La chaîne publique allemande pour les 3-13 ans choisit trois migrants pour montrer comment dégrafer un soutien-gorge

Nouvelle polémique autour d’une émission de la chaîne pour enfants

Les garçons y apprennent comment « mettre leurs pattes sur la lingerie des filles » *

télévision allemande

La chaîne publique pour enfants invite, dans une émission en ligne intitulée « Ouvrir un soutien-gorge », trois teenagers à ouvrir un soutien-gorge porté par un mannequin de vitrine nommé Tiffany. […] Inge Bell, présidente de Terre des Femmes,la plus grande association allemande de défense des droits de la femme, a regardé […] cette émission qui dure 1 minute 31. Et elle est épouvantée. « C’est un très mauvais signal qui est envoyé là au public de KIKA, les enfants de 3 à 13 ans. Il encourage les garçons dès leur plus jeune âge à, littéralement, « mettre leurs pattes sur la lingerie des filles ». Et elle signale aux filles dès leur plus jeune âge que les garçons ont le droit de « mettre leurs pattes sur leur lingerie ».

Mais madame Bell découvre dans le choix des protagonistes qui sont manifestement issus de l’immigration un signe de racisme. « Ce choix envoie un message qu’on peut formuler ainsi : Les jeunes migrants ont besoin de cours de soutien particuliers pour ouvrir les soutiens-gorge. À l’heure du débat autour de #MeToo, une telle instrumentalisation des jeunes migrants dans les médias devrait être exclue ».[… ]

*expression allemande imagée signifiant soit « harceler sexuellement », soit « essayer de tomber (une fille) »

(Traduction Fdesouche)

 

 

 

11 commentaires

  1. Posté par pepiou le

    Pour le baisser de culotte, demander à la Chancelière.

  2. Posté par Matelot le

    L’allemagne sombre à une vitesse qui fait peur. C’est impressionnant.

  3. Posté par Mady le

    Et KIKA est une chaîne destinée aux enfants. Mais qu’est-ce qu’ils leur arrivent à ces Allemands. Effectivement ils touchent le fond et ce sera vraiment difficile de remonter la pente. Mais peut-être qu’ils n’en ont aucune envie. Enfin certains et j’espère qu’il existe encore des gens qui ouvrent les yeux et qui réalisent ce qui se passe vraiment en Allemagne comme ailleurs. Pauvre Europe !!!!

  4. Posté par Bussy le

    Et l’autre débile Bell, vraie cloche, qui y voit un signe de racisme envers ses chouchous de migrants alors que c’est un signe à peine caché d’incitation au viol ds jeunes allemandes par les brutos importés !
    L’Allemagne est en pleine déliquescence, elle fait peine à voir !

  5. Posté par rikiki le

    Répugnant l’Allemagne, ils donnent leurs jeunesses en pâture à ces sauvages. En 1939, nous avions un ennemi alors qu’actuellement toute la clique dirigeante se nomme Hitler. Cela fait malheureusement beaucoup de monde.

  6. Posté par Krom le

    Je vais vomir…

  7. Posté par Helena le

    La chaîne TV Allemande WDR est championne pour donner des conseils aux nouveaux habivainsseurs >(,ps : mot fictif) : https://www1.wdr.de/radio/cosmo/programm/refugee-radio/index.html entre autres des conseils pour éviter l’expulsion etc. Il me tarde d’avoir un avis psy pour une telle politique? Je cherches toujours…….

  8. Posté par Le Taz le

    Mais quand les gens vont-ils enfin comprendre que les chefs de la mafia mondialiste ont décidé de détruire les peuplades européennes et qu’ils utilisent les musulmans et les africains pour cela? Il faut arrêter d’être naïf!!! C’est un génocide par invasion migratoire! Ces gens sont diaboliques et c’est vraiment le cas de le dire!

  9. Posté par Isamoche le

    Les allemands ont vraiment touché le fond , ils donnent leur progéniture en pâture !!!
    Répugnant.

  10. Posté par SD-Vintage le

    La chaîne publique allemande est obsédée sexuelle !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.