4 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Le Taz a tout à fait raison, les jeunes doivent se grouper, manifester et révolutionner à la Donald Trump l’établissement politique parce que ce sont eux qui paieront cher pour les erreurs de nos élus, de nos fonctionnaires et des électeurs qui votent pour réélire des élus qui ont fait des choses inacceptables.

  2. Posté par bigjames le

    Il me semble que l’UDC Vaud a également beaucoup de peine à se positionner clairement pour un
    OUI à NO BILLAG.

  3. Posté par UnOurs le

    « Que font les UDC vaudois… »
    Dans « agrarien », il y a surtout « rien ».

  4. Posté par Le Taz le

    Bravo aux UDC valaisans qui eux agissent!

    Que font les UDC vaudois, depuis le départ de Kevin Grangier de son poste de secrétaire général, on entend plus rien, c’est comme s’ils n’existaient plus… Il est à espérer que Monsieur Grangier se présente aux élections fédérales et qu’il soit brillamment élu. Place aux jeunes! Se sont eux qui sont le plus concernés, se sont eux qui vont devoir gérer le désastre mis en place dans notre pays par la gauche, les démocrates crétins et les PLR mercantiles!

    Il serait temps que les électeurs réfléchissent à l’honnêteté des candidats, combien de politiciens sont toujours en place alors qu’ils n’ont fait que de trahir leurs promesses électorales??? Il est temps de faire le ménage!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.