Comment nos enfants apprennent l’Histoire de France aujourd’hui

post_thumb_default

 

Comment nos enfants apprennent l'Histoire de France aujourd'hui...(Témoignage de Barbara Lefebvre, professeur d'Histoire-Géographie)Version intégrale : https://www.dailymotion.com/video/x6dfftc

Gepostet von Sébastien Jallamion am Mittwoch, 24. Januar 2018

2 commentaires

  1. Posté par miranda le

    Il va falloir que nous nous mettions au travail, en attendant le retour de l’histoire de France dans les écoles
    Dès que seront publiés les livres d’histoire produits par différents historiens, écrivains etc qui se veulent fidèles à la France,
    il nous faudra créer des groupes de lecture « parents-enfants » afin de réintroduire l’histoire de France dans le coeur de nos enfants.

  2. Posté par Isamoche le

    Ce fut insidieux, par exemple mon ainé, il y a seulement de ça 10 ans apprenait la  » vraie », histoire de France mais mes deux derniers au collège doivent ingérer des histoires de civilisations et de géopolitique, en passant par les religions , bien sûr. Point donc d’ histoire de France, on l’efface au profit de l’Europe et on s’auto-flagelle . Nos « zelites » s’appliquent à déconstruire tout ce qui fait notre identité, nos valeurs.
    C’est un génocide culturel et civilisationnel.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.