Lausanne. Un violeur Rom condamné: Le procès aura coûté 200’000.– aux contribuables.

Christian Hofer: A noter que ce n'est pas la première fois que les Suisses sont pillés par la "diversité". Un clandestin Nigerian, violeur lui aussi d'une handicapée, avait coûté près de 100'000 francs aux contribuables.

Pendant ce temps, les autochtones peinent à payer les caisses maladie...

**********

Un rom de 24 ans a été condamné mercredi à 5 ans de prison pour contraintes sexuelles et viols sur plusieurs jeunes filles, sourdes elles aussi. Il devra subir un traitement psy en milieu fermé de la même durée.

(...)

Au total, ce procès aura coûté aux contribuables près de 200'000 francs, dont près de 80'000 pour payer les trois avocats mandatés pour défendre les victimes et l'accusé.

Source et article complet

9 commentaires

  1. Posté par Dominique Schwander le

    Le concept que tous les êtres humains sont égaux est un mythe. Il n’y a guère d’égalité et de justice dans l’histoire humaine. Pour la biologie, les hommes n’ont pas été créés, ils ont évolué différemment. Cette évolution n’a pas pu se faire vers l’égalité parce que l’évolution repose sur la différence, non pas sur l’égalité. Chaque être vivant, homme compris, possède un code génétique légèrement différent et est exposé à un grand nombre d’influences différentes. Aucune société animale n’a pu se passer de toute discrimination. Toute société humaine nécessite hiérarchies imaginaires, discriminations et expulsion sans procès ni dépenses dispendieuses d’un tel individu criminel.

  2. Posté par leone le

    200’000 pour un procès de violeur à Lausanne, 600’000 extorqués aux sociaux de Nidau par un imam pourri, 295’000 frauduleusement touchés du chômage par un couple de Bienne… Je suis loin de la réalité en disant que ce n’est que la partie visible de l’iceberg mais pas de problème la Suisse est un pays riche, tout va bien.
    Dans ce contexte cela me réjouit de penser que, dans un avenir très proche, ma rente AVS suffira à peine à payer mes impôts et mes primes de caisse maladie. Mais étant Suisse de souche et blanc la gauche exigera que je ferme ma gueule et que je passe à la caisse sous peine d’être taxé de raciste.
    Peut-être qu’un jour les vieux en auront ras-le-bol, continueront de fermer leur gueule mais ressortiront leur FAS et agiront. Sait-on jamais, il n’est pas encore interdit d’espérer?

  3. Posté par Matelot le

    Avec les Roms, c’est TOUJOURS à sens unique. Ca part dans leurs poche à eux, mais JAMAIS pour les autres. Il sont totalement tribaux, claniques et fermés aux autres si ce n’est pour leur pomper l’air et le plus d’argent possible. Il sont à expulser de notre territoire.

  4. Posté par aldo le

    @INFO le 18 janvier 2018 à 09h27 Incroyable qu’un criminel trafiquant de drogue ayant été expulsé d’Allemagne en Turquie après 7 ans, finisse par venir en Suisse, et que nos mafieux locaux (drogue ?) lui octroyent l’asile, même s’il n’y avait pas légalement droit, sous prétexte de contexte… donc dans un total arbitraire. Et alors le T.F. prend cette imposture à la lettre en faisant comme s’il avait obtenu l’asile de manière régulière pour justifier qu’il ne peut pas être expulsé parce ce que ceci relève du droit fédéral.

    Donc des autorités cantonales peuvent octroyer l’asile, même sans fondement légaux, mais ne peuvent plus renvoyer l’individu.sans l’approbation des autorités fédérales. On patauge dans la m… Le T.F. aurait dû saisir l’occasion pour interdire aux autorités cantonales d’octroyer l’asile, puisqu’elles ne peuvent pas défaire ce qu’elles ont fait, même dans une erreur à prétexte humanitaire organisée par des conspirateurs de l’anti-Suisse.

  5. Posté par aldo le

    LA JUSTICE, UN VERITABLE CIRCUIT ECONOMIQUE TOTALEMENT FERME AUX NOTIONS DE CONCURRENCE ET MEME DE JUSTICE. Cette info doit nous interpeler sérieusement quant à notre accès personnel à la justice. Donc un rom, est présumé selon nos bonnes consciences sans revenus . Cela, même s’il fait partie d’un collectif syndicat mafieux de type sectaire, dont les dirigeants possèdent des palais en Roumanie et ailleurs et négocient des achats de véhicules et de caravanes en leasing pour échapper aux saisies.

    De véritables entreprises occultes commerciales et mafieuses. Et c’est l’incompétence des tribunaux et leur manque d’entrain à faire des enquêtes à l’étranger qui fait que ne devons payer pour ces occultes associations mafieuses de roms qui auraient dû assumer ces CHF 200’000.-. Et nous face à des démunis teigneux ? On passe directement par la case dépouillement personnel jusqu’à la faillite personnelle ou acceptation de chantages pour sauver les dernier meubles, le pot de terre, contre le pot de fer. Ce qui signifie clairement que la justice n’est plus à notre portée et que bien des crimes et des délits sont liés à cette situation scandaleuse qui fait trop le beurre des avocats et des juges.

    Pourquoi ? Parce qu’ils représentent une masse de professionnels totalement disproportionnée par rapport à la population et plus encore depuis la fin du secret bancaire. Et que comme par hasard ils sont sur-représentés comme lobby du barreau dans la politique. Ils sont la clé des hérésies juridiques. Toute ces lois et règlements minés de bévues volontaires pour donner avec beaucoup de trop pouvoir à leur copains juges tout en se donnant du boulot à eux-mêmes, sur le dos de notre fiscalité. Ce qui finit par multiplier les interprétations donc les recours jusqu’au tribunal fédéral. Les lois biens pensées, dans un souci tant de justice que d’ économie ne devraient pas laisser trop de vides comblés par un agitation judiciaire attrape-fric.

    Si vous êtes assuré juridique depuis des dizaines d’années, dans un club automobiliste radical très connu, vous pouvez constater les dérives. Prime à la hausse et CGA de plus en plus restrictives. Et en plus, pouvoir discrétionnaire unilatéral des avocats internes, qui s’agitent pour donner le change de l’illusion et s’empressent de boucler les dossiers dans l’arbitraire le plus total. Ou alors qui confient le dossier à un copain avocat marron incompétent et fauché, qui une fois sa mise prise, se dépêchera de fermer le dossier sans que vous ne puissiez atteindre la première marche du tribunal. Sans compter les renvois d’ascenseurs entre confrères qui se protègent. J’ai même des preuves de deux avocats antagonistes dont un reconnaissait que le client avait trop payé, mais qu finissait par copuler avec l’adversaire pour partager le magot et ne rendre qu’un tiers de la somme. Il faut savoir qu’ils reçoivent des montants censés être redistribués à leur clients et qu’ils finassent avec des prétextes infondés pour en capturer une partie.

  6. Posté par Alain le

    Ne l’oublions pas selon les déclarations de son syndic, Lausanne est une « ville refuge ».

  7. Posté par Tommy le

    Et sans compter avec les coûts pharaoniques engendrés par son traitement  » psy » en taule!
    Interprète roumain pour sourds-muets , ça coûte combien de l’ heure?
    Et bien sûr, il ne sera pas expulsé et a 100% de chances de finir paisiblement son existence larvaire au social.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.