000 frs pour une piscine chauffée pour les loutres et rien pour l’hôpital, rien pour les hautes écoles…. on manifeste mais ça sert à quoi le gouvernement de neuchâtel ayant accepté un crédit sans plafond réélu… c’est quoi cette grande plaisanterie… se geler pour montrer sa désaprobation, mais elle est dans les urnes et dans les urnes on vote pour les mêmes. arrêtez cette grande plaisanterie une fois pour toute !!!!

  5. Posté par Baron d'Bobard le

    Les neuchâtelois face à leur contradictions.
    A force de voter pour la gauche qui gaspille l’argent publique, les caisses sont vides.
    Des rêveurs.

  6. Posté par Aude le

    Et combien le Canton donne pour les migrants ?
    Le scénario était prévisible. Ce n’est que lorsque les autochtones doivent tirer le diable par la queue qu’ils manifestent.
    Mais les leaders gauchistes sont pro-immigration. Donc, ils se tirent une balle dans le pied.
    Vous verrez peu à peu ce genre de manifestation dans toutes les villes dirigées par la gauche.
    Ils vident les caisses d’Etat et se plaignent ensuite qu’il n’y a plus d’argent.

  7. Posté par Bussy le

    C’est beau quand les gauchos manifestent contre les gauchos !
    Ils doivent s’être mis d’accord pour cacher quelque chose ou faire diversion…
    Quant au peuple, il devrait les rejeter tous au lac, ces affreux qui osent baisser de 10 francs la paie des apprentis et diminuer les prestations des gens en EMS qui ont pour la plupart fait la richesse de la Suisse, tout ça pour pouvoir continuer à financer une masse de plus en plus grande de parasites importés !
    Allez à la Chaux-de-Fonds vous balader pendant les heures de travail, vous vous sentirez dans quelque chose entre Mombassa et Sidi Ben Abbes !

  8. Posté par Marie le

    Désolée pour la fermeture de la Haute Ecole de musique, mais voilà, les nouveaux arrivants n’en ont plus besoin.

  9. Posté par toyet le

    Euh les sous ils vont le trouver où ? ils ne paient pas assez d’impôt? bon nous pourrions prendre le bénéfice de la BNS ( 54 milliards ) mais les banksters veulent les garder pour eux, avec la complicité d’un ancien conseiller d’état neuchatelois, et nous fermons la boucle de l’asservissement par l’usure……

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.