Nos lecteurs nous signalent.

George Brock Chisholm. (1896-1971), ex-directeur de l'OMS.

Pour mettre en place un gouvernement mondial, il est nécessaire de retirer des esprits leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux.

 

Vaclav Klaus : Les États nationaux empêchent par leur existence même d’atteindre l’objectif de la classe dirigeante européenne : la réunion de l’Europe sous une direction unifiée. C’est la raison pour laquelle leur intention est de casser les structures nationales et de les diluer dans le nouveau monde que les envahisseurs apportent.

C’est en cela que les dirigeants européens considèrent l’immigration de masse comme décisive pour le futur du projet européen.

Merci à Proton

 

3 commentaires

  1. Posté par pierre frankenhauser le

    Etant donné que rien ne distingue un africano-arabo-musulman se tapant l’incruste en Suisse d’un africano-arabo-musulman s’incrustant en Hollande, en Italie ou en Suède, et bien si un jour cette racaille devenait majoritaire en Europe, on n’y verra que du feu. Entre la faune qui se balade en liberté dans une ville romande et celle qui se promène dans les rues d’Amsterdam, quelle différence ? Et ce sans compter le métissage encouragé par nos zélites mondialistes.

  2. Posté par SD-Vintage le

    Sauf que l’immigration de masse est marquée par « leur individualisme, leur loyauté envers les traditions familiales, leur patriotisme national, et leurs dogmes religieux. », ce qui est en contradiction avec le plan. Mais apparemment personne n’y a pensé.

  3. Posté par Sitting bull le

    REIN DE NEUF cela on le savait déjà …ils veulent détruire le nationalisme pour que les états nations disparaissent et eux tous diriger …

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.