No Billag: Réformer la SSR? «Il n’y aura aucun tabou» !

ndlr. On connaît la chanson : plein de promesses avant le vote pour préserver le mastodonte, le monopole et les énormes privilèges et une fois le vote acquis quelques petites réformettes pour faire croire qu’on a tenu les promesses. Rappel à Sotchi pour les Jeux Olympiques la SSR avait envoyé 340 collaborateurs et au festival du film de Locarno ils n’étaient 107! Donc une autre fois ils ne seront que 339 et 106 ? MDR, non c’est grave et scandaleux; on nous prend pour cons et eux ils osent tout.

 

Quel que soit le résultat de la votation sur l'initiative No Billag, la SSR se dit prête à se remettre en cause.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

16 commentaires

  1. Posté par pépé le moko le

    Ce matin, radio romande, vers 7h 30 au sujet des élections en Italie.
    D’abord la journaliste résume par un climat de haine , les élections seraient faussées par le débat sur les migrants etc…
    Puis elle interroge la députée italienne cécile kienge, de race noire qui embraye aussitôt sur fachisme, racisme etc…
    Insupportable radio de propagande !

  2. Posté par Fleeps le

    Merci Eléonore pour ce lien YouTube.

  3. Posté par Eléonore le

    Paroles fondamentales & pleines de bon sens de Bertrand Décaillet, ancien animateur à Espace2 durant 20 ans.
    Il nous explique la dérive de la RTS et des médias:
    https://www.youtube.com/watch?v=UW7p1g0foYk

    Oui à la suppression de cette redevance antisociale, asservissante et débilitante !

  4. Posté par lucien le

    La SSR crie a qui veut bien l’entendre promesse de rationalité et amaigrissement en cas de non ,promis juré….(comme avant les votation de 2015 et on connais la valeur de cette promesse ) . On peut lire sur le site de notre OFCOM.ch que la SSR et Swisscom, via leurs société Swissmediacast ( he oui.., notre redevance sert aussi a financer des sociétés privée), que la SSR c’est fait octroyer un nouveau canal DAB+ pour 18 radios supplémentaires région suisse alémanique et Tessin !!!. Si la SSR appelle cela une cure d’amaigrissement, moi j’appelle cela une boulimie sans fin. Et combien coutera ce caprices SSR pour 18 programmes supplémentaire et qui seront sous son contrôle ?. Notre conseillère Fédéral nous dit la vérité sur un point, pour que la redevance baisse, il faudra être bcp plus nombreux a payer.., Traduction : la redevance obligatoire augmentera tous les 2 ans avec la nouvelle loi afin de pouvoir garantir les fonds nécessaire qui ne cesseront de croître de la SSR .

  5. Posté par G. Vuilliomenet le

    Il y a plus qu’à parier que si le non passe, il n’y aura aucune réforme. Comme le rappelle Christian Hofer, « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. ». Les chambres fédérales avaient l’occasion de proposer quelque chose qui aurait pu convenir, elles ne l’ont pas fait. Aux citoyens de prendre leur responsabilité en votant OUI à cette initiative. Dans le cas contraire, ceux qui espéraient un changement seront les COCUS de l’histoire.

  6. Posté par Le pragmatique le

    Ça sera oui même avec cette batterie de réformettes.

  7. Posté par Christian Hofer le

    Ils prétendent qu’ils vont faire demain ce qu’ils n’ont jamais voulu faire durant des décennies…
    Ou comment prendre les Suisses pour des imbéciles.

    Cela prouve également que sans cette votation, ils n’auraient jamais eu l’envie de se remettre en question et qu’ils savent que les gens sont en colère. Mais en temps normal, une telle considération leur serait parfaitement égale. Quel aveu de mépris!

    Quant au terme utilisé « il n’y aura aucun tabou », cela ne signifie rien et n’oblige à rien, c’est vague à souhait. Exactement comme le ferait un politicien-menteur qui pourrait ainsi trahir ses promesses par n’importe quelle excuse après coup.

    Et qui contrôlera si cette remise aura été effectuée après les votations? Personne. Quelles en seront les conséquences ? Aucune. Quels seront les moyens de pression de la population? Aucun. Tout n’est que mensonge avec ces gens.

    Rien qu’avec cette stratégie de langue de bois qui permet de se soustraire aux répercussions tout en donnant l’illusion d’une promesse, on peut constater que nous nous trouvons face à des manipulateurs.

    « Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. »

  8. Posté par JeanDa le

    Il n’y a pas de réforme possible, c’est trop pourri !
    La seule solution c’est la déconstruction : NO-BILLAG OUI !!!!!
    Après ça, on discute … si on veut …

  9. Posté par Antoine le

    Je voterai OUI à no billag.
    La RTSocialiste DOIT être revue de fond en comble !
    Les grilles de programmes, les séries, les tendances de gôche, les salaires mirobolants, etc …
    Il n’y a pas grand chose à garder peut-être 10% et encore …

  10. Posté par Jacques le

    Comme disait ma mère, « les belles promesses rendent les fous joyeux » !

  11. Posté par Matelot le

    Je n’ai AUCUNE confiance dans ces gens, ni dans leurs promesses. Ils sont tellement aveuglés par leur idéologie politique que, de toutes façons, tout ce qui ce trouve à leur droite est inacceptable à leurs yeux. Et comme 90% minimum des journalistes est gauchiste, il vont se foutre de nous une fois de plus si ils gagnent.
    OUI à NoBillag!!

  12. Posté par Irina K. le

    Il ne faut pas réformer la SSR mais la reformer.

  13. Posté par Socrate@LasVegas le

    +1
    OUI à NO BILLAG!!
    NO SCHENGEN
    NO CEDH
    JAMAIS d’accord cadre avec l’ue

  14. Posté par bigjames le

    La SSR est inréformable tant qu’elle n’aura pas changé ses dirigeants gauchistes majoritaires.
    Tant qu’on ne lui aura pas coupé les vivres.
    Quand ils n’auront plus de pognon, faudra bien mettre quelqu’un de compétent à la barre, et ce ne sera certainement pas un socialiste.
    NO BILLAG. Oui, oui, oui.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.