Autriche: 4 demandeurs d’asile Afghans agressent sexuellement une jeune fille de 13 ans. L’un des agresseurs aurait 12 ans.

Samedi dernier, comme chaque année, la « discothèque sur glace » a eu lieu à la patinoire de Linz. Une Autrichienne de 13 ans a été agressé sexuellement par quatre migrants afghans et est maintenant sous le choc.

Les auteurs de l’agressions sont quatre demandeurs d’asile afghans.

Ils se sont précipités sur la fille sans défense et ont tripoté ses parties intimes.

Après l’agression sexuelle, la victime complètement désemparée s’est tournée vers le personnel de sécurité, qui a immédiatement alerté la police.

Les fonctionnaires de police ont pu localiser rapidement les auteurs afghans, ils sont tous signalés.

Cependant, l’un des suspects serait apparemment âgé de seulement 12 ans.

Le maire adjoint de Linz, Detlef Wimmer (FPÖ), appelle à l’expulsion immédiate des quatre agresseurs migrants.

Wochenblick via Fdesouche.com

4 commentaires

  1. Posté par Barrière le

    Il faut arrêter cette invasion de sauvages homosapiens et les renvoyer Chez eux

  2. Posté par pepiou le

    Les prédateurs sexuels de ce style, il faut les castrer et devant leurs coreligionnaires afin que tous comprennent.

  3. Posté par Le Taz le

    Les politiciens qui ont permis cette invasion devraient être traduis en justice, condamnés pour haute trahison et fusillés si nous vivions dans une civilisation qui se respecte. Mais la mafia bolchevique au pouvoir à Bruxelles a décidé de détruire les populations blanches de souche.

  4. Posté par Michel le

    12 ans ? Encore une jeune chance afghane pour l’Europe, qu’il ne faut pas gâcher bêtement ! Cette petite autrichienne a vraiment mis de la mauvaise volonté, dans l’apprentissage sexuel de ce jeune muslim . Bouh ! La vilaine ! Ce pôvre étudiant qui n’en était qu’au niveau « tripotage parties intimes » dans son cursus « labour sur les femmes », a dû être terriblement choqué ! Et ses trois « professeurs » de Travaux Pratiques doivent également être tout chamboulés « . Surtout pas de prison, car il n’est pas souhaitable de sanctionner les différences « culturelles » . Solution européenne : Un psy pour la pauvre gamine, un autre psy pour l’apprenti violeur et 3 psy pour les bonobos-éducateurs, puis allocs, appartement , CMU …
    Psychologue ! Que de beaux jours pour la profession ! Etudiants, voici donc la nouvelle filière à suivre, débouchés assurés en Europe, et partout ou se trouve l’engeance qui se déverse sur nos territoires.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.