« Pays de merde » : 54 pays africains réclament des excuses à Donald Trump

Christian Hofer: A aucun moment, ces pays ne se posent la question des conséquences de la présence massive de leurs compatriotes sur sols étrangers.

C'est pour cela que l'Erythrée et les pays d'Afrique en général se fichent éperdument de la délinquance des leurs en Europe. Trump a certainement déclaré cela sur la base d'éléments avérés et ce sont bien plutôt les Européens qui se taisent alors qu'ils auraient le droit d'exiger des comptes à l'Afrique à la suite de tous les viols et violences subis.

**********

Dans un communiqué, publié à l'issue d'une réunion de quatre heures, les pays africains ont dénoncé d'une seule et même voix les propos "racistes" du président américain.

L'Afrique entière réclame des excuses. Les ambassadeurs du groupe africain (54 pays) à l'ONU ont publié, vendredi 12 janvier, un communiqué au langage d'une rare dureté, après les propos de Donald Trump, qui s'est emporté sur l'immigration qualifiant, selon plusieurs sources, des nations africaines et Haïti de "pays de merde".

Après une réunion d'urgence qui a duré quatre heures, le groupe de 54 ambassadeurs s'est dit "extrêmement choqué" et a condamné "les remarques scandaleuses, racistes et xénophobes" de Donald Trump "telles que rapportées par les médias". Le groupe exige ainsi "rétractation et excuses" et s'inquiète de "la tendance continue et grandissante de l'administration américaine (...) à dénigrer le continent africain et les gens de couleur".

Des propos pas vraiment démentis

C'est lors d'une réunion sur l'immigration avec des parlementaires à la Maison Blanche que Donald Trump s'est emporté jeudi sur l'immigration en provenance de "pays de merde", des mots qu'il a partiellement contestés. Sollicitée jeudi soir sur ces propos, la Maison Blanche n'avait pas contesté ou démenti, se bornant à souligner que Donald Trump se battrait "toujours pour le peuple américain".

Le président américain a réagi au tollé vendredi matin avec une formule alambiquée sur Twitter : "Le langage que j'ai utilisé lors de la réunion était dur mais ce ne sont pas les mots utilisés", a-t-il affirmé. Plusieurs parlementaires ont de leur côté affirmé avoir bien entendu ces mots, ou avoir eu confirmation de première main de la part de personnes présentes.

(...)

Source

Rappels:

Florence (Italie) : le soir du Nouvel An, des « gangs de Nord-Africains » ont semé la terreur en agressant des passants au hasard

Fribourg. Bulle: Une voleuse Erythréenne saccage une Migros et agresse les employés (Vidéo)

Italie: un Nigérian et deux Marocains poignardent un homme dans un train puis agressent un passager venu secourir la victime

Allemagne. Oerlinghausen: 400 requérants d’asile pour 12’000 habitants. Les gens ont peur, les vols et les cambriolages ont fortement augmenté.

Allemagne : un demandeur d’asile marocain armé d’une hache en fuite après avoir agressé et dépouillé plusieurs habitants de la ville de Rees

Allemagne: Lors de sa promenade le matin du Nouvel An, une jeune femme est violée par un réfugié soudanais.

Allemagne. Mannheim: la ville terrorisée par une quinzaine de migrants maghrébins qui volent les retraités.

Australie : une bande de jeunes africains s’est livrée à un « horrible carnage » dans les rues de Melbourne, d’après la police

Irlande. Multiculturalisme: Manifestations contre la violence des jeunes Africains. Un père de 40 ans et son fils attaqués.

 

35 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Trump ne fait que dire tout haut ce que des centaines de millions de non-Africains pensent tout bas. A chaque fois qu’un Africain insulte l’Oncle Sam ou brûle un drapeau américain, on n’entend aucune instance africaine condamner cet acte. Ce continent considère l’Occident comme une déchetterie et une tirelire depuis trop longtemps. Il nous envoie ses cas sociaux, ses délinquants, ses criminels, ses branleurs, ses malades, ses magouilleurs et ses pondeuses en série et nous, on est forcés par nos gouvernements à payer pour ces connards de profiteurs irrécupérables. Renvoyons-les tous au village ou au bled, et gardons notre fric pour des projets utiles à notre population, sinon ça va forcément finir par péter. Aucune propagande de traîtres ne sera assez puissante pour empêcher le peuple de se révolter contre l’inacceptable!

  2. Posté par Prof. Prout le

    SCOOP : Trump désignait la Suisse en parlant de « shithole country » ! En effet, il lit lesobservateurs.ch et n’a fait que tirer la conclusion qui s’impose à la lecture des évènements qui se déroulent dans notre ex beau pays : invasion du tiers monde, criminalité galopantes, discrimination négative à l’égard des autochtones, fin de la démocratie (résultats des votations non respectées, voire truquées), corruption au plus haut niveau des juges et ministres par Soros notamment, sanctions de la part de l’UE, juges étrangers (CEDH), etc..

  3. Posté par Dupond le

    Je serais Trump je dirais !!! excuses ou subventions ?

  4. Posté par Liberté et patrie le

    Je leur demande de montrer le contraire au lieu d’exploiter leur peuple et de se mettre pleines les poches. Oui, je dirait aussi pays de merde! Le peuple a faim et ils n’arrivent même pas à faire que la natalité baisse pour une meilleure vie. Pourquoi les oxidentaux vont faire des ponts dans ces pays et creuser des fontaines ? Ils se passe quoi dans ces pays? Ils laissent crever le peuple?

  5. Posté par sophie edouard le

    pour une fois entièrement d’accord avec Trump. Tous les autres pays pauvres arrivent à émerger de leur condition et dépasseront bientôt notre europe envahie et affaiblie par le nombre de migrants africains qui n’apportent aucune richesse, qui n’ont aucune éducation pouvant entrer dans l’économie et qui seront à charge de la société. Alors qu’ils ont des richesses que nos pays n’ont pas ils sont incapables de les développer attendant que le blanc vienne le faire et en s’en plaignant ensuite malgré une arrivée de milliard d’aide des pays dit développés…. moi je travaille dans un cabinet médical, avant 10h00 du matin les africains chez nous refusent les rdv car trop tôt… qu’on vienne me prouver que j’ai tort… ouverte à toute critique de ma vision des choses….

  6. Posté par Jean-Francois Morf le

    Les 55 pays qui se sentent visés ne sont-ils pas justement les pays mahométans, ceux qui ne loupent jamais une occasion de dire que l’Amérique est un pays de merde?

  7. Posté par Tintinokongo le

    Pays de merde :54 pays africains en comptant la France*, l’Allemagne, l’Angleterre et la Suède ?
    *A propos de la France, Donald Trump a prévenu les touristes américains des risques qu’ils encouraient en visitant ce pays hautement criminogène.

  8. Posté par rose de picardie le

    Jack Lang traite le Président Trump de « Président de merde » j’ai très envie de lui répondre
    « et vous un Ministre de merde » et ce n’est pas exagéré de dire cela !!!!!!!

  9. Posté par rose de picardie le

    entièrement d’accord avec Trump et en plus je dirais pays de mendigo qui ne viennent dans nos pays que pour les allocs !!!!!!!bravo au Président Trump !!!!
    la France aurait bien besoin d’un tel Président!!!!!!qui protége son pays de l’invasion …….

  10. Posté par Garibaldito le

    Pour connaitre quelques pays désignes, il faut bien le reconnaitre, meme les habitants s’enfuient…
    Et puis ceux qui defendent ces pays envisageraient-ils une seconde de s’y installer ?
    NON, bien entendu.
    Alors quoi, le pdt americain aurait-il raison ?
    La corne de l Afrique est reputee pour sa violence, ses espaces desertiques et ses luttes tribales : le paradis !

  11. Posté par Peter K le

    Une simple evidence que les européens de l’ouest, sauf Visegrad, constatent tous les jours des que vous mettez les pieds dans la rue, ces nations sont le rebut de l’humanité. Heureusement vont bientot etre prises en mains de fer par les chinois, vont voir ce que cela va faire 😉

  12. Posté par Matelot le

    Ils ont à présent une nouvelle excuse pour geindre, se plaindre et réclamer. Par contre, se remettre en question…
    Les rares et détestables fois où je dois me rendre à Lausanne, je ne peux que donner raison au président Trump. Et c’est assez scandaleux que j’ai envie de fuir la ville où j’ai grandi à cause d’une invasion d’étrangers parasites. Là, je parle de ceux qui glandent, dealent, mendient etc. Pas de ceux qui font l’effort de s’intégrer.

  13. Posté par dominique le

    Je pense que si Trump a vraiment dit cela, il devrait l’assumer, comme Macron le fait avec les intellectuels, les tricheurs, etc…
    La liberté d’expression est sacrée, mais comme d’habitude seulement pour la gauche….
    De plus, ce sont des pays de M…., sinon nous n’hériterions pas de leur population.

  14. Posté par JSG le

    C’est curieux, il n’avait parlé que de deux pays ! 52 autres se considèrent aussi pareil ?

  15. Posté par Célestine le

    @Hexgradior – Trump est sûrement au courant de l’accueil imbécile que lui réserveront nos jeunes socialistes, les clandos et autres immigrés parfaitement « intégrés », les ONG, l’ONU de Genève, une partie de nos zélites, les médias, la TSR, mais il n’en a rien à cirer. Il viendra quand même délivrer son message. Ou il ne viendra pas, tellement ça ne vaut pas la peine.

  16. Posté par Célestine le

    Une raison de plus pour Donald Trump de couper les vivres aux 54 pays africains dont les représentants à l’ONU ne trouvent rien de mieux à faire que de siéger 4 heures pour trouver le bon pansement à leur égo démesuré. Remettre de l’ordre dans leurs 54 pays n’est absolument pas à l’ordre du jour, on dirait. Evidemment les Chinois seront heureux d’aller nettoyer les trous à merde et de reconstruire tous ces pays à leur manière, à savoir discipline militaire, apprentissage du chinois obligatoire et corvées à peine payées sous haute surveillance. Vu un reportage sur une fabrique de chaussures en Ethiopie, dirigée par des Chinois, ben ça ne rigole pas.

  17. Posté par sanzanicroche le

    EXEMPLE sous makroute / MITTERAND /bidochon/ sarko / Lang / la France est devenue un pays de merde ! qu’on se le dise !

  18. Posté par bdr le

    Au fait, le moutard de la Raie publique à humilié un président Africain dernièrement, ça n’a pas suscité de reaction de la part des mougeons africains. Comme quoi le socialisme fait aussi des ravages par la au fond.

  19. Posté par Hexgradior le

    Est-ce que Trump envisage d’ajouter la région lausannoise dans sa liste des « pays de merde » ?

  20. Posté par bdr le

    Si on observe les mouvements migratoires on peut constater que tous les clandos qu’on trouve en UERSS sont du même avis que le Trump.

  21. Posté par Vautrin le

    Ah ah ah ! La vérité fait mal, hein ?
    Lorsque j’étais en Afrique de l’Ouest (précisément au Ghana juste après le second coup d’État de Rawlings), les locaux nous disaient déjà que nous étions dans « the asshole of the world ». Et franchement, ils ne se trompaient pas, si à l’époque on comparait ce pays avec la presque prospère Côte d’Ivoire d’Houphouët-Boigny. Le Bénin crevait alors de marxisme, le Togo, ma foi, végétait, la Nigeria était déjà dangereuse. Je n’ai pas remis les pieds en AOF (pardon : en Afrique de l’Ouest) depuis douze ans, mais c’était déjà devenu un foutras épouvantable où des gens qui crevaient de faim, à Conakry, se vantaient d’avoir construit une belle mosquée dans leur quartier. On fait ce qu’on peut, ou ce qu’on VEUT ? Je donne raison à Trump, d’expérience !

  22. Posté par Baron d'Bobard le

    Pourquoi vouloir émigrer si ce ne sont pas des ‘pays de merde’ ?
    Ils démontrent donc qu’ils peuvent très bien vivre chez eux.

  23. Posté par Yolande.C.H. le

    Lausanne est devenue un shithole et ceux qui en vendent sont bien contents, ils font leur beurre et celui de leur pays (voir le nombre de boutiques de transfert d’argent et autres blanchisseries qui ont pignon sur rue.

  24. Posté par Maurice le

    En fait, le président Trump a traité les pays africains pas du tout de merdes, mais de trou à merdes, ce qui est complètement différent. Il a dit : « shithole countries », ce sont donc des trous pour la merde, des trous à merdes quoi, et finalement, à voir ce qui nous vient ici, c’est peut-être une bonne description…
    http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1077655/shithole-country-trump-traducteurs-monde

  25. Posté par Maurice le

    En fait, ces pays ne sont effectivement pas des cloaques ; aucun pays n’est un cloaque. Ce sont certains de leurs gouverneurs qui sont de vraies merdes.
    Les merdes, ce sont aussi ceux qui désertent ces pays pour un eldorado occidental, et qui détruisent cet eldorado par déception et frustration. Ce sont ces merdes que l’on voit depuis l’étranger et qui donnent une très mauvaise impression de leur propre pays.

  26. Posté par Antoine le

    Quand les gouvernements des pays africains sont incapables :
    – limiter la démographie
    – donner du travail à tous ses propres concitoyens
    – à garantir la paix dans le pays (il y a des conflits inter-ethniques depuis des dizaine d’années)
    – à garantir la sécurité pour tous les chrétiens et autres confessions dans les pays muzz
    – à garantir la sécurité pour toutes les citoyens quelque soit leur couleur de peau (M. Mugabe il y a du boulot !!)
    – etc … liste non exhaustive !!
    ils doivent d’abord se pencher sur leurs problèmes internes avant de commencer à critiquer les conséquences des effets de leur immigration illégale dans NOS pays !!
    Est-ce qu’ils regrettent déjà le temps de la colonisation … ??
    Je ne suis pas raciste, mais il commence a en avoir MARRE.

  27. Posté par Gérald le

    Pour une fois qu’ un homme politique dit la vérité.

  28. Posté par coocool le

    Il n’a pas dit pays de merde, mais la traduction du mot employé c’est plutôt cloaque. De toute façon sur ce point il a raison, il n’y a qu’à voir les chiffres et les preuves dans les migrations…

  29. Posté par elsaesser le

    Que Donald Trump ait dit ou non qu’il existait des pays de merde n’a aucune importance. Ces pays existent, tout comme il existe des pays qui n’étaient pas des pays de merde, mais qui le sont devenus.
    Le problème pour les deux idéologies de merde qui nous pourrissent l’existence, c’est que la merde est devenue synonyme d’esthétisme et tout ce qui en découle symbole de vertu.

  30. Posté par Aude le

    La vérité est dure à avaler.
    Au lieu d’exiger des excuses, ces pays feraient bien de se remettre en question. Ils nous envoient des criminels en tous genres et ne veulent pas les reprendre lorsqu’ils son renvoyés d’Europe.
    Quand vous avez des mafieux au Pouvoir, le peuple est à l’abandon et les gangs criminels se développent. Ce n’est pas à nous de recevoir de tels individus.

  31. Posté par Bussy le

    Il n’y a que la vérité qui blesse !
    Et si ça n’étaient pas des pays de merde, leurs ressortissants ne seraient pas en train de nous envahir !
    Quand il s’agit de jouer les vierges effarouchées, ils réagissent au quart de tour, mais par contre, pour développer leur pays et limiter la démographie galopante qui mine leur développement, il n’y a plus personne !
    En fait, des pleurnicheurs qu’il faut commencer à secouer !

  32. Posté par Varven Fel le

    PS ce n’est pas raciste de constater la chienlit africaine qui est une réalité. Le choix des mots est brutal, c’est tout… L es roitelets africains ont habitude qu’in leur déroule le tapis rouge, et qu’on les ménage, ils ne supportent pas le langage cru.

  33. Posté par Varven Fel le

    Ce n’est jamais agréable d’entendre ce que la bienséance occidentale s’interdit de dire, mais au lieu de râler, ces pays feraient bien de nous prouver le contraire. Tous les pays asiatiques, sauf le Japon, étaient bien moins lotus qu’eux au moment de leurs indépendance, et aujourd’hui ils surclassent absolument tous les pays africains…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.