Italie. Elections : Salvini à Ascoli (Marches) : « D’abord les Italiens ! » [vidéo]

Danielle Borer
Collaboratrice, Lesobservateurs.ch

Le 4 mars d'importantes élections auront lieu en Italie. Matteo Salvini se présente pour le poste de "premier" occupé actuellement par Matteo Renzi.
Depuis des mois, Salvini parcourt l'Italie du nord au sud pour présenter son programme aux Italiens.

L'Italie est face, depuis des années, à une immigration/invasion catastrophique alors qu'il y a dans le pays 5 millions de gens vivant en-dessous du seuil de pauvreté et 3 millions de chômeurs.
Les jeunes bien formés sont obligés de s'exiler pour trouver du travail.
L'islamisation est galopante. La criminalité africaine est énorme.
Alors que des retraités doivent aller ramasser les restes des marchés pour se nourrir, les envahisseurs se voient offrir le gîte et le couvert.

Salvini propose de mettre de l'ordre en Italie et de procéder à une remigration afin que les Italiens soient à nouveau maîtres chez eux.

Traduction et présentation : Danielle Borer, 9.2.2018

3 commentaires

  1. Posté par miranda le

    J’espère qu’ils n’ont pas comme nous « une classe BOBO pléthorique » qui risquerait de compromettre le BON VOTE qui permettrait à l’ITALIE de se « réappartenir ».

    Je nous souhaite cela à nous aussi.

    Qu’ils pensent aussi à demander la mutation du PAPE FRANCOIS. En terre Adélie où les pingouins lui témoigneront une fidélité inébranlable.

  2. Posté par Dominique Schwander le

    Espérons que la majorité des Italiens seront pour les leurs d’abord (pauvres, chômeurs, retraités, autochtones victimes de tremblement de terre…) et les autres ensuite (immigrants musulmans, Africains…).

  3. Posté par rikiki le

    S’il prend l’exemple et la détermination des pays de l’est, il a ses chances mais il devra encore lutter contre l’Etat du Vatican et son diable.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.