5 commentaires

  1. Posté par Lucide le

    Ça va pas s’arranger au bout du lac. Déjà que la grande majorité des nos nouveaux « concitoyens » ont obtenu leur passeport dans un Kinder Surprise, je n’ose pas imaginer comment les futurs nouveaux « concitoyens » vont recevoir leurs passeport à croix blanche. Peut-être qu’ils le recevront d’office après x années de résidence. Plus rien n’est étonnant.

  2. Posté par bdr le

    Le fanclub des clandos ouvre les vannes, c’est la panique à bord du kwassa kwassa plaqué or du socialisme Genevois. D’autres cantons devraient pas tarder.

  3. Posté par Sergio le

    Une Genferei de plus. Il est préférable de casser le thermomètre plutôt que d’avouer être malade.

  4. Posté par Antoine le

    On va bientôt bénéficier du 3 pour 2, des soldes de printemps et vous en reprendrez encore un à 40% !
    Cela sent la naturalisation au RABAIS à plein nez !
    M. Maudet avait initié le processus de masse des naturalisation, il est en bonne voie !
    Du GRAND n’importe quoi !

  5. Posté par Christian Hofer le

     » La suppression de leur «commission inutile et arbitraire» va permettre d’accélérer le traitement de 40% des dossiers de naturalisation du canton qui sont effectués par la Ville. »

    En clair, naturaliser en masse sans aucun garde-fous. Le rêve des mondialistes et de l’extrême gauche.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.