France. Orléans choisit une métisse pour incarner Jeanne d’Arc

Mathilde Edey Gamassou, d'ascendance béninoise, a été choisie pour incarner l'héroïne française Jeanne d’Arc lors des 589e Fêtes johanniques, qui se dérouleront du 29 avril au 8 mai à Orléans, dans le centre de la France. Face aux critiques de certains internautes, l'organisation de l'événement affirme que « l'excellence n’a pas de couleur de peau ».

Mathilde Edey Gamassou

Incontournable rendez-vous à Orléans (Centre-Val de Loire), les Fêtes johanniques ont été créées afin de fêter la délivrance par Jeanne d’Arc et son armée, le 8 mai 1429, de cette ville assiégée par les Anglais durant la Guerre de Cent Ans.

Depuis 1945, un jury constitué par l’association Orléans Jeanne d’Arc désigne une jeune femme pour incarner la « Pucelle d’Orléans » lors de ces célébrations. Cette année, c’est Mathilde Edey Gamassou qui a été choisie.

Un cadeau d’anniversaire en avance pour la jeune métisse, qui fêtait hier ses 17 ans. Sélectionnée parmi 13 candidates, cette lycéenne en classe de première littéraire vit à Orléans depuis 2003. Née à Paris, aînée d’une famille de cinq enfants, Mathilde est d’origine polonaise par sa mère, et béninoise par son grand-père.

Un choix critiqué sur les réseaux sociaux

Une ascendance remarquée sur la toile, non sans amusement, en référence à l’hommage à Jeanne d’Arc célébré depuis 1979 par le Front national, parti français d’extrême droite.

Source

16 commentaires

  1. Posté par SD-Vintage le

    @ Christian Hofer le 24 février 2018 : Vous dites : « Dans l’idéologie dominante, une métisse est synonyme de progressisme. Ils ont bel et bien institué des normes racistes à l’intérieur même de leur logique « anti-raciste ». »
    C’est vrai. Mais justement, être métisse ou noir ne doit plus être synonyme de « progressisme », mais ramené à sa réalité : une couleur de peau. C’est un festival, pas un film historique. Quelqu’un qui se dit Français doit pouvoir s’identifier à Jeanne d’Arc. Jeanne d’Arc est très populaire en GB, c’est le seul pays que je connais qui lui a consacré deux chansons modernes :
    https://www.youtube.com/watch?v=vmwMhjbThKg
    https://www.youtube.com/watch?v=0nE8jf0fn_U

  2. Posté par Christian Hofer le

    Comme le dit un tweet: « Ce qui dérange dans ce choix, et qui ne doit pas être considéré comme du racisme, c’est la désacralisation du mythe Jeanne d’Arc
    La native de Domrémy n’était pas métisse et si on doit choisir une personne pour la représenter physiquement, ça doit être une femme blanche. »

    S’il y a une racialisation du débat, c’est que les organisateurs l’ont voulue.

    Ces gens sont purement dans la propagande d’extrême gauche lorsqu’ils choisissent une métisse. Ils le savent d’autant mieux que le parti qui rend hommage à Jeanne d’Arc est en premier lieu le FN: ils ont voulu humilier ce parti. Ils ont procédé à un choix politique.

    Qu’ils ne tentent pas de jouer aux étonnés face à la polémique. C’est ce qu’ils voulaient de manière claire. Dans l’idéologie dominante, une métisse est synonyme de progressisme. Ils ont bel et bien institué des normes racistes à l’intérieur même de leur logique « anti-raciste ».

    Ils n’auraient pas pris un métis ou un Chinois pour jouer Obama. Leur « beauté de l’âme » n’est qu’une foutaise pour mieux provoquer les Blancs français et fouler aux pieds l’histoire de France.

    L’histoire n’est pas simplement synonyme d’us et coutumes, de langue, de religion mais aussi emprunt de caractéristiques physiques d’un peuple. Un Français peut-il reconnaitre son histoire à travers cette femme qui n’a rien à voir avec les gravures de Jeanne d’Arc?

    Enfin, ce choix est également un aveu de l’immigration de masse que subit ce pays. Et rien que sur ce plan, c’est un très joli auto-goal.

  3. Posté par Génome le

    UnOurs a tout compris !
    J’ajoute que le métissage n’est exigé que pour les blancs. C’est parce qu’il a pour but l’extermination de la « race » blanche, ni plus ni moins ! Seuls les blancs, dont le cerveau a été lavé depuis 70 ans, n’ont pas (plus) de conscience « raciale ». Pour terminer, un propos de L.-F. Céline : « La civilisation blanche chrétienne est morte à Stalingrad ! »

  4. Posté par odiled le

    l’excellence n’a certes pas de couleur mais l’Histoire en a une

  5. Posté par Le Taz le

    Un scandale absolu!!! Encore de la manipulation historique. Ces manipulations permanentes de l’histoire par la mafia mondialiste sont tout bonnement insupportables. On nous raconte des conneries sur toute la ligne, on nous présente les japonais comme les grands méchants qui ont attaqué Pearl Harbour mais jamais un mot sur le blocus maritime et les exactions perpétrées au Japon par les « gentils » américains au 19 ème siècle, on nous présente la révolution d’octobre comme une révolution populaire contre le Tsar alors qu’il s’agit en réalité d’un putsch fomenté de l’extérieur assez similaire à ce qui s’est passé en Ukraine récemment. MENSONGES, MENSONGES ET MENSONGES. On nous fait passer les vikings pour des barbares sanguinaires alors qu’ils étaient avant tout de grands navigateurs et d’excellents commerçants qui possédaient une grande maîtrise de la construction navale et de la sidérurgie. On nous cache l’histoire des sumériens qui est déterminente dans l’histoire de l’humanité. L’egyptologie, une vaste farce, tous les artefacts inexplicables sont tout bonnement dissimulés car ils remettent en question le dogme officiel. Même chose pour l’histoire des mayas, des aztecs, des olmeques, des tolteques, des incas et de ceux qui les ont précédés. Nos bouquins d’histoire sont presque tous bons à jeter au feu. Nous vivons dans une civilisation de mensonges et de manipulation! Bientôt Neil Amstrong, Leonardo Da Vinci, Wagner et Dostoievsky seront noirs!!! Nous sommes dans une lutte entre l’honnêteté des souverainistes et les mensonges des bolchevo-mondialo-cosmopolites!

  6. Posté par Sancenay le

    Il ne s’agit pas nécessairement d’une reconstitution historique ! Il s’agit d’un hommage avec une évocation symbolique.Cette jeune fille est française et catholique , c’est déjà bien assez de points communs avec « Jehanne », et somme toute plus rare qu’il n’y paraît.
    Ne tombons pas dans le racisme primaire quand bien même, et à fortiori, si les organisateurs, pas forcément « pure laine », se seraient amusés à monter un piège  » anti-racistes » quelque peu grossier.Ce serait dommage que cette jeune fille qui n’a fait de mal à personne soit l’ otage d’une querelle absurde.Enfin que je sache la chrétienté a une vocation et une existence universelle et pas seulement française ou européenne ou encore moins « blanche ». De même que la dévotion à Jehanne d’Arc dépasse largement toutes les frontières du monde.Alors, de grâce, restons-en là!

  7. Posté par Yolande C.H. le

    Une Jeanne d’Arc qui, aujourd’hui, prendrait les armes pour défendre sa terre serait traitée de raciste, fasciste, etc. Bizarre que cette figure soit célébrée de nos jours: pour quelles qualités? Une xénophobe que l’on brûle sur le bûcher, sans doute !

  8. Posté par Etienne le

    Entre nous, les Dumas, père et fils, ont été de bons Français, ou non ?
    Ce n’est pas parce que, de nos jours, des Français (es) ont faussé la machine à intégrer (par exemple une Mme Taubira, mais tant d’autres avec elle) qu’il faut céder au racisme.
    Refusons les mesquineries.

  9. Posté par UnOurs le

    http://www.valeursactuelles.com/societe/polemique-des-fetes-johanniques-au-secours-de-jeanne-93509

    « On m’a toujours appris que la seule noblesse qui valait d’être transmise et sauvée était celle de l’âme…  »

    Qui a déjà vu une âme sans corps ?
    Si ça existe, je crois que l’on appelle cela un « ectoplasme ».
    Quelle vision pour notre avenir, l’Europe, nos pays, des nations de « fantômes », des « âmes » interdites de corps.
    Charlotte d’Ornellas, encore une à tracer de la liste.
    La semaine passée, c’était Natacha Polony.

    On peut largement préférer ce que disait Saint-Exupéry:

    « Il importe de sauver l’héritage spirituel, sans quoi la race sera privée de son génie. Il importe de sauver la race, sans quoi l’héritage sera perdu. « 

  10. Posté par Hotch le

    Tout va pour le mieux : on pourra bientôt participer aux castings pour incarner Mandela, Luther King ou Amin Dada dans les prochains biopics (ou même le Saint Graal : jouer l’oncle Ben dans les réclames) … et si on n’est pas retenus ça sera du racisme.
    Quand allons-nous arrêter avec ces conneries commises au nom du politiquement correct ?

  11. Posté par Maurice le

    Chacun fait ce qu’il veut avec ses héros, même si ceux-ci en doivent se retourner dans leur tombe, car sainte Jeanne d’Arc, qui était Lorraine et pas française à l’époque, peut désormais se poser la vraie question : Est-ce pour cela que j’ai quitté ma Lorrraine pour sauver la France ? Et d’ailleurs, ça tombe bien bien, car les Anglais eux aussi sont de plus en plus noirs…
    En Suisse et en Savoie, nous n’avons pas à nous poser cette question, car nous n’avons pas de Jeanne d’Arc. Pourtant, qui sait ? Guillaume Tell ou Pietro Micca pourraient bien noircir eux aussi…

  12. Posté par Aude le

    Ce n’est pas une question d’excellence.
    Juste l’histoire de France bafouée!

  13. Posté par UnOurs le

    PS: sur ceci… que « l’excellence n’a pas de couleur de peau ».
    Quand on remplace un « suprémacisme » présumé par un autre suprémacisme, en l’occurrence on pourrait voir ici une hiérarchisation basée sur « l’excellence », sur les capacités individuelles qui s’appuient pour une large part sur la biologie. D’ici à ce que l’on traite les moins bons, les moins intelligents, les pas assez réactifs ou adaptables de « sous-hommes » …

  14. Posté par UnOurs le

    Regardez cette magnifique Waiapi et ses deux beaux enfants…

    https://pix.avaxnews.com/avaxnews/24/be/0004be24.jpeg
    http://avax.news/pictures/310820

    … c’est de cette façon que l’on réalise que l’incitation organisée au métissage général relève objectivement de l’ethnocide, du crime contre la beauté du monde. Car, à terme, un processus de métissage implique forcément le triple abaissement de la beauté physique collective, des valeurs culturelles partagées et de la cohésion sociale organique. Bref, la destruction de tout ce qui fait la spécificité physique et spirituelle des peuples ainsi attaqués (en 15 ans de libre circulation dans notre pays, on peut même constater ce processus dans notre pays, processus qui a encore récemment pris de la vitesse avec l’arrivée des « migrants »).

    Non au métissage, oui à la vraie diversité, un avenir pour les jolies Waiapis et les belles Blanches d’Europe !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.