Walmart, 1er employeur privé US, annonce augmenter son salaire minimum grâce à la réforme fiscale de Trump

post_thumb_default

 

Walmart Stores a annoncé jeudi une hausse du salaire horaire de base à 11 $ US, en conséquence de la baisse de l’impôt sur les sociétés votée par le Congrès américain.

Le premier distributeur mondial précise que la hausse prendra effet en février, qu’il étendra aussi les prestations liées aux congés maternité et congés parentaux et qu’il proposera une prime exceptionnelle pouvant atteindre 1000 $ pour les salariés ayant 20 ans d’ancienneté.

Ces dispositions concernent plus d’un million de salariés horaires.

D’autres grandes entreprises comme AT&T, Wells Fargo et Boeing se sont déjà engagées à faire profiter leurs salariés de la vaste réforme fiscale votée à l’instigation du président américain Donald Trump, qui va abaisser de 35 % à 21 % le taux de l’impôt sur les sociétés aux États-Unis.

(…)

Radio Canada


Walmart, 1er employeur privé US, augmente le salaire horaire de ses employés et distribue des primes pouvant atteindre 1000$. Walmart connu pour mal payer ses salariés invoque la récente réforme fiscale qui lui permet d’envisager l’avenir + sereinement. https://t.co/OXObVGAB1J

— Jean-Bernard Cadier (@jbcadier) 11 janvier 2018

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.