Allemagne : après avoir volé l’arme d’un policier, des migrants refusant d’être expulsés prennent en otage plusieurs personnes

Rhénanie du Nord-Westphalie (Allemagne) – Une famille de migrants devant être expulsés a pris en otage plusieurs personnes lors d’une tentative d’expulsion.

Jeudi à 3h30, deux policiers, un médecin et un employé du bureau allemand de l’immigration se sont rendus dans un camp de migrants pour procéder à l’expulsion d’une famille d’Azerbaïdjan. Cela s’est rapidement transformé en scène d’otage après que l’un des membres de la famille ait volé l’arme à feu d’un policier.

La famille s’est barricadée dans leur logement avec l’employé du bureau de l’immigration et un agent de sécurité qui travaille dans le camp de migrants.

L’un des membres de la famille aurait tiré plusieurs fois avec l’arme à feu de la police pendant l’incident, mais personne n’a été blessé.

La police a appelé à une unité d’intervention armée, mais les demandeurs d’asile déboutés ont abandonné leurs otages avant que les agents spéciaux de la branche aient eu l’occasion d’intervenir.

Die Welt via Fdesouche.com

3 commentaires

  1. Posté par aldo le

    C’est aussi le désastre Sommaruga, mais la presse à la botte lime l’information pour soutenir cette souillure de notre nation. Débarrassés de la tv avec NO-BILLAG, on devra très sérieusement envisager une presse papier pluraliste avec des courriers à tous les annonceurs pour soutenir de nouveaux projets. Sans vérités multiples et antagonistes, il n’y a que plus notre esclavage et nos impôts qui progressent et nos libertés qui régresseront encore plus.

  2. Posté par Maximus le

    Nous sommes devenus les otages de ces racailles , qui ne sont même pas les bienvenus de la majorités d’entres nous

  3. Posté par Aude le

    Voilà le désastre de Merkel. Ils sont venus en Seigneurs, ces criminels. N’ont vraiment pas froid aux yeux.
    Les vrais otages, dans ce sinistre fait divers et pour des milliers d’autres, ce sont les allemands qui doivent payer pour ces racailles. Au risque pourtant d’etre flinguer sur place.
    Quelle tristesse pour ce pays.
    Dehors et vite.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.