Fribourg. Bulle: Une voleuse Erythréenne saccage une Migros et agresse les employés (Vidéo)

migros

Une femme qui volait à l'étalage dans un commerce de la gare a causé des dommages et s'en est pris au personnel.

Esclandre dans un commerce près de la gare de Bulle jeudi vers 18h00. Le personnel a interpellé une femme, une Erythréenne de 20 ans, qui tentait de voler des victuailles. Elle a été placée en arrestation provisoire par la police cantonale fribourgeoise, indique celle-ci dans un communiqué.

(...)

 

2

 

1

 

157267-1

 

Source et article complet

28 commentaires

  1. Posté par SuisseMoyen le

    Je lui aurais bien fait une petite clé de bras, et mise à terre en attendant les flics perso. Des gens comme elle, faut les calmer, et les renvoyer dans leur pays.
    Si tu respectes pas le pays qui te tend les bras bas rentre chez toi et reviens pas !
    Et arrêtez avec vos « t’es raciste », « ce sont des pauvres », « elle était obligé », «  » quand elle viendra chez toi, te volera, ou pire blessera ou tuera un de tes proches (car oui défendre les gens qui volent, mène forcément à des excès plus grave), tu arrêteras de défendre les personnes d’autres pays qui viennent dans le notre pour le saccager !! (les Suisses qui commettent ces crimes sont tout aussi condamnable). Et je soutiens les propos ironiques mais TRES JUSTE et JUSTIFIES de J.J

  2. Posté par Laurent le

    Drôle de monde….

  3. Posté par Hexgradior le

    Si on ne peut plus voler en toute décontraction la Gromi à présent. Mais où va-t’on, ma bonne dame ????

  4. Posté par aldo le

    Elle était vexée, la pauvre, de savoir qu’on peut acheter du cannabis dans toutes les petites boutiques, ce qui est du racisme d’Africain du Nord , alors que ses congénères et elle-même ne peuvent pas s’approvisionner en kat à la Migros dont elle est propriétaire. (voir les pubs y relatives) Et en état de manque la pauvre n’a pas pus résister à cette crise de jalousie anti-raciste. Selon la Sommaruga, on en peut pas les renvoyer. La tricoteuse du DJP doit imposer immédiatement la vente du kat dans les migros et faire condamner la police et les douanes qui empêchent son arrivée. Les caisses socialistes sont bientôt vides, pas autant que les nôtre, il faut trouver une solution, un impôt, une taxe temporaire, pour créer une association visant à faire respecter et sauver la culture érythréenne en péril. Il y a toutes sortes de margoulins au P.S. qui comptent sur ces poste à venir.

  5. Posté par Meloe le

    Wesh !
    De drôles de zèbres, au pays des vaches…laitières ?
    Non! Des vaches à lait !

  6. Posté par Yolande.C.H. le

    Ils viennent ici pour cette abondance qu’ils n’ont pas chez eux et ne peuvent ressentir que d’immenses frustrations, vu les efforts que cela nécessite pour pouvoir acquérir par eux-mêmes ce qu’ils désirent.
    Un tel décalage ne peut que stimuler rage, envie et délinquance: soit ils se servent, soit ils exigent d’être servis. Ces gens ne viennent pas pour soutenir le pays, c’est l’inverse qui se passe.

  7. Posté par pierre frankenhauser le

    Ce ne sont pas les cacheurs de merde au chat de la RTS qui diffuseraient un fait réel comme celui-là. Ça vient d’un pays qui soit disant crève de faim, mais ça n’hésite pas à détruire des dizaines de kilos de bouffe en 2 minutes. Ça vient d’un pays qui est soit disant répressif, mais ça n’hésite pas à foutre la m*** dans le pays qui accueille ça gratuitement sur son territoire. Dehors la pourriture. Dehors la racaille extra-européenne.

    OUI à NO-BILLAG. Le moment est venu pour que ces fumiers de propagandistes paient pour leurs mensonges éhontés et en assument les conséquences.

  8. Posté par conrad.hausmann le

    Quelle horreur! S’attaquer à ce génereux sponsor suisse. Cette entreprise qui investit le fric gagné en Suisse… en France voisine ! Cette coopérative à la publicité d’une démagogie indépassable va peut-ètre réctifier la rédaction socialisante du CONSTRUIRE…

  9. Posté par Badoud le

    En cas de flagrant délit commis tout citoyen peut procéder à une retenue provisoire en attendant la police de la personne concernée.

  10. Posté par Gabrielle le

    « Réfugiée », « traumatisée par la traversée », se déclarant éventuellement mineure, droguée… Bref, cette brave fille est d’avance toute excusée.

  11. Posté par Edi o le

    Les infos de 18h sur la radio locale: En parlant de cet incident ils ne signalent ni l’origine de la personne ni le fait que ça soit une requérante d’asile. 2 minutes plus tard ils font de la propagande anti no billag… Ils comprennent vraiment rien

  12. Posté par Antoine le

    Si un citoyen lambda intervient pour remettre de l’ordre dans ce foutoir, notre brave gars va se faire malmener par la police ! Celle-ci met beaucoup de temps pour arriver, mais dès qu’elle voit qu’un citoyen tente de rétablir l’ordre, cela est INTERDIT ! C’est de la fausse concurrence !
    Vu les emm..rdes que tout un chacun risque d’avoir s’il se mêle d’une affaire avec des  »invités » de couleur … il est préférable d’attendre la maréchaussée et de prendre des photos ou des vidéo et de les diffuser. Si il y a une intervention même verbale, cela sera immédiatement interprété comme du racisme !
    On en a MARRE de toute cette racaille ! Dehors !
    On n’oublie pas, au passage, de remercier bien bas la Miss SS pour toutes ces  »chances » …
    Démission ! La Suisse méritait bien mieux que cela !

  13. Posté par Jerry Jack le

    On ne peut pas dire qu’elle fasse de la bonne publicité pour sa race celle-ci. Nous ne faisons que constater, nous n’inventons rien.

  14. Posté par Vengeur le

    C’est vrai que les réactions de la populace démontrent la peur de prendre des coups et de défendre la justice. Exactement l’image de la majorité de la population suisse.

  15. Posté par Le Taz le

    Eh bien ça on donne un coup de tazer et on renvoye directement dans son pays d’origine! RAUS!!!

  16. Posté par Baron d'Bobard le

    Je ne reconnais pas l’accent Fribourgeois. Mais bon, ce sont des « djeunes ». Le seul élément qui fait penser à la Gruyère c’est la crème sur la vitre.
    Les politiciens qui ont créé cette monstruosité par leur conformisme navrant devraient être couverts de goudron et de plumes.

  17. Posté par SM le

    TOUS dehors, sans exception, ces FAUX réfugiés parasites

  18. Posté par Maurice le

    Et à l’extérieur, toute la racaille encapuchonnée qui se réjouit, et qui l’encourage…
    On est bien entouré désormais…

  19. Posté par Bernard le

    Il faut arrêter de jouer les faux-culs. Les Erythréens – nes doivent dégager. Aucune raison de les accueillir en Suisse.

  20. Posté par bigjames le

    Ils ont un drôle d’accent les spectateurs.
    C’est l’accent fribourgeois ?

  21. Posté par Aude le

    J’attend que D.Burkhalter vienne en personne défendre cette dégénérée.
    Il sait si bien se mettre en colère lorsqu’il s’agit de défendre des Érythréens qui n’en foutent pas une pour la plupart, des sommités intellectuelles, n’est-ce pas?

  22. Posté par aldo le

    Je propose la chaise électrique, avec les pintades écolo-pastèques qui pédalent pour fournir le courant venant d’une génératrice très tendance. Celles comme la Thorens, et bien d’autres dont on voit la gueule sans arrêt dans les médias et qui courrent pour sauver la SSR des griffes de NO-BILLAG tellement elle craint, faute de reportages et d’interviews bidonnées, de tomber définitivement dans les oubliettes de l’histoire.

    NO-BILLAG, C’EST ECOLO, C’EST AUSSI LUTTER CONTRE LES POLLUTIONS DONT ON PEUT ET ON DOIT AUSSI FAIRE LE TRI.

  23. Posté par Célestine le

    Déduire le montant des dégâts du salaire de dame pipi, et ce de façon systématique, puisque ces pauvres erythréens sont ses chouchous et ses invités. Mauron a raison: qu’est-ce que c’est que ces lavettes qui rigolent au lieu de l’encercler à dix comme le font si bien nombre de chances pour l’Europe?

  24. Posté par Matelot le

    Chose incroyable, le 20 Minutes publié l’origine de cette cinglée.
    A part ça, qui va nettoyer? Qui va payer les dégâts? Cette parasite nomade, entretenue à ne rien foutre, cette fausse réfugiée à en plus le culot et l’argent pour se droguer. Tout ce qu’elle mérite, après avoir payé ses forfaits est un vol spécial. J’espère que les plaintes pénales à son encontre ne serons pas retirées.

  25. Posté par Christian Hofer le

    l’Erythréenne voleuse bien nourrie à nos frais, sans doute réfugiée à la base, qui a été invitée par Burkhalter et Sommaruga: Vous en avez les remerciements ici, dans un commerce qui n’existe sans doute même pas en Erythrée, avec une liberté dont ils rêvaient selon la propagande, avec des infrastructures que notre peuple a produites et imaginées.

    Et vous pouvez être certains qu’elle ne sera pas expulsée!

  26. Posté par J.J le

    J’espère qu’elle n’a au moins pas égratigné sa superbe peau mate avec tous ces objets racistes qui risquaient de lui infliger des lésions psyco-corporelles méritant de loin de se faire – non seulement- jamais punir pour ses actes incités uniquement par la présence de sales fachos de Blancs mais aussi de se faire légitimement entretenir à vie par nos soins…. c’est bien la moindre des choses… chère Madame, je vous en conjure, donnez-moi des nouvelles de votre santé… je n’ai de cesse de me morfondre depuis que j’ai vu ces images insoutenables de votre détresse au milieu de ce Monde occidental hostile … je vous en supplie…

  27. Posté par Derek Doppler le

    Les ponctionnaires de la police arrivent après 40 minutes (lol, ils lisaient leurs manuels d’éthique tolérante inclusive dans l’intervalle?), font un constat, les assurances (-> vous, les couillons qui paient leur primes majorées en conséquences) raquent, tout le monde il est content.
    Circulez les pendulaires, y a rien à voir.

  28. Posté par Mauron le

    A Bulle comme ailleurs les hommes sont de plus en plus courageux !
    Cet incident est la confirmation de la féminisation de la société.
    Tout le monde il est beau tout le monde il est gentil, pas de violences même si il pouvaint s’avérer que cette femme pouvait être dangereuse.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.