Davos: Alain Berset veut s’opposer au « repli sur soi » et au nationalisme

Christian Hofer: Le titre parle de "multilatéralisme" mais les termes employés par Berset appellent à une ouverture encore plus grande à tout ce qui provient d'ailleurs puisqu'il s'oppose au fameux "repli sur soi" et autre "nationalisme". La conséquence étant évidemment encore plus de multiculturalisme et d'immigration.

**********

L'année 2018 doit être celle où l'on réaffirme l'importance de la collaboration internationale et du multilatéralisme, a déclaré mardi Alain Berset en ouvrant le WEF à Davos (GR). (...)

"la tendance, dans différents endroits du monde, va dans le sens contraire, selon le socialiste: plutôt vers un repli sur soi, un regain des nationalismes et une certaine méfiance à l'égard du multilatéralisme et du libre-échange. Et ces évolutions contribuent à creuser les fractures plutôt que de les réduire."

(...)

Source et article complet

Rappels:

Allemagne: elle demande à un requérant d’asile s’il ne voudrait pas devenir Chrétien, il la tue devant ses enfants

Quand un Africain témoigne de sa reconnaissance envers son pays d’accueil, l’Italie [vidéo]

Allemagne : la ville de Cottbus va interdire l’arrivée de tout nouveau migrant afin d’endiguer la hausse des violences

Allemagne: Le violeur afghan de « 14 ans » s’est enregistré sous une autre identité en Suède

« On cache les choses pour ne pas affoler les gens » : pour les gardiens de la prison, l’agression contre deux des leurs est un attentat islamiste

Allemagne: Une assistante sociale frappée par un réfugié « Il voulait davantage d’argent. »

 

26 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    Cerise sur le gâteau, les manipulateurs vont chercher une citation de Gandhi pour se donner raison face à la masse bêlante. Dans leur stratégie, il est primordial d’agiter un « symbole de paix » afin de contraindre les Européens à baisser la tête et à les culpabiliser.

    En réalité, Gandhi était très loin de l’image mythifiée par les médias de gauche (Source: http://www.atlantico.fr/decryptage/gandhi-superstar-plus-grandes-supercheries-histoire-gandhi-phil-mason-426275.html):

    « Or il s’agit encore une fois d’un mensonge historique, Gandhi étant très loin de ce que la mémoire populaire a pu retenir. Mais la magie de la « communication » et des médias ont su nous vendre encore une fois l’image parfaite d’un personnage qui était loin de l’être. Voilà ce que disait en réalité Gandhi :

    « À partir du moment où vous me choisissez comme leader, vous devez accepter la dictature et la discipline de la loi martiale. »

    Jusqu’aux derniers jours de la campagne anti-britannique, il a approuvé le conflit. Il a soutenu de terribles émeutes à Calcutta sous prétexte qu’il s’agissait d’un « recours à la violence pour une cause morale ». »

    Ainsi ces politiciens pensent-ils nous berner, leur communication se limitant à une publicité pour lessive, sans aucune notion du réel. Or, s’il y a bien une partie de la population qui symbolise aujourd’hui le repli sur soi, ce sont ces politiciens qui ânonnent sans discontinuer l’obligation du « multiculturalisme », les mêmes individus qui sont incapables de comprendre leurs propres compatriotes osent aujourd’hui nous donner des leçons d’altérité. On en rirait presque.

    Dans leur tour d’ivoire, coupe de champagne à la main, logés dans les meilleurs hôtels, voyageant systématiquement en première classe, ils ne se rendent guère compte que le traitement qu’ils nous infligent nous informe en réalité de ce qu’ils sont et de la perception même qu’ils ont de leur population: un élément malléable à souhait, qu’il faut éduquer, comme un maitre éduque son chien, juste bon à être ponctionné.

  2. Posté par Derek Doppler le

    « À Davos pendant ce temps les gouvernants viennent prendre les ordres de l’hyper-classe financière, et rendre compte de leur gestion du parc humain, avec pour premier objectif la remplacement de la minorité blanche, trop vieille et trop chère pour les industries de la MHI*. »
    https://twitter.com/RenaudCamus/status/956091299614154752
    *Matériel Humain Indifférencié

  3. Posté par JP le

    Comment peut on faire pour empêcher les traitres à la patrie de nuire au peuple?
    le jeux démocratique n’est il pas biaisé?

  4. Posté par bonardo le

    Alain Berset c`est qui ?

  5. Posté par bdr le

    A la sauce « Dans une galaxie près de chez vous » je vous présente Leutard sans cheveux.

  6. Posté par Lucide le

    Je rejoins à 2000 % Sergio ci dessous. Le canton de Fribourg a produit ces dernières années deux ersatz de conseillers fédéraux avec la chiffe molle Deiss et maintenant le digne successeur de Ruth LAMal au cul Dreifuss. Désolé pour ce beau canton mais c’est un palmarès insipide. Pour Lerat, inutile d’en rajouter, ça pourrait être méchant.

  7. Posté par aldo le

    Le Matin n’a pas failli à ses bonnes habitudes de torche-cul des intérêts de la gauche avec une couverture et un contenu sur Berset évidemment superman de Davos. Cette posture gauche-droite joue avec la présence de Trump visant surtout à faire croire aux idiots utiles qu’il n’est finalement par si sectaire. Son ouverture au monde est allée jusqu’à refuser 70.- par an à tous les rentiers sans exception, mais pour balancer 1,3 milliards pour boucher des trous déjà créés dans l’Europe, là l’imposteur « bonne conscience » n’a eu aucune retenue.

    Et penser que les trous découlent directement du Brexit, c’est aussi remarquer que comme les Suisses (déjà avec Erasmus 3x plus) les Anglais payaient beaucoup plus qu’ils recevaient, Le Matin, encore une voix du monopole socialiste des médias, payée par la pub à travers nos achats. C’est comme avec Billag, Vive la libération, vive le OUI à NO-BILLAG. Pour avoir un jour des radios et des télévisions réellement diversifiées et pas obsédées quotidiennement, toutes le minutes, de propagandes socialo-islamo-bolchévo-fascistes comme actuellement.

  8. Posté par Gabrielle le

    Je n’ai, depuis longtemps, plus aucune confiance envers les 7 de Berne. Ds gens grassement payés pour défendre les intérêts de notre pays mais qui trahissent quotidiennement nos intérêts tout en s’assurant une retraite dorée à vie si leurs agissements les poussent prématurément vers la sortie… Vraiment, dégoûtée de constater une telle dérive de notre démocratie par des conseillers sans aucun courage politique, sans fierté ni fidélité. Ils sont tous pareils : de louables arguments à la postulation, du vomi après l’élection. Tous… Pas un à sortir du lot. Ils s’en foutent éperdument puisque leur compte en banque est durablement assuré grâce aux couillons qui n’ont d’autre choix que de banquer.

  9. Posté par G. Vuilliomenet le

    @ Derek Doppler le 23 janvier 2018 à 20h00,

    Si mes souvenirs sont bons, Joseph Deiss nous a vendu l’ONU pour avoir droit à un strapontin.

    N’oublions pas qui sont ces salopards:

    http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=25410#.WmeWQ67iaM8

    « Joseph Deiss plaide pour une gouvernance mondiale à l’image des nouvelles réalités »

  10. Posté par rikiki le

    Voilà bien les deux les plus imbuvables de Suisse.

  11. Posté par Socrate@LasVegas le

    @G. Vuilliomenet: toujours excellent ce Charles Gave! Quelle clairvoyance, quel contraste avec le sujet du présent article…

  12. Posté par Derek Doppler le

    On lui a promis une sinécure à l’ONU à condition qu’il respecte le script à la lettre? C’est plus un conseil fédéral, c’est un call-center.

  13. Posté par conrad.hausmann le

    Le mépris total du petit peuple ! Et dire que cet individu ose se déclarer socialiste! Et remarquez qu’un socialo qui va à Davos (mondialisation par les grandes entreprises etc.) prouve bien que ce parti est composé principalement de lèche-culs! Et dire que des citoyens modestes votent pour ce parti !

  14. Posté par G. Vuilliomenet le

    Sergio, vous avez oublié de citer le Duce gruérien Christian Lerat!

  15. Posté par Bussy le

    «Je ne veux pas que ma maison soit murée de toutes parts, ni mes fenêtres bouchées, mais qu’y circule librement la brise que m’apportent les cultures de tous les pays»…. parole de Gandhi rapportée par le premier ministre indien (qui parle pour sa paroisse, l’Inde exportant à tour de bras payés au lance-pierre !)…. et je parie que ni lui ni Berset ne laisse leur maison ouverte !!!!!! Quelle bande de faux-cul !

  16. Posté par Aude le

    Ah oui bien sûr, le multiculturalisme c’est la clef du succès économique.
    J’aimerais lui demander, combien ça coûte les migrants? Et combien ça rapporte?

  17. Posté par Sergio le

    Décidément, le Canton de Fribourg, après avoir produit l’inénarrable Joseph Deiss, nous pond ce costard vide de Berset. Le plus insupportable c’est l’insistance de la presse locale, qui n’a de cesse de s’extasier et rapporter le moindre propos de ces êtres d’exception. Comme si leur état d’âme pouvait intéresser qui que ce soit.

  18. Posté par Mady le

    C’est incroyable de dire des choses pareilles. Bonté, mais qu’ils enlèvent enfin la peau de saucisse qu’ils ont sur les yeux. Quand vont-ils enfin voir clair. Pour les gauchistes ce n’est de toute façon pas à l’ordre du jour et ce ne le sera jamais,jusqu’à ce qu’il sera trop tard. Je ne m’attendais pas à une telle déclaration !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! de la part du Président de la Confédération !!!!! qui est censé protéger son peuple.

  19. Posté par Derek Doppler le

    Bon toutou Alain, bon toutou, ouaf ouaf!!
    Surtout ne pas décevoir les maîtres cosmopolites, surtout pas…

  20. Posté par Christian Hofer le

    Lorsqu’un nantis, coupe de champagne à la main et invité dans les hôtels de luxe, fait la morale aux Européens: typiquement socialiste-mondialiste!

    Et cela alors même qu’on ne compte plus les attentats et les tentatives d’attentats et que les Européens ont très explicitement décidé qu’ils ne voulaient plus de l’immigration.

    Avec les socialistes, le peuple ne décide plus. Voilà qui est clair!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.