Intelligence artificielle. Quand les grands du monde se battent… sans l’Europe

post_thumb_default

 

Intelligence artificielle
Dans la bataille que se livre les grandes puissances pour le leadership de l’économie mondiale, l’intelligence artificielle devient désormais un critère d’importance. Une intelligence artificielle pour laquelle Chine et États-Unis sont au coude à coude. 15,2 milliards de dollars L’intelligence artificielle  occupe de plus en plus l’actualité, y compris financière. En effet, ce ne sont […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

2 commentaires

  1. Posté par Renaud le

    Intelligence artificielle est un oxymore.
    Symptôme d’une zombification avancée des esprits, la croyance que la pensée est réductible au calcul.

  2. Posté par Vautrin le

    Ouais… L’appellation d’intelligence artificielle est tout de même un abus de mots. Ayant moi-même écrit des programmes de systèmes-experts, je sais qu’il ne s’agit pas du tout de conceptualisation, simplement de bases de faits et de de règles pouvant s’enchaîner les unes aux autres jusqu’à des conclusions et décisions déjà programmées. Rien à voir avec le fonctionnement de la logique humaine. Idem pour la reconnaissance vocale, ce n’est que de l’analyse de signal couplée à des bases de données phonologiques et des grammaires; il n’y a pas du tout cette analyse abstraite et formelle en Signe, déjà étudiée par De Saussure. Il ne s’agit ni plus ni moins que de robotique, en réalité.
    Cela dit, ces systèmes en soi ne sont ni « bons » ni « mauvais », tout dépend de l’usage politique que des gouvernements marrons, des entreprises monopolistes et des particuliers vicieux peuvent en faire.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.