Où les musulmans sont-ils heureux ou malheureux? Une équation difficile!

ndlr. Nos lecteurs nous écrivent.

Les musulmans ne sont pas heureux à Gaza.

Ils ne sont pas heureux en Égypte.

Ils ne sont pas heureux en Libye.

Ils ne sont pas heureux au Maroc.

Ils ne sont pas heureux en Iran.

Ils ne sont pas heureux en Irak.

Ils ne sont pas heureux au Yémen.

Ils ne sont pas heureux en Afghanistan.

Ils ne sont pas heureux au Pakistan.

Ils ne sont pas heureux en Syrie.

Ils ne sont pas heureux au Liban.

Ils ne sont pas heureux en Algérie.

 

Alors, ou sont-ils donc heureux ?

 

Ils sont heureux en Australie.

Ils sont heureux au Canada.

Ils sont heureux en Angleterre.

Ils sont heureux en France.

Ils sont heureux en Finlande.

Ils sont heureux en Allemagne.

Ils sont heureux aux États-Unis.

Ils sont heureux en Suède.

Ils sont heureux en Norvège.

Ils sont heureux en Hollande.

Ils sont heureux au Danemark.

Ils sont heureux en Suisse.

 

En fait, les musulmans sont heureux dans tous les pays qui ne sont pas musulmans et malheureux dans tous les pays qui le sont !

Et qui blâment-ils pour leurs malheurs ?

Pas l’islam.

Pas leurs chefs spirituels.

Pas eux-mêmes.

Les musulmans blâment toujours les pays où ils sont heureux !

 

Et ensuite, ils veulent changer ces pays pour qu’ils deviennent comme les pays d’où ils viennent et où ils étaient malheureux.

Comment résoudre une telle équation?

Allez donc comprendre !

 

4 commentaires

  1. Posté par Sophie le

    Bonjour. Oui, on ne peut que constater que nos anciens protégés regrettent amèrement les bienfaits offerts par nos oeuvres coloniales.

    Un vrai paradoxe ou l’étranger n’ose pas se déclarer dépendant de ses éducateurs européens..

    Nous leurs avons laissé nos langues en héritage, ce fut une erreur bien naïve.. Les descendants de ces indigènes migrant massivement aujourd’hui vers les terres de leurs anciens bienfaiteurs en fonction du langage hérité!

    Faut-il rappeler que c’est la nécessité qui nous porta au delà de l’europe et non un désir de conquête?
    – Nous étions alors accueillis à coup de glaive alors que nous réclamions asile !!

    Aujourd’hui, nous vous accueillons à bras ouverts, peuples qu’il fallut pacifier par notre sang!

    Anciennes colonies, interrogez vous sur ce qui fait votre improductivité votre injustice et votre tristesse légendaires au lieu de souiller et manger le pain produit de notre fierté et justice!

    Voyez comme aujourd’hui nous sommes obligés de revenir sur nos terres dont vous nous avez exilés et on on vous avait offert les bases nécessaires à votre évolution! Tous les jours les nôtres s’y sacrifient, et vous ne vous en montrez aucunement reconnaissants.. Nous blâmant même et accusant nos armées si altruistes!!

    Pour ceux qui douteraient encore du malheur de nos anciens indigènes. Cessez de regarder les riantes cartes postales, ou d’écouter le boniment de votre collègue étranger. Voyagez un peu pour le constater de vos yeux! Les pays ayant aceuilli notre philosophie occidentale sont les seuls on l’on se sente en harmonie, chez-soi!
    De plus, qui n’a pas entendu les nombreuses histoires de maghrébins quittant France suisse ou Belgique la retraite venue, nous prouvant ainsi le mépris pour cette terre nourricière méprisée ou ils refusent leur dernier repos.

    Le travail se faisant rare et malingre, la présence oppressante de ces nations d’import pousse nos jeunes à s’exiler en Amérique ou ailleurs afin de vivre à la hauteur de leur études, de leur mérite.. Afin de vivre, car aujourd’hui bien des jeunes ne font plus que survivre.. La solidarité européenne est pleine d’égard pour nos jeunes mais ne fait plus le poids face au pillage du communautarisme grossissant..
    De plus, le départ de nos jeunes les esprits brillants fragilise plus encore nos terres d’Europe.. Il est grand temps que notre communauté se soude face aux étrangers qui nous divisent.

  2. Posté par Maximus le

    le musulman est heureux là où il peut importuner , imposer la charia , là où ils peuvent vivre d’allocs et en parasites sur le dos des non musulmans ( autre forme d’esclavagisme ) , là où ils pourront tout faire et être défendu par des avocats et des assos

  3. Posté par Bussy le

    C’est évident, dans les pays où ils ne sont pas heureux, il n’y a pas les dhimmis qui bossent dur pour leur payer leurs allocations et en plus ce sont tous des pays où il ne fait pas bon vivre.
    Maintenant, qu’ils sentent le besoin de venir nous imposer leur malheur, ça c’est plus difficile à comprendre…. peut-être est-ce simplement pour respecter le coran et conquérir des territoires !
    La bonne nouvelle, c’est que si on les laisse faire, à la fin, il n’y aura plus que des pays où ils seront malheureux !!!! Et toc !
    Mais on ne les laissera pas faire, n’est-ce pas les islamos-collabos ?

  4. Posté par Antoine le

    On résout NOS problèmes, pas les leurs !
    S’ils ne sont pas contents d’être dans un pays tel que le NÔTRE, il y a 57 pays musulmans qui sont prêts à les accueillir.
    Ils préfèrent venir en Europe, les allocs sont meilleures !
    CQFD !
    Ne nous laissons PAS envahir !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.