Bolzano (Italie): les migrants se révoltent car la date de péremption de leurs yaourts est proche

Les migrants et la “révolte du yaourt”. C’est au final les forces de polices qui ont du intervenir. Les migrants, en effet, étaient agités en raison de la date de péremption des yaourts, qui selon eux était déjà dépassée. Les faits se sont déroulés au centre d’accueil “ex Alimarket” de Bolzano, dans la zone sud de la ville. D’après ce que rapporte le Corriere dell’Alto Adige, plusieurs demandeurs d’asile accueillis dans la structure se sont plaints du fait qu’ont été servis à la cantine des pots de yaourts sur lesquels figurait une date de péremption trop proche. Apparemment, plusieurs yaourts auraient été périmés le jour même. […] les migrants en ont fait un problème exagérément grave provoquant une escalade de la situation. L’intervention des forces de l’ordre est devenue nécessaire, appelées par les responsables du centre afin d’éviter que la situation ne puisse dégénèrer.[…] Quelques brigades volantes sont arrivées sur place et les agents, non sans mal, ont réussi à ramener la situation au calme. […]

Secoloditalia via fdesouche

19 commentaires

  1. Posté par Maximus le

    Ooohh pauvres pauvres migrants , en plus les yaourts donnés sont limites !
    d’autant que chez eux je suppose qu’ils pouvaient s’en acheter tout les jours et des extras frais !

  2. Posté par Tommy le

    Il n’ont qu’à bouffer des  » Tam – Tam ».
    Ça leur rappellera leur pays!

  3. Posté par Sam le

    Ces gens là paient de 2000 à 5000 euro aux passeurs pour venir chez nous illégalement, de plus ils font tout pour qu’on ne puisse pas les identifier. Alors que s’ils prenaient l’avion, ils paieraient presque rien et ils auraient des papiers leur permettant de chercher un travail… Après certains vont me dire blablabla oui mais il leur faut un visa pour venir. Oui mais vous pensez vraiment que dans leur pays c’est difficile d’obtenir un visa en donnant quelques centaines d’euro?

    Le constat est là et c’est sans nuance, ils viennent chez nous, mais pas pour fuir la misère ou chercher du travail mais il viennent dans le seul but de nous apporter la misère

  4. Posté par Sitting bull le

    qu’on leur verse leur yaourt sur leur tète et qu’on les remballe chez eux par avion et sans parachute

  5. Posté par miranda le

    BON, ces migrants qu’on a fait venir « comme des invités », ce sont aperçus à leur arrivée qu’ils n’étaient pas les bienvenus. L’essentiel pour ces messieurs des hauteurs mondialistes était de les faire arriver pour provoquer de la destabilisation en EUROPE.

    Aujourd’hui, ils sont le droit d’avoir « compris » à moins d’être des handicapés mentaux.

    Dans les pays d’où ils viennent ON SE MEFIE BEAUCOUP D’UNE PRATIQUE QUI SEVIT ENCORE : L’EMPOISEMENT.
    Ne pas oublier qu’ils viennent d’autres cultures et que dans ces cultures « la suspicion  » à l’égard de l’empoisonnement est toujours d’actualité.

    Donc, pour eux, qui se sentent non désirés, devoir manger des yaourts au bord de la date de péremption, peut dans leur paranoïa, leur faire croire qu’il y a intention de les empoisonner ».
    IL Y A VRAIMENT UN LIVRE A ECRIRE SUR « LA PETIT MUSIQUE IMMIGRATIONNISTE » AU QUOTIDIEN.

    Comme disait un intervenant des REPUBLICAINS invité chez Mr PUJADAS sur LCI vendredi soir, LES IDEOLOGUES NE COMPRENNENT PAS QUE NOUS FAISONS VENIR  » DES CULTURES ». Il s’adressait à un mélenchoniste, UNIVERSALISTE. Les universalistes qui veulent recevoir de plus en plus d’étrangers, ne veulent pas savoir que nous recevons avant tout DES CULTURES. Forcément, en ce qui concerne « les gauches » leur façon d’envisager la politique est de faire de la politique de masse. Les particularités des humains n’ont jamais été » leur tasse de thé ».

  6. Posté par pierre frankenhauser le

    Ils n’ont qu’à remplacer les yoghourts par du sang de porc tout frais, donc pas périmé.

  7. Posté par J.J. le

    Et c’est quand qu’on commence à devenir méchant??? Ca urge et la rage monte… vivement que ça explose il me tarde!

  8. Posté par Jacques le

    @ Gérald Bravo ! LOL !

  9. Posté par Sergio le

    Notre super-président de la Confédération prend lui tous les risques. Dans un communiqué de la plus haute importance marqué du sceau de la confidentialité, n’a-t-il pas déclamé consommer parfois des yaourts dont la date était échue ?

  10. Posté par aldo le

    @Gérald le 14 janvier 2018 à 11h37 , cette méthode serait plus simple et plus efficace en l’appliquant in extremis aux responsables politiques des ces aberrations, non ? Arrêtons de gloser dans le désert, même s’il s’agit de bédoins ce sont le véritable responsables qui doivent être traduits devant des tribunaux spécifiques. Voir aldo https://lesobservateurs.ch/2018/01/14/les-immigrants-nous-apportent-une-nouvelle-sorte-de-tuberculose/

  11. Posté par aldo le

    Centre d’accueil pour faux-réfugiés “ex Alimarket” donc un supermarché. Il devrait être renommé Allahmarket !

  12. Posté par fred le

    ça m’est déjà arrivé de manger du yaourt dont la date est largement dépassée… je ne suis pas mort et pourtant je ne suis pas habitué à manger les saletés qu’ils devaient ingurgiter dans leur cloaque.

  13. Posté par Dupond le

    Un prétexte pour exiger davantage !! aujourd’hui les yaourts demain ce sera pour le matelas épéda multispires . Je suis né deux ans apres les tikets de rationnement, il n’y avait pas de yaourts ni de matelas et aller à l’épicerie du village ne nécessitait que l’usage d’un modeste cabat dont le contenu était payé avec la sueur de nos parents

  14. Posté par Gérald le

    Ce n’est pas des yaourts qu’il faut donner à ces gens mais des pieds au c.. et retour à la case départ.

  15. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les mahométans, TOUT leur est du…

  16. Posté par pepiou le

    Pour les individus de culture musulmane, tous prétexte est bon pour tester la résistance des mécréants. La guerre des nerfs a déjà commencé, bientôt se sera une guerre civile.

  17. Posté par Socrate@LasVegas le

    Ces gens ne sont pas des réfugiés, ils ont des comportements de consommateurs nantis…ce que cherche justement l’ue pour alimenter la mondialisation, SEULE motivation à leur venue en europe.
    Ces incultes ne savent vraisemblablement pas que la dégradation d’un youghourt génère TOUJOURS du gaz qui va faire se bomber le couvercle…Tant que celui-ci reste plat (ou concave), le contenu est parfaitement comestible et son goût n’est pas altéré. (…même si la date de conservation est dépassée d’un mois!)

  18. Posté par poulbot le

    Non seulement ils viennent sans y être autorisé, ils sont hébergé, nourri ,habillé aux frais du contribuable Italien mais en plus ils sont exigeant en matière de nourriture , il y a des familles qui seraient bien contentes déjà d’avoir leur yaourt a la date limite. Renvoyez les chez eux par la peau des fesses .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.