Suisse. Réfugiés: Une famille de deux adultes deux enfants, touche plus de 5000.- de revenus net d’impôts et taxes par mois.

Via le Facebook de Laurent Leisi

Pourquoi 90% des réfugiés et migrants ne travaillerons jamais de leur vie en Suisse, et serons à vie aussi à votre charge.

Une famille de deux adultes deux enfants, touche plus de 5000.- de revenus net d’impôts et taxes par mois.
Elle sera prioritaire sur vous pour obtenir un logement social, elle va bénéficier d'aides d'organisations sociales pour les migrants qui sont pléthoriques, d'aides à l'intégration, de bons divers et variés, de soins dentaires gratuits, auquel en tant que Suisse vous n'aurez jamais droit... etc etc...
(Je vous laisse imaginer les familles migrantes courantes qui ont 4 voir 5 ou 6 enfants)... ont passe souvent les 7000.- NET de revenus familial, en situation d'oisiveté totale.

Une famille Suisse de classe moyenne ou défavorisée dont seul le mari travaille gagne moins que cela, nos retraités qui ont travaillés et cotisés toute leur vie gagnent moins que cela, nos jeunes qui sont dans la merde gagnent moins que cela, et nous qui nous tuons dans notre travail nous sommes également moins bien lotis...

ALORS STOP MAINTENANT.

LE SCANDALE TOUCHE TOUTE L'EUROPE ET MAINTENANT IL NOUS FAUT UNE RÉVOLTE POPULAIRE.

27459431_145089912842109_1454931987694210328_n

31 commentaires

  1. Posté par Marc le

    Bien dit Dominique

  2. Posté par Dominique le

    « Une famille de deux adultes deux enfants, touche plus de 5000.- de revenus net d’impôts et taxes par mois. » et Stefano écrit le le 17 mai 2019 à 08h26 : « C’est complètement faux ! Il faut se renseigner avant de diffuser de telles bêtises qui ne font qu’attiser le racisme et l’intolérance ! » Renseignons-nous déjà sur la situation des retraités, bien expliquée dans ce Temps Présent: https://www.swissinfo.ch/fre/politique/pauvret%C3%A9_le-troisi%C3%A8me-%C3%A2ge-%C3%A0-bout-de-souffle/45361156?utm_campaign=swi-nl&utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_content=o
    Donc, la pauvreté des retraités concernent 8 sur 10 seniors. Et il a fallu les chercher, parce que les Suisses, pudiques (surtout dans cette génération), ne réclament rien même s’ils n’y arrivent pas.
    Ce qu’il faudrait arrêter par contre, Stéfano, Manuela, et tous ceux qui pensent comme eux, c’est de se prendre pour des gentils alors qu’ils sont surtout ignorants. Je m’explique:
    – Il y a des réfugiés « vrais », et d’autres qui ne le sont pas.
    – ils ne viennent pas tous d’un pays en guerre, et ceux-là dissimulent leur âge pour se faire passer pour des mineurs.
    – des dentistes ont proposé de faire un examen des mâchoires des arrivants pour déterminer leur âge. La gauche a refusé.
    Note: je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni d’aucun extrême ni même du milieu. Je vote en fonction de ma conscience, pas en fonction de la ligne d’un parti ou d’un édito d’une presse aux ordres. Mais j’ai constaté ceci dans ma toute petite ville:
    1. j’ai été invitée par un Vert et son épouse à partager le repas qu’ils offraient chaque semaine à un ou deux migrants. L’un d’entre eux est un régulier et parle très bien français. Lui et l’autre migrant (qui venait juste d’arriver en Suisse ) sont Afghans. Ils avaient des smartphones dernier cri, et des vêtements & chaussures de marque – ce que j’ai trouvé étonnant quand même. A la fin du repas, celui qui s’exprimait en Français a commencé à se plaindre, sous le regard bienveillant de ses hôtes. Il trouvait qu’on ne lui donnait pas assez d’argent: il n’avait q u e 400.-frs par mois pour manger et se déplacer. (Or j’ai appris plus tard par le manager d’un complexe sportif, qu’ils étaient nourris s’ils le voulaient, et que de plus le canton leur offrait leur abonnement au complexe..).
    Il s’attendait à ce que je fasse preuve de la même compréhension dégoulinante que nos hôtes. Ce ne fut pas le cas. Je lui ai dit que certains Suisses ayant travaillé toute leur vie arrivaient à l’âge de la retraite en ayant bien moins qu’eux pour se nourrir, que nos jeunes se suicidaient par overdose dans des toilettes de gare et que personne ne les prenaient en charge comme eux étaient pris en charge. Et combien gagnait-il donc là-bas, en Afghanistan? Et qu’est-ce que lui devait la Suisse d’abord? Il a été surpris par ma réaction et il s’est tu. Et moi je suis partie.
    Les « véritables » réfugiés sont faciles à reconnaître: ils ont de la gratitude pour le pays qui les accueille, et ils sont humbles. Là d’où ils viennent, c’était un tel enfer qu’ils sont infiniment reconnaissants d’être sauvés et d’avoir le minimum vital + des avantages sociaux (que beaucoup de Suisses n’ont pas).
    2. Une femme de 71 ans que je connais a emmené son mari de 80 ans aux urgences suite à un malaise. Elle m’a dit qu’ils ont attendu plus de 3h sur une chaise dans un couloir. Pendant tout , ce temps, ils ont vu arriver 1 ou 2 migrants, puis 1 ou 2 autres… qui passaient directement dans le service et ressortaient un moment après. « Quoi? Et vous n’avez rien dit? » . « Ah non, il ne faut rien dire! » m’a-t-elle répondu, effrayée.
    Donc, d’après ce témoignage, les Suisses seniors attendent à l’hôpital, et les migrants passent en priorié. Et c’est vrai: les Suisses payent leurs primes d’assurance, et celle des migrants est payée.
    Les dentistes sont gratuits pour ces derniers, mais pas pour les Suisses. Le fitness est gratuit, pas pour les Suisses. Etc..
    Mais le lavage de cerveau est tellement bien fait.. Les medias évoquent régulièrement des histoires de réfugiés qui font pleurer dans les chaumières – ils évoquent rarement les actes odieux (viols d’enfants, et même de personnes âgées, menaces, effractions et actes de barbarie) qui sont commis par CEUX qui ne SONT PAS de véritables réfugiés.
    Mais grâce aux medias et au réflexe de Pavlov qu’ils ont engendré, prononcez seulement le mot « migrants » ou « réfugiés » lié à « problème » – et les babines se retroussent, les oreilles se ferment et les insultes commencent à pleuvoir. Parce que « eux », comprenez-vous, ce sont des gens bien, des gens aimants et conscients, plein de mépris pour les « fascistes » qui osent remettre en question l’accueil des migrants.
    J’ai beaucoup oeuvré pour les pays du Sud. Mais l’aveuglement de certains de mes concitoyens prêts à défendre bec & ongles les pires des criminels sans aucun discernement, juste parce que ce sont des « migrants », m’interpelle de plus en plus, surtout quand ils se désintéressent des Suisses les plus nécessiteux près de chez eux.
    F. Mitterand a répondu un jour au leader du Parti Communiste français cette phrase devenue célèbre: « Vous n’avez pas le monopole du coeur M. Marchais ».
    Vous non plus, collabos inconscients de nos élites parasites…

  3. Posté par Stefano le

    C’est complètement faux !
    Il faut se renseigner avant de diffuser de telles bêtises qui ne font qu’attiser le racisme et l’intolérance !
    Je t’invite volontiers à rendre visite à des demandeurs d’asile de l’EVAM et voir par toi même la situation de ceux-ci !
    Je ne sais pas où ils ont trouvé ces chiffres mais voilà ce que dit la loi :
    L’aide sociale doit être fournie si possible sous forme de prestations en nature. Elle est inférieure aux prestations accordées aux bénéficiaires indigènes de l’aide sociale (art. 82, al. 3 LAsi http://bit.ly/1QVEQhd ) et jusqu’à 40 % en-dessous des directives de la Conférence suisse des institutions d’action sociale CSIAS.

  4. Posté par Manuela Andrist le

    Faut tous les renvoyer peut être ils vont mourir en guerre, être emprisonné à vie pour des raisons politiques ou se faire pendre par leur régime !!! Ça reglera les problèmes chez nous et on pourra d’avantage vendre des armes!!

  5. Posté par Pfenninger Luc le

    Voilà, lorsque vous voyez le « commerce » qui tourne autour de cette industrie , car c’en est une et que vous analyser qui en profite…. c’est quasiment la gauche. Voilà pourquoi à chaque élection ou votation, les pastèques de tous bords sont à fond au front, pourquoi ? pour défendre leur fond de commerce…. Tous les bobos, éducateurs, psy de toute sortes, instit et autres en ont fait leur chasse gardée….

  6. Posté par Roland Périat le

    Selon votre modèle les réfugiés en cas de maladie ou accident sont-ils soumis à la franchise ,et à la quote-part merci de me donner une réponse .

  7. Posté par lucky luke le

    attention a vos remarques on leurs donnes pour cette famille de 2 parents et 2 enfants 2110fr pour la nouriture et les biens du quotidiens, le loyer, la caisse maladie et le reste est payé directement par les services sociaux. donc il ne recoivent pas 5000fr dans leur poches, je suis d’accord sur le fait que les gens qui travaillent n’ont pas après paiement des factures 2100 fr pour vivre par mois, c’est scandaleux je vous rejoins

  8. Posté par Aude le

    Gubelmann@
    L’invasion programmée de l’Europe a atteint le chiffre de 5 millions d’individus.
    Dans ce chiffre combien sont de réels réfugiés?
    Croyez- vous vraiment que toutes ces personnes ont payées elles-mêmes leur voyage? Cela relève de l’impossible.
    Il est dit que des ONG dont celles de SSoros auraient payé et organisé ces voyages ( fort probablement aussi les passeurs). ( témoignages d’un prêtre orthodoxe syrien). Check points organisés par Zuckerberg (Facebook), bref toute la clique mondialiste
    Rien n’est dû au hasard. Le Vatican, par Bergoglio a pris le relais et tous les Gouvernements de l’Ouest européen dont le principal promoteur l’UE.
    2 millions sur les 5 ont été accueillis en grande pompe par Merkel et le reste éparpillé entre les autres pays européens. Afin de soumettre les peuples à cette invasion forcée, il fut décrété que l’accueil était une obligation, dès lors que le 70 à 80% était en réalité des migrants économiques.
    De toute l’histoire humaine, jamais une telle invasion n’a eu lieu sur terre européenne. Puis la machine de culpabilisation a fonctionné à fonds: xenophobes, racistes, islamophobes. Sinon les ponces d’eglises chrétiennes qui prônaient l’accueil de l’autre, l’image du Christ à travers l’etranger) Pauvre Christ comparé aux violeurs, aux criminels, infâmes.
    Les médias avec en toile de fonds, l’histoire du Petit Aylan, dont le seul coupable désigné était le père.
    L’invasion continue et la canaille de SSoros ( Soros Satan) continue de soudoyer l’UE et se rappelle périodiquement à notre bon souvenir.
    Peu leur importe, les crimes, les agressions, les viols, les attentats, ils sont sourds et muets.
    Mais, mais, les peuples se lèvent à travers les votations, les accusations de plus en plus nombreuses.Les partis populistes font peur à toute cette engeance, tant mieux.
    Quant à la CEDH, elle est devenue le Coordination Européenne Des Hors-la-loi.
    Ils ont voulu le Déshonneur. Ils auront la Guerre et le Déshonneur.

  9. Posté par Steve N. le

    Parasites!! Il faut leur octroyer l’aide sociale seulement après 30 ans de résidence et seulement si aucun membre de la famille ne commet de délit pendant ce temps. Sinon retour au bled et séquestration de tous les biens avant le depart!

    Perso je n’ai même plus envie de payer des impôts pour ces connards qui derrière ramassent les sous…

  10. Posté par aldo le

    Et en plus n’oublions pas l’avantage des fortes natalités, c’est de pouvoir obtenir des appartements géants pas chers et des revenus au noir en transportant des drogues dans d’anonymes pousettes. Les drôle de kokos reconnus comme Etat par la Calmy pourraient s’y reconnaître.

  11. Posté par Dominique Schwander le

    La solidarité prend fin là où les abus et les excès de l’industrie du social, de la Conférence suisse des institutions d’action sociale ou CSIAS et d’angéliques, qui tous font les généreux avec l’argent des autres, conduisent manifestement à des injustices, injustices en particulier pour les citoyens de la classe moyenne en voie d’appauvrissement, qui, par leur travail et leurs impôts, doivent entretenir tant d’autres personnes et pour nombre de rentiers AVS qui se voient prétérités en comparaison avec des condamnés en prison, de jeunes délinquant en maison, de délinquants multirécidivistes, dénommés dans la presse de gentils garçons peu favorablement connus des services de police, et d’immigrants assistés. A tel point que des étrangers, des criminels et des requérants d’asile reçoivent des contribuables plus d’argent en poche, en entretien, en soins, en internement et en rééducation que des citoyens qui travaillent ou qui sont à la retraite. Tout ça parce que des angéliques et des idiots utiles refusent qu’on les interne, en attente dans des camps militaires comme en Suisse pendant la deuxième guerre mondiale pour tous les internés.
    Quand aurons-nous en Suisse un brillant révolutionnaire contre l’établissement comme Donald Trump?

  12. Posté par Jean Naimar le

    Correction : le « Peuple des Bergers est libre sur sa Terre » a été écrit par René Morax et chanté à une certaine occasion par Zermatten. Désolé.

  13. Posté par Jean Naimar le

    Le colonel EMG Maurice Zermatten a écrit un chant que nous avons chanté et qui s’intitulait :
    « Le Peuple des Bergers est libre sur sa Terre » , pauvre Terre Suisse !!! Nous sommes devenus un peuple de moutons, faudra-t-il attendre que les bien-pensants d’aujourd’hui n’aient plus de laine sur le dos pour qu’ils arrêtent de donner leurs voix aux gauchistes ?

  14. Posté par Aware le

    Concrètement, je vous suggère de voter comme moi le 4 mars : NON à la reconduction de l’impôt fédéral direct (impot de guerre « provisoire ») et de la TVA !
    (Et bien sûr OUI à NoBillag !)

  15. Posté par Dillard le

    Oui,la suisse devrait réagir quand on voit l’ėtat de la France! Chômeurs sur plusieurs générations et ils touchent la retraite !

  16. Posté par miranda le

    LE (faux) GAUCHISME DEVRA S’EXPLIQUER UN JOUR sur son programme d’anéantissement des peuples autochtones d’Europe. A la solde de qui ce (faux) GAUCHISME?
    Comme on dit : » la suite au prochain épisode « .

  17. Posté par poulbot le

    @Robert : Les français peuvent dire « merci » a Giscard pour le décret sur le groupement familial . Depuis les socialistes sont passer par la et on amplifier l’arrivé massive d’étranger venant du continent africain et du moyens orient par des régularisations en masse . Nous en payons le prix actuellement non seulement en France mais également dans toute l’Europe continental ou les différents gouvernements aux idées socialisante continuent cette stupidité de privilégier l’étranger au détriment des natifs de longue date des pays concerné.

  18. Posté par Gubelmann le

    Mais qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour nos petites parasites chéri!
    Mais le pire dans tout ça, moi j’ai 55 ans un CFC, 2 Diplômes de dessinateur avec mises à jour (que j’ai payé de ma poche) et je ne trouve plus de travail sur Genève. Trop vieux, trop c.. trop cher ou peut-être trop Suisse? Et depuis que ma femme s’est mise à son compte dans un petit salon de coiffure, je n’ai plus droit à l’aide sociale parce que je passe en indépendant pour l’état de Genève. Mais vraiment plus rien de rien. Et pendant ce temps là les pseudos migrants touchent plus de 5000.-. Génial! Mais ceux qui font des enfants comme des lapin, oui il n’est pas rare d’en voir avec 3 voir 4. Ceux-ci passe à 6000.- et plus. Merci la gauche bien pensante il est vraiment le moment de se réveiller. Les budgets des états et de la confédération sont toujours plus dur à boucler et pendant ce temps là les étrangers pillent nos caisses avec une arrogance à vomir sans que cela n’inquiète qui que soit. J’ai honte d’être une bouche inutile et eux, rien tout est normal.
    on a pourtant assez de forêts, de rues et de bord de lacs à nettoyer. Mais je pense qu’ils leur manquent le neurone du travail. Mais la grande question EST. Comment un migrant qui vient d’un pays en guerre (donc plus de travail), souvent de pays où on gagne 50.- par mois max. peuvent-ils payer des passeurs 5000.- voir plus. Si mon calcul est juste… 5000.- div. par 50 = 100 mois, div. par 12 mois = 8,33 ans… sans rien payer, manger, boire, fumer et bien d’autres trucs de la vie. Question d’où vient cet argent? Et d’après les médiats (de gauche) il y e a qui recommencent quand ils sont refoulé avant la grande traversée. Non il est temps de faire comprendre aux autres parasites, ceux qui nous gouvernent que quelque chose doit changer.
    Malheureusement comme l’a écrit Aware trop de gens de notre pays sont lobotomisés par les médiats et les partis qui ne trouvent rien à redire. Et le catholicisme qui prône l’aide à ces parasites. Que nous reste t-il? Le pire dans tout ça l’UE veut nous enlever les armes. On ne pourra même plus nous défendre si un jours nous en aurons besoin. Pauvre Suisse.
    Courage! Patriotiques salutations à tous

  19. Posté par Antoine le

    Ne culpabilisons pas ! Mais c’est de  »notre » faute si nous sommes dans cette situation !
    – Nos frontières sont grandes ouvertes !
    – Mme Sommaruga (PS) va même chercher les migrants/immigrés en avion en Libye !
    – Nous votons majoritairement à gôche !
    – Nous continuons à payer des impôts pour que ces migrants/immigrés puissent se prélasser chez nous !
    – Nous leur fournissons une aide sociale de qualité gratuite que le contribuable suisse n’a PAS ! (dentiste gratuit par exemple).
    – Nous donnons des allocs de  »grands seigneurs » à ces migrants/immigrés alors que les retraités tirent le diable par la queue …
    – Nous sommes tétanisés ou en état d’hibernation (je sais, c’est l’hiver mais quand même), il n’y a aucune réaction politique pour s’insurger contre ces états de fait !!
    Nous DEVONS réagir par nos votes et nos impôts ou autres actions politiques contre ces dépenses disproportionnées.
    Je ne parle pas des cas de l’imam haineux de Bienne ou autres personnes au service social qui ont  »baisés » le système sans avoir cotisé un seul centime ! Dégeu !

  20. Posté par Gabrielle le

    Révoltant… dégueulasse… C’est tout simplement cracher à la figure des habitants légaux de notre pays.

  21. Posté par Yelle le

    Le souci c’est que l’état considère qu’il faut une chambre par enfant.
    Alors que dans certaines familles suisses de 3 ou 4 enfants certains dorment a 2 dans la chambre.
    On devrait au moins considérer que des enfants de même sexe peuvent dormir dans la même chambre on éviterait la distribution de 4 ou 5 pieces avec les coûts que cela demande.
    Voir ces chiffres est assez choquant sachant que c’est pour de nombreuses années (mêmes s’ils veulent travailler ils n’ont pas le droit au début)

  22. Posté par Aware le

    Immoralité absolue ! Mais il faut rappeler que 70% des électeurs en suisse votent pour des partis qui n’y trouvent rien à redire (80% en suisse romande). Donc il ne reste qu’une révolte. Qui veut jouer le rôle de Winkelried ?

  23. Posté par Jean le

    Je suis scandalisé, ils gagnent plus que bon nombre de gens qui rament sous pression…

  24. Posté par Aude le

    Un proverbe chinois dit:
    Il vaut mieux apprendre à pêcher que de mettre le poisson dans la bouche du pauvre!
    Pourquoi ce chef de famille devrait-il travailler dès lors qu’il gagnerait beaucoup moins.
    Il y a assez de travaux d’utilité publique pour occuper les oisifs. Et de plus, l’integration serait mieux assurée, en lieu et place de donner des leçons théoriques d’integration.
    À ce rythme et pour combien de personnes, les caisses d’état vont se vider à la vitesse Grand V.?
    Et qui en subira les conséquences? Les petits rentiers, les rentes d’invalides, les menages les plus pauvres parce que la Solidarité est toujours exigée en bas et jamais en haut.
    Est-ce que S.Sommaruga a diminué son salaire en signe de solidarité? je serais curieuse de le savoir.
    Les bons gauchistes vous diront qu’il ne faut pas s’en prendre aux plus pauvres mais aux plus riches. Et je le répond que FR. 5’011 et pico par mois ce n’est pas être pauvre.
    Il y a des petits rentiers en couple qui ne depassent Pas 2’300.— mensuels, Ah.
    Par contre c’est absolument prouvé que les plus riches deviennent de + ++ riches et les pauvres de + en +…..

  25. Posté par UnOurs le

    A tous, au moment de remplir votre feuille d’impôt, n’hésitez donc pas à être « créatifs » 😉

  26. Posté par Maurice le

    Ignoble !

  27. Posté par Mady le

    Pas étonnant pourquoi ils arrivent chez nous. C’est vraiment honteux. Et comme d’habitude les autres avant les nôtres!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Marre de ces privilèges auxquels ils ont droit.

  28. Posté par Astérix le

    c’est scandaleux , je ne veux pas travailler et m’investir pour ces parasites
    de quel droit nous impose t’on ces populations d’inutiles !!!
    si l’état , les pouvoirs politique ne veulent pas resoudre ce problème alors il va falloir le résoudre par nous même , déjà je souhaite une partition d’un côté ces populations d’envahisseur fainéant qui vivront sans notre aide et d’un autre côté tout citoyen travailleur qui refuse de devenir des esclaves , oui vraiment une partition s’impose
    avec notre propre système , nos banques ( que nous allons créer ) , nos industries …bref une économie parallèle ! est cela que veut nos zélites
    si c’est ce qu’ils veulent ils l’auront !!!

  29. Posté par Lucide le

    Il faut vite mettre un frein à cette escalade de profiteurs. Malheureusement tant que les gauchistes seront au gouvernement rien ne va changer.

  30. Posté par Robert le

    C’est la même chose en France depuis 1976.

  31. Posté par SM le

    C’est tout simplement scandaleux de dilapider les deniers de l’Etat (c.a.d. du contribuable) de la sorte. Ces gens n’ont aucune envie de se prendre en main et de travailler. De plus, ils se complaisent à pratiquer leurs coutumes (qui ne sont pas occidentales) et n’ont aucune envie de s’intégrer à nos notre manière de vivre. Je pense à nos agriculteurs, nos familles pauvres de souche ou de travailleurs immigrés qui rament sans pouvoir obtenir autant de deniers. Franchement, quelle honte ! Que l’on les foute dehors, tous, ces parasites de l’aide sociale !!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.