Le groupe de Visegrád renforce sa coopération en matière de sécurité

post_thumb_default

 

Hongrie, Budapest – Le jeudi 22 février, des représentants du groupe de Visegrád se sont rencontrés au Parlement hongrois pour parler de défense et de migration.

Selon Szilárd Németh, président du comité parlementaire de défense hongrois, le V4 a pour but de renforcer la stabilité et la sécurité de la région et de servir la paix et le bien-être.

Lors de cette réunion de défense du V4, l’un des thèmes principaux fut la migration de masse. Pour le législateur hongrois, la migration de masse n’est pas seulement une menace pour la sécurité, mais aussi une menace pour l’identité, d’ordre existentielle, et un danger pour l’économie et la situation sociale. Il a souligné un jour plus tôt que l’immigration légale pourrait aussi être un problème, notamment pour l’identité, comme par exemple concernant la gastronomie nationale, qu’il dit menacée par les kebabs, mais aussi McDonalds.

Radovan Vích, le vice-président de la commission de défense tchèque, a souligné que les quatre chefs des comités soutiennent le travail commun des membres du V4 dans le domaine de l’industrie militaire. Anton Hrnko, le représentant slovaque, a remercié ses homologues pour cette consultation utile. La Slovaquie est prête à participer à tout projet garantissant la sécurité et la tranquillité des citoyens européens.

Michał Jach, le représentant polonais, a souligné l’importance de la coopération entre les membres du V4 à tous les niveaux, non seulement entre les Premiers ministres, mais aussi entre les parlementaires, afin que les liens entre ces pays puissent se renforcer. Selon Michal Jach, les pays du V4 partagent un point de vue similaire sur la sécurité européenne et partagent le même point de vue sur les dangers de l’immigration africaine et asiatique.

Le représentant polonais a souligné l’importance de convaincre les autres pays européens que la migration et le terrorisme sont liés. Il a ensuite exprimé sa gratitude envers la Hongrie pour avoir voté une résolution le mardi 20 février, visant à soutenir la Pologne au niveau de l’UE et en ce qui concerne les autres attaques politiques occidentales. « La Pologne peut compter sur la Hongrie même dans les moments difficiles, » a déclaré Michał Jach.

Szilárd Németh a expliqué que le V4 est toujours préoccupé par la menace migratoire car « diverses organisations, forces politiques et économiques et des lobbyistes » essaient de « faire croire à l’Union européenne et à l’ONU » que la migration est « une bonne chose ». En promouvant l’idée que la migration ne peut être arrêtée, ils veulent légaliser la migration illégale et éliminer tout obstacle aux migrants, a-t-il expliqué.

Cependant, la coopération entre la Pologne, la Tchéquie, la Slovaquie et la Hongrie depuis 2015 leur a donné tort, et le problème peut être résolu, a déclaré Szilárd Németh. La Hongrie et le Groupe de Visegrád ont montré au monde « comment coopérer, s’entraider et se solidariser, » a déclaré M. Németh. « Le manque de solidarité est souvent reproché à la Hongrie, » a-t-il déclaré. « La solidarité, cependant, devrait être exercée non pas envers les migrants mais envers l’Europe, » a-t-il déclaré.

Les dirigeants des commissions ont signé une déclaration commune sur l’intensification de la coopération en matière de défense.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Le Taz le

    Énorme respect pour nos amis de l’est qui eux ont compris ce qui se passe. La logique voudrait que des pays comme la Suisse, l’Autriche, le Danemark, la Roumanie, la Finlande et la Norvège rejoignent ce groupe de Viesgrad. Malheureusement en ce qui nous concerne, ça n’est pas notre gouvernement de traîtres et de pleutres qui se prosterne en permanence devant les internationalistes bolcheviques de l’UE et de l’ONU qui saura se montrer responsable et pro-actif!!!

    A quand une initiative de l’UDC pour que nous puissions nous prononcer sur une participation de notre pays au groupe de Viesgrad?

  2. Posté par Le Taz le

    Et pendant ce temps là, notre gouvernement continue de se prosterner devant la dictature des néo-bolcheviques de Bruxelles, l’invasion migratoire se poursuit dans notre pays et la traîtresse bolchevique Sommaruga refuse de renvoyer les envahisseurs économiques érythréens… Quand on aime son pays, la vérité et la justice, on ne peut être que dégoûté! Je pense ne pas être le seul à ressentir angoisse et colère.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.