L’UE aurait interdit à la Suisse de négocier des bilatérales avec le Royaume-Uni. « Ils tentent de forcer la main à la Suisse. »

On a appris hier soir que l'UE faisait pression sur la Suisse afin de ne pas conclure un accord bilatéral avec la Grande-Bretagne après le Brexit. Le mouvement semble faire partie d'un « programme de sanctions » par Bruxelles et a soulevé la préoccupation que la Commission européenne ne négociait pas avec la Grande-Bretagne en toute bonne foi.

(...)

Un ministre du gouvernement a déclaré: "Fondamentalement, ils tentent de forcer la main à la Suisse."

« Nous avons été informés en termes très clairs que l'UE a dit à la Suisse qu'elle ne pouvait pas conclure un accord bilatéral avec la Grande-Bretagne. Elle doit choisir entre la Grande-Bretagne et l'Union européenne. En l'état actuel, de toute évidence, la Suisse choisira l'UE « .

(...)

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

Nos remerciements à Victoria Valentini

 

13 commentaires

  1. Posté par Fanfouet le

    Mais que l’UE et ses adorateurs du CF aillent se faire f…. ! La Suisse est encore et toujours un pays indépendant, souverain, et personne n’a à nous dicter notre conduite ni avec quels pays nous pouvons conclure des accords ou pas ! Que ce soit avec les Papous de Nouvelle-Guinée, les Jivaros de l’Amazonie ou Kim-Jong-Un nous fréquentons qui nous voulons et signons les accords que nous voulons ! Non mais des fois: ils se prennent pour qui ? Juncker ne serait-il pas encore remis des libations de Nouvel-An ?
    Rien que pour les emm..der, il faudrait rapidement signer des accords, même foutraques, avec des patelins incongrus ou improbables…

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    L’UERSS est une entrave au libre commerce, qu’elle promeut pourtant elle-même hypocritement. Le cas devrait être dénoncé devant l’OMC.

  3. Posté par Hexgradior le

    Les poltrons de Berne vont se soumettre au diktat de Bruxelles une fois de plus. C’est inévitable, puisque la Suisse est devenue un protectorat de l’UE…

  4. Posté par Vautrin le

    Brussel, les monopoles, toujours eux ! Amis Suisses, ne tombez jamais dans le piège de l’Europe des monopoles.

  5. Posté par J.J. le

    Mais concrètement rapprochons-nous du groupe Visegrad, de la GB et de l’Autriche!!!!

  6. Posté par Mateo Sollner le

    Tentative de pression ou un ordre? Le résultat est le même, nous savions que nous avions pas de CF en Suisse, mais c’est une nouveauté qu’il ait été délocalisé à Bruxelles.

  7. Posté par conrad.hausmann le

    J’espère que les deux UDC. vont servir à redresser une situation intolérale : Nous n’avons pas à subir une domination!

  8. Posté par Gabrielle le

    Si tel est le cas, cela est grave… Cette UE n’est qu’une association de malfaiteurs. Devant laquelle les 7 de Berne ne doivent pas céder. Mais ça, c’est une autre histoire…

  9. Posté par Dominique le

    Comment notre gouvernement va t il réagir à cette nouvelle tentative de chantage, que va faire savoir la SSR, si le gouvernement ne réagit, pas plus que les partis, notamment, le PLR et le PDC, on aura encore clairement une nouvelle preuve de trahison de la volonté populaire, car je crois que la majorité de la population suisse ne veut entendre parler de l UE.
    Il faut réagir, c est à nouveau très grave et montre bien qu une fois dans l UE, la suisse n existera plus.
    C est clairement la volonté de toute l UE!

  10. Posté par Antoine le

    La Suisse a le droit de négocier avec tous les pays du monde, cela SANS l’accord de l’UE.
    Que l’UE interdise à la Suisse de négocier des bilatérales démontrent leur arrogance !
    La Suisse est assez  »grande » pour prendre elle-même ses décisions.
    A moins que nos 7 nains n’aient encore rien compris !
    Cela m’étonnerait pas que M. Berset favorise les contacts avec l’UE …
    Triste fin de l’indépendance de la Suisse, soumise au diktat de l’UE, juste bon à payer …

  11. Posté par Loulou le

    Cela devient vraiment chaud. Empire Evil et Funker montrent de plus en plus leur vrai visage. Il est temps d’investir massivement dans l’AELE. Créons la concurrence, une vraie concurrence.

  12. Posté par SM le

    Si Schneider-Ammann et le reste du CF avaient des couilles, ils enverraient l’UE au diable. Bien sûr qu’il faut conclure un maximum d’accords avec le Royaume-Uni, le sud-est asiatique, l’Amérique latine, l’Inde, Israël, etc. et se détacher graduellement mais définitivement du diktat bruxellois. l’UE a plus besoin de la Suisse que l’inverse..

  13. Posté par Jean Durand le

    L’UE tremble de peur que d’autres pays membres vont emboîter le pas au Royaume-Uni. Avec ce qu’on lit dans cet article, la Suisse est donc devenue de facto une colonie européenne.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.