Allemagne – Groko, Merkel IV et AfD

Michel Garroté
Politologue, blogueur

Angela-Merkel-1

-
Michel Garroté  --  J'aimerais revenir sur un thème déjà mentionné, brièvement, sur Lesobservateurs.ch : la formation d'un gouvernement de coalition en Allemagne. Après des mois de suspens, les sociaux-démocrates allemands du SPD (centre-gauche) sont prêts à gouverner avec la CDU (centriste) d’Angela Merkel et avec son alliée bavaroise, la CSU (conservatrice). En effet, les membres du SPD ont approuvé, à 66%, une nouvelle coalition ("Groko") avec le bloc CDU-CSU, levant le dernier obstacle à la formation d'un gouvernement ("Merkel IV").
-
A noter qu'un bon tiers des membres du SPD (34%), a voté contre la "Groko", voulant, sans succès, que son parti s'installe sur les bancs de l'opposition parlementaire, aux côtés des écolos (Die Grünen), de l'extrême gauche (Die Linke qui inclut des extrémistes de l'ex-Allemagne de l'Est nostalgiques de l'Etat-Stasi) et de l'AfD (dont les membres sont libéraux, conservateurs et patriotiques ; et non pas "d'extrême-droite" comme l'allègue la presse francophone).
-
Rappelons tout de même qu'en février dernier, Martin Schulz (SPD) briguait un poste de ministre, après avoir juré que jamais il ne serait ministre dans une "Groko" au service de la "Merkel IV". Schulz a ensuite informé que tout compte fait il renonçait (encore une fois) à tout poste ministériel. Puis, il a démissionné de la tête du SPD. Bref, Martin Schulz s'est totalement discrédité et dans la foulée, il a couvert de ridicule le SPD.
-
Le 12 mars, seront connus les noms des six ministres SPD du gouvernement "Merkel IV". Et Angela Merkel sera formellement élue Chancelière le 14 mars. Elle entamera ainsi son quatrième mandat. Soulignons que cette grande coalition dispose de la majorité (53,5%) au Bundestag (le Parlement allemand).
-
Et soulignons également que le principal parti de l’opposition parlementaire est l'Alternative pour l’Allemagne (AfD), une formation, comme indiqué plus haut, libérale, conservatrice et patriotique, qui a fait une entrée spectaculaire au Bundestag lors des dernières législatives. Les sondages placent désormais l’AfD devant le SPD, qui lui se retrouve, à seulement 17%, avec le pire score de l'histoire de la social-démocratie allemande.
-
Avec la CSU bavaroise au gouvernement et l'AfD au Parlement, les vraies droites sont donc présentes à l'exécutif et au législatif. Reste à savoir ce que tout cela va impliquer sur le terrain.
-
Michel Garroté pour LesObservateurs.ch
-

Un commentaire

  1. Posté par Jean Durand le

    Bon courage aux Allemands avec cette coalition de perdants. Il faut encore quelques années de plus de « Wir schaffen das  » pour qu’ils ouvrent suffisamment les yeux.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.