Oui à No Billag : Même l’ancien responsable des sondages d’audience de la SSR votera oui.

L'ancien responsable des sondages d'audience de la SSR votera oui à No Billag.

 

Matthias Steinmann est propriétaire du château de Schlosswil près de Berne et a été, avec ses sociétés, l'un des experts le plus demandés en Europe dans le domaine de la mesure de l'audience des programmes de télévision. Il a longtemps été employé de haut niveau de la télévision suisse d'Etat, dont il déplore le développement excessif et l'incapacité de se réformer. Selon lui, il est nécessaire de voter "oui" à l'initiative No Billag, car une forte proportion de "oui" est la seule chance d'obliger les responsables de la SSR à plus de mesure. Il est par ailleurs urgent d'entamer la discussion de fond que Madame Leuthard a promise, mais jusqu'à présent pas mise en œuvre. Il faut à tout prix réduire le budget de la SSR d'au moins un tiers ou même de moitié, selon Matthias Steinmann, qui estime que la SSR n'est pas en mesure de se réformer d'elle-même et que seule une pression extérieure peut la forcer de revenir à une dimension acceptable.

 

 

https://www.weltwoche.ch/ausgaben/2018-8/artikel/warum-ich-mit-ja-stimme-die-weltwoche-ausgabe-8-2018.html

 

Traduction (Claude Haenggli) : Je suis d'accord avec les arguments de politique institutionnelle concernant l'information des minorités. Mais il n'y a pas besoin pour cela d'un système médiatique monopolistique à ce point surdéveloppé maintenant. Les principaux responsables en sont les politiciens, en particulier la conseillère fédérale Doris Leuthard, qui ne s'est pas rendu compte que la maigre majorité obtenue il y a trois ans par la transformation de l'impôt sur les appareils de réception en un impôt par ménage rendait nécessaire une sérieuse discussion sur le service public et aurait dû être suivie d'une contre-proposition concrète à l'initiative No Billag.

Cordialement

Claude Haenggli, 26.2.2018

 

5 commentaires

  1. Posté par Robert le

    Amis souverainistes, pro-suisses, pro-nuclaires et islamo-sceptiques… j’avais mis pile dans le mille!

  2. Posté par Robert le

    Bravo à tous
    Un pronostic: 72% de non dimanche.

  3. Posté par aldo le

    PAS DE SONDAGES, LA SITUATION DOIT ÊTRE GRAVE POUR BILLAG…
    Aux dernières nouvelles (méthode socialiste) le téléphone sonne et se sont les pillards de Billag et autres profiteurs du système qui s’animent. Ce sont ces parasites interlopes qui vivent en boostant leur chômage permanent avec l’astuce de l’intermittence du spectacle. A cheval sur les deux frontières, ils bouffent à tous les rateliers. Mais ils paniquent pour le futur de leurs rackets en connivence avec la SSR TSR RSR et les sous-radio-TV etc.via les co-productions dont la maîtrise comptable semble propice à toutes les compromissions internationales. Parmi eux il y a naturellement les fils de et les filles de, qui ne s’embarrassent pas de créer au sein de la SSR, de médiatiques dynasties royales socialistes, le tout à nos crochets.

    AVEC OUI A NO-BILLAG, C’EST A NOTRE TOUR DE LEUR IMPOSER NOTRE REVOLUTION PLURALISTE ET LIBERALE. La boutique soixante-huitarde doit fermer.

    Pourquoi les employés et les ouvriers au chômage devraient-ils changer de job et pas ces rejetons dont les parents plus que friqués et issus de la pseudo-culture, touchent déjà des droits d’auteur tricotés sur notre dos en exploitant tous les filons des subventions publiques en plus des cadeaux soustraits joyeusement du trésor milliardaire de Billag avec les complaisances propres à ce système pervers ?

  4. Posté par bigjames le

    Ce Monsieur n a pas été invité à Forum ?

  5. Posté par JDV le

    En famille nous avons tous voté OUI, c’est fait

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.