En Italie, le parti anti-immigration a fait élire le premier sénateur noir de l’histoire

Tony Iwobi, un Italien d'origine nigériane arrivé dans le pays en 1976, a été élu sénateur dans la province de Bergame au sein de la Ligue. Une première dans l'histoire italienne pour une personne de couleur.

Le parti populiste anti-immigration la Ligue a offert un joli pied de nez à ses détracteurs. Non content de sa percée historique lors des élections législatives du 4 mars, il a en effet fait élire Toni Iwobi, désormais premier sénateur noir de l'histoire de la péninsule.

Cet Italien d'origine nigériane réside à Spirano dans la province de Bergame. Il est arrivé en Italie en 1976 et milite au sein de la Ligue depuis 25 ans. Pour lui, ce parti est une barrière au racisme.

«La discrimination naît justement quand prolifère l’immigration clandestine»

Il déclarait ainsi dans une interview le 29 janvier 2018, alors qu'il lançait sa candidature au Sénat : «En ce qui me concerne, Matteo Salvini et la Ligue représentent une barrière importante contre le racisme. La discrimination naît justement quand prolifère l’immigration clandestine, qui est l’antichambre de l’injustice sociale et de l’insécurité».

Celui qui est en charge du volet «immigration» de la Ligue ne sent pas de communauté de destin avec les migrants fraîchement arrivés et l'explique au journal italien Il Fatto Quotidiano : «Quand je suis arrivé en Italie à l'âge de 22 ans, j'avais un visa d'étude. Avant, personne ne pouvait entrer dans le pays sans un permis régulier. Hé bien, aujourd'hui ce n'est plus comme ça.»

Pour rappel, le parti de Matteo Salvini a fait campagne sur une ligne hostile à l'immigration massive découlant de la crise des réfugiés que connaît l'Europe. Il a par exemple promis d'expulser 500 000 immigrés clandestins. La Ligue, qui avait fait 4% aux législatives de 2013, a multiplié son score par quatre à celle de mars 2018, avec 18%. Matteo Salvini pourrait être désigné Premier ministre et appelé par le président italien dans les prochaines semaines à proposer un gouvernement de coalition, bien que le chef de La Ligue ait affirmé le 5 mars son refus de s'allier avec le Mouvement 5 étoiles.

Source

Un commentaire

  1. Posté par Claire le

    Un alibi! « Voyez, nous ne sommes pas racistes »… Il faudrait aussi un musulman pour faire bonne mesure…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.