Une crise agricole mise en sourdine – JT TVL 12 février 2018

post_thumb_default

 

Une crise agricole mise en sourdine

Nouveau coup dur pour les agriculteurs. Une refonte de la carte des zones défavorisées fait craindre un coup de rabot dans les subventions européennes… Face à l’angoisse, de nombreux agriculteurs se sont mobilisés pour infléchir les décisions… le tout dans un silence assourdissant des médias.

1) Société / Une crise agricole mise en sourdine
Depuis plus d’une semaine, les agriculteurs se mobilisent pour bloquer des axes principaux. Leur but : dénoncer le déclassement des zones défavorisées… synonyme d’aides de l’Union Européenne revue à la baisse.

2) PS : naufrage en vue
A un mois de la désignation du premier secrétaire du Parti Socialiste, l’avenir de ce qui était, il y a encore peu, la première force politique s’assombrit. Candidats divisés, militants dégoûtés …la rose est bel et bien fanée.

3) Des réformes au pas de charge
Education, fonction publique et apprentissage, le gouvernement réforme tout sur son passage. Malgré une colère montante, les oppositions politiques et syndicales paraissent impuissantes.

4) Etats-Unis – Russie : irréconciliables ?

5) L’actualité en bref

Cet article Une crise agricole mise en sourdine – JT TVL 12 février 2018 est apparu en premier sur TVLibertés - 1er media de Réinformation de France.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.