« Grand remplacement » : complot, fantasme ou réalité ?

Ajoutée le 29 janv. 2018

Désaccord Majeur, avec Edouard Chanot. Face à l’immigration, les Français semblent de plus en plus nombreux à croire à une substitution de population. Mais le « Grand remplacement » et son inventeur, l’écrivain Renaud Camus, sont voués aux gémonies. À tort ou à raison ? Le chroniqueur Edouard Chanot donne son avis.

6 commentaires

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Pareil à Genève : Il suffit de se promener en ville dans les quartiers populaires pour voir que le remplacement est en action. Pas besoin de statistiques, elles sont maquillées. Les statistiques –comme partout dans le monde–sont commandées pour démontrer la justesse du raisonnement de ceux qui les…commandent! C’est un procédé pour nous faire croire que la » chose » est scientifique alors que c’est souvent de l’intox.

  2. Posté par miranda le

    CE N’EST PAS VRAI. Michèle Tribalat nous a quand-même informés que les statistiques ethniques étaient maintenant possibles.

    Ce Monsieur se veut « trop bien sous tous rapports ».IL a besoin de « rassurer » toutes ses clientèles du WEB. C’est un bien pensant. Qui va peut-être se voir attribuer un jour, un poste médiatique très important.

    Il oublie un détail :
    – il n’y a pas que le migrant qui arrive en France
    – il n’y a pas que la famille qu’il aura crée qui restera en France
    – il y a que ce migrant, par le regroupement familial peut faire venir légalement et illégalement plus de 20 personnes.
    C’est une connaisseuse du problème qui ose écrire ces lignes. Ayant vécu dans des cités, JE L’AI VU DE MES YEUX, VU. Et je peux vous certifier que CELA CONTINUE.

    Donc quand un migrant entre en Europe : c’est 20 personnes qui peuvent le suivre.
    C’est surtout ce facteur là, qui peut favoriser NOTRE DISPARITION.

    Mais pas l’entrée d’un migrant solitaire, s’il reste solitaire.

    Ces migrants devraient être considérés comme des TRAVAILLEURS DETACHES (tout comme les polonais, les bulgares, les slovaques etc qui travaillent partout en France et ailleurs)

    Monsieur, vous n’êtes pas un homme TERRAIN et cela se voit.

  3. Posté par Sitting bull le

    suffit de regarder dans les rues …moi je vois le changement et j ai des yeux quand même , j habite en Belgique et celle ci est engloutie jusque dans ma rue …ou les blancs ont presque disparu , plus le métissage , j ai plein de métisse dans ma rue , une blanche a épousé un arabe et fait 5 enfants métisse , 2 grand mères dont les filles ont épousé des arabes et ont eu 3 enfants métisse chacune , une blanche a épousé un chinois et eu 3 enfants métisse , ma rue est pleine de noirs et d arabes , les blancs qui restent sont des vieux stroumph

  4. Posté par G. Guichard le

    Ben, de toute façon, avec le fait que les Allemands, exempts de no-go zones, se sont vus imposer le même quota d’immigration activiste, il est évident qu’il y a une volonté de pratiquer partout l’immigration activiste qu’on connaît depuis 30 ans en France

  5. Posté par UnOurs le

    « …et son inventeur, l’écrivain Renaud Camus, sont voués aux gémonies. »
    Et pas seulement par la gauche et la droite molle, mais aussi par la « réacosphère » jeanne-darkiste.

  6. Posté par Le Taz le

    Comment est-il encore possible que des gens puissent encore se poser cette question? Il n’y a qu’à regarder les faits, le nombre d’envahisseurs barbares, quels sont les politiciens qui favorisent l’invasion, qui finance les ONG qui organisent leur venue, de mettre les faits en parallèle avec Praktischer Idealismus et tout devient clair! Il y a zéro doute, non seulement sur le grand remplacement mais sur la mafia mondialo-bolchevique qui l’organise! C’est une évidence absolue! Tout comme il est une certitude que les politiciens et POLITICIENNES qui favorisent cette invasion sont ses marionnettes de la mafia mondialiste!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.