Le Premier ministre hongrois «a clairement déclaré la guerre à George Soros»

post_thumb_default

 

George Soros et son ONG ne sont plus les bienvenus en Hongrie. Le 13 février, le gouvernement de Viktor Orbán a présenté au Parlement un projet de loi portant le nom de «Stop Soros» . Alors que les élections législatives du 8 avril se profilent, Sputnik a interrogé une experte italienne de l'Open Society Foundation sur cette initiative législative.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    ET OUI, l’espoir se lève à l’EST. Déjà avec Poutine qui a stoppé la machine en Syrie.

    Et MR ORBAN, un homme de courage, de volonté comme en fait plus guère dans notre chère Europe.
    Cette experte « observatrice des actions de l’Open Society » a le mérite de préciser que des acteurs pro-Soros agissent au sein même de l’Europe.

    A ce sujet Francesca Totolo dit :  » Il semble que l’Union Européenne soit plus soucieuse de garantir les intérêts de l’ élite internationale ». On ne peut plus réel.
    Ce réseau au sein de l’union Européenne travaille pour Georges Soros et trahit les intérêts des peuples européens, non pas seulement d’un point de vue socio-économique, mais aussi d’un point de vue culturel, en approuvant que des cultures et des systèmes de penser profondément différents risque d’anéantir les héritages de nos pays..
    On espère que les acteurs de ce réseau soient un jour jugés et nous fournissent de explications.

    Mais il ne faut pas oublier « ce grand machin » qu’est l’ONU et qui approuve cette entreprise d’anéantissement des peuples Européens. Il faut dire aussi que dans leur majorité ces pays ont des démographies explosives et qu’il faut bien les caser quelque part.

  2. Posté par Le Taz le

    Contrairement à notre gouvernement qui se prosterne devant cette fripouille de la pire espèce!

  3. Posté par Marie le

    Un pas dans la bonne direction.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.