Davos : l’hystérie anti-Trump fédère la gauche

ChurchillLesAntiFaNouveauxFa

Dans notre pays, il n’y a pas (encore) de zones de « non droit » mais la partition de la société est bien réelle. D’un côté, le camp du politiquement correct, réunissant tout l’establishment et la racaille de gauche, qui travaillent main dans la main, à la destruction de notre pays, de notre futur. De l’autre côté, la droite bafouée, diabolisée avec le petit peuple qui assiste impuissant à l’invasion et à la destruction de la Suisse, cela sans pouvoir réagir.

La venue du Président Trump au WEF devrait, normalement, être considérée comme une aubaine et un sujet de réjouissance par chaque personne responsable se préoccupant, non pas d’idéologie, mais de la bonne « marche du monde ». Mais voilà, pour la pauvre Suisse en général, et les Grisons en particulier, cet évènement signifie des manifestations violentes, de nombreuses casses (pauvres commerçants déjà pas gâtés actuellement), des forces de l’ordre innombrables, des services sanitaires sur les dents (comme s’ils n’avaient que cela à faire), idem pour les pompiers, la voirie, etc. Les contribuables seront heureux de passer à la caisse.

Les seules personnes pouvant légitimement, et le cœur en paix, se réjouir de ce nouveau « Davos », ce sont les casseurs. Ils s’y préparent méticuleusement, tant au niveau matériel que tactique. Une seule chose est sûre pour tous ces salopards, ils ne risquent pas grand-chose… jamais les forces de l’ordre ne vont tirer,  obligées de se laisser tuer, à la limite, même en situation de légitime défense ; impossible, les journalistes veillent, prêts à dénoncer des « violences policières », un « usage disproportionné de la force », etc.

Est-ce vraiment une bonne pub pour Davos et la région ?

En fait, la seule inconnue, le Président Trump va-t-il tenir un discours de fond aussi extraordinaire et percutant que celui tenu, par exemple, à Varsovie ?

Si oui, les gauchistes vont s'étouffer de rage.

***

LeMatin.ch: "Forum économique mondial Trump à Davos: grosses manifestations en vue"

De nombreuses manifestations sont en train de se mettre sur pied en prévision de l'arrivée du président américain en Suisse à Kloten.

L'annonce mardi de la venue de Donald Trump au Forum économique mondial (WEF) de Davos a sonné comme une bombe dans les milieux de gauche. Et ce mercredi, des mouvements ont commencé de s'organiser contre cette visite. Ainsi la Jeunesse socialiste, les Verts et une partie de socialistes sont dans les starting-blocks ainsi que d'autres groupuscules de gauche.

«Nous ne garderons pas le silence. C'est un défi. Ce n'est pas possible que ce fou vienne en Suisse», explique Tamara Funiciello, la présidente de la Jeunesse socialiste dans le Tages-Anzeiger. «Les détails des plans ne sont pas encore clairs mais les pourparlers sont en cours.»

Une récolte de signatures anti-Trump de l'organisation indépendante Campax a également démarré sur internet. «Beaucoup de citoyens se sentent personnellement touchés par les déclarations et les actions de Trump. Nous leur donnons l'opportunité de canaliser leur mécontentement avec notre pétition», explique au Tagi le président de cette campagne Andreas Freimüller. Il s'attend à récolter quelques 30'000 paraphes. Tout en espérant reproduire l'exemple anglais: «en Grande-Bretagne, cette forte pression a empêché jusqu'ici une visite d'Etat du président américain».

Des manifs à Berne et Zurich, sans oublier Davos

[...] Une conférence de deux jours aura également lieu juste avant le WEF à Zurich sur le thème du droit des femmes. [...] Jusqu'ici, les manifestations étaient menées par les Verts. Mais cette fois, le parti socialiste grison va se montrer très actif, prévient-il.

«Le WEF s'était un peu endormi ces dernières années. Mais avec la venue de Trump, il y a urgence. [...]

(nxp)

Créé: 10.01.2018

https://www.lematin.ch/suisse/trump-davos-grosses-manifestations/story/16438520

***

Aussi: Forum, 10.01.2018, "La venue de Donald Trump en Suisse crée la polémique, les jeunes socialistes demandent au Conseil fédéral de lui refuser l’entrée. Débat entre Bertil Munk, secrétaire international de la jeunesse socialiste suisse, et Filippo Lombardi, sénateur PDC tessinois."

http://www.rts.ch/play/radio/forum/audio/la-venue-de-donald-trump-en-suisse-debat-entre-filippo-lombardi-et-bertil-munk?id=9216840

cenator, 11.1.2018

18 commentaires

  1. Posté par Italo Vernazza le

    La majorité traditionnellement « silencieuse » commence à donner de la voix? Le mot « trahison » commence enfin à trouver son chemin? Avec un peu de chance les « votants » vont peut-être comprendre que les « élus » sont rarement les leurs; que la matrice est en place… et qu’ils sont pris en étau entre les deux mâchoires opposées d’une gigantesque tenaille tenue par la même main. C’est cette main — toujours la même — qu’il importe désormais d’identifier correctement au plus vite. Mais il ne faut pas s’arrêter à mi-chemin de cette « découverte ». Pour une analyse efficace, il faut faire taire ses sentiments et tendre ainsi vers une mesure d’objectivité sans laquelle rien n’est possible. Mais il est grand temps de le faire. Tout porte à penser que 2018 sera l’année des grandes « découvertes »; des saturations… et de tous les dangers.
    Lecture conseillée pour se mettre en chemin: http://www.pamphlet.ch/index.php?article_id=450

  2. Posté par Vividblossom le

    Trump est nationaliste voire quelquefois mondialiste. La gauche est hystérique, les Fake news, et ses commentaires sur des bêtises d’aucune importance sont disproportionnés. On peut être anti-Trump mais pourquoi une telle haine? Je suis peinée de voir ces réactions de ceux qui se disent libéraux.

  3. Posté par oxygène le

    C’est quand même formidable ; la haine des gauchiasses est toute mobilisée pour empêcher un président démocratiquement élu de s’exprimer à ce forum économique mondial, mais pas un pour l’ouvrir sur le but des discussions de Davos. Le communisme mondial est en marche.

  4. Posté par Blocus le

    @ Coquoz
    Casser, salir la vitrine d’un commerçant gagnant péniblement, ou non, sa vie à raison de semaine de plus de 60 heures, c’est l’œuvre de salopards.

    Casser de pauvres policiers (ce sont des hommes, avec femmes et enfants terrorisés à la maison quand les nouvelles annoncent qu’il y a eu des heurts violents avec 12 policiers blessés dont 3 grièvement) c’est l’œuvre de salopards.

    Entraver le travail de la police, des pompiers, des ambulanciers (sic) c’est l’œuvre de salopards.

    Apprendre sur internet la manière de confectionner, à la maison, des engins incendiaires ou explosifs afin de « foutre le maximum de bordel » c’est l’œuvre de salopards.

    Exciter des petits jeunes, qui ne savent rien de la vie, afin de les envoyer manifester contre Trump c’est l’œuvre de salopards qui méprisent ces jeunes, … et le fait qu’il faudrait tout faire pour qu’ils apprennent à penser par eux-mêmes.

    Etc …

    « Posté par Claude Almansi le 12 janvier 2018 à 11h15
    Je ne suis pas d’accord non plus avec les propositions d’interdire au Président Trump de venir à Davos, tant que c’est une venue privée. Mais il me semble que quelqu’un qui traite les pays africains de « shithole countries » et affirme que tous les Haïtiens ont le SIDA/VIH ne devrait pas être officiellement reçu par un Conseiller fédéral. »

    @ Claude Almansi, svp, devenez adulte et cessez de croire à de telles stupidités dont les journalistes se repaissent.
    Regardez à la cohérence du Président Trump, personnage supérieurement intelligent, cultivé et plein de bon sens,

    @ helvetia nostra, … merci pour votre correction (pour autant qu’elle soit exacte).

  5. Posté par francois le

    @antoine
    Bien dit, et ils ne condamnent que les manifs de droite qui font 100x moins de casse, mais les gochistes peuvent tout se permettre dans ce pays !!!!!!!!

  6. Posté par helvetia nostra le

    il y a un petit soucis de véracité dans votre article, respectivement concernant la photo.
    en effet, cette citation bien connue qu’est « les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes les antifascistes » n’est pas de Mr Churchill (ni de Huey Long comme la vindicte populaire semblerait le croire), mais au Professeur Halford Edward Luccock (1885 – 1960).

  7. Posté par Claude Almansi le

    Je ne suis pas d’accord non plus avec les propositions d’interdire au Président Trump de venir à Davos, tant que c’est une venue privée. Mais il me semble que quelqu’un qui traite les pays africains de « shithole countries » et affirme que tous les Haïtiens ont le SIDA/VIH ne devrait pas être officiellement reçu par un Conseiller fédéral.

  8. Posté par Dominique Schwander le

    Et voilà que les gauchistes helvétiques sont atteints du « Trump Acceptance Resistance Disorder » ou TARD (!) qui est une nouvelle pathologie de type dissociatif avec un comportement psychotique; cette pathologie a été observée pour la première fois dans les dernières heures du 8 Novembre 2016 chez Hillary Clinton, et a augmenté de sévérité et s’est répandue avec le passage du temps. Les victimes du TARD présentent souvent une dissonance cognitive prononcée, des accès soudains de rage, voir même d’assassinat, des cris et des pleurs incontrôlables, des idées suicidaires et une extrême tristesse.

  9. Posté par Coquoz le

    « Dans notre pays ….. la partition de la société est bien réelle » dit cet article. Eh oui, malheureusement. Mais chacun peut faire sa part pour y remédier. Si on distribue généreusement des « racailles de gôche » et « salopards » d’un côté, et de l’autre des « salauds de fachos » et « sales raciste » à la pelle, on ne va pas aller loin. On doit pouvoir accepter que les gens s’expriment, tentent de faire passer leurs idées, voire manifestent dans la rue (en bon ordre) sans se faire mal voir ou insulter. Et ne tombons pas dans les réactions de cour d’école « Ouais mais c’est eux qui ont commencé ». Bref de la tenue, de la retenue, une adéquation avec des valeurs civilisées dans chaque mot utilisé, surtout ceux visant l’adversaire. Que chacun regarde la poutre (et même la paille) qu’il a dans son œil avant de regarder celle qu’il pense voir dans celui du voisin.

  10. Posté par Jeremiah le

    Espérons pour notre pays que Cassis pourra le rencontrer et non pas Berset.

  11. Posté par JeanDa le

    Il est évident que l’hystérie démocrate anti-Trump des Etats-Unis s’est propagée dans le monde entier. C’est à mon avis une GRAVE MALADIE MENTALE, qui empêche toute discussion raisonnable et raisonnée, qui donne la préférence à la violence brutale et aveugle des casseurs , qui produit une inversion quasi-systématique des faits, qui nie les réalités, qui s’auto-alimente et s’amplifie et QUI CONTAMINE LES FAIBLES D’ESPRIT.

  12. Posté par Antoine le

    Si notre gouvernement et notre président M. Berset (PS) ne prennent pas des mesures draconiennes CONTRE ces manifestants de gôche cela démontrera leur complicité.
    Qu’il autorise aussi des manifestations de soutien à M. Trump et on sera à égalité, parfaite neutralité. La gôche nous pourri la vie …

  13. Posté par Giorgio le

    NOBILLAG !

  14. Posté par SM le

    Incompréhensible et franchement répugnant ! Chaque Suisse (de souche) devrait se réjouir et se sentir honoré d’accueillir le Président américain D. Trump à Davos !

  15. Posté par Célestine le

    Donc Bertil Munk répète à l’envi que Donald Trump est sexiste et raciste sans apporter la moindre preuve à ses dires et sans que la journaliste ne lui demande d’exemple. Honte à Forum et honte à la RTS de laisser passer autant de propos haineux gratuits envers un président occidental blanc et démocratiquement élu! Honte aux jeunes socialistes de demander au Conseil Fédéral de lui refuser l’entrée en Suisse sous prétexte qu’il est sexiste, raciste et climato-sceptique! Et moi je demande à la RTS de ne plus donner la parole aux jeunes blancs socialistes pas encore secs derrière les oreilles qui s’apprêtent à manifester et à tout casser.

  16. Posté par Liliane Aubry le

    Et voilà comme on bafoue la liberté d’expression dans notre pays ! Ce ne sont que menaces, chantage, et promesses de désordres au cas où le président du plus important pays de la planète, démocratiquement élu, viendrait à poser le pays sur notre sol ! Pauvre Suisse, à la merci de la terreur islamo gauchiste et qui est très mal protégée par ses dirigeants. Très triste, vraiment.

  17. Posté par Yolande.C.H. le

    Tous ces groupements de gauche enchevêtrés , qui se fédèrent pour le « pacifisme », « l’humanisme », contre la violence et l’armée, et qui, pour ce faire, se préparent à des manifestations attisant la violence, la casse et les déprédations des outils de travail de ceux qui assurent le fonctionnement du pays. Des gesticulations qui vont coûter un saladier aux contribuables.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.