Les réfugiés manquent de prise en charge psy

ndlr. Quand arrêtera-t-on de parler de « réfugiés »; ce sont des migrants, des illégaux, et parmi eux il y a en grand nombre des criminels et bien des terroristes qui apparaissent peu à peu au grand jour! La Suisse a toujours été ouverte à un certain nombre de vrais réfugiés mais n’a pour fonction de soigner tous les malades du monde.On dirait que bien des autorités sont prêtes à sacrifier les Suisses eux-mêmes, surtout si cette folie de l’accueil indistinct et massif continue. « Les autres avant les nôtres » doit cesser.

 

Les réfugiés qui rejoignent l'Europe sont souvent traumatisés. Beaucoup ont besoin d'une aide psychologique. Mais la Suisse manque de places de thérapie.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

10 commentaires

  1. Posté par bdr le

    Le monde des psys, ne l’oublions pas, c’est quand même le fief des gauchi..ses.

  2. Posté par rikiki le

    Ben voyons. C’est à Berne que l’on devrait avoir des psy pour autant que ces malades arrivent à soigner de plus malades… Des thérapies à perpette qui coûtent bonbon pour rien !

  3. Posté par Damien Francois le

    Tout ce dont ces merdes manque, c’est du 12/70!

  4. Posté par bonardo le

    Bonne année 2018 ,je pense également avoir un besoin dans mon pays ,c`est de parler des vrais problèmes mais pas constamment des migrants ,des réfugiés ,ral bol.

  5. Posté par Sergio le

    Nous avons des urgences plus importantes à traiter. En Suisse, c’est notre exécutif qui a besoin d’un soutien psychologique.

  6. Posté par Yolande.C.H. le

    Les traumatisés européens de la 2ème guerre mondiale, ils ont fait comment pour s’en sortir malgré tout ?

  7. Posté par Le Taz le

    Correction importante, ce ne sont pas des migrants mais des IMMIGRANTS, ils ne partiront jamais!!! Le terme véritablement juste est ENVAHISSEUR mais la LICRA va nous traiter de nazis…

  8. Posté par Vautrin le

    Oh les pôvres « traumatisés » ! Une cure simple de coup de pied au c.. remplace l’électrochoc. Et retour à la case départ !

  9. Posté par Antoine le

    C’est un appel SOLENNEL au Conseil Fédéral qui DOIT prendre ses responsabilités :
    – Sécurité des Suisses/esses d’abord
    – Rétablissement des contrôles aux frontières, à l’identique des contrôles aux aéroports
    – TOUS les migrants/immigrés illégaux ou déboutés DOIVENT être expulsés
    – Tous les criminels étrangers doivent être expulsés après avoir subi leurs peines SANS réduction de peine.
    – Il faut aider tous les VRAIS réfugiés, le tri est très simple, le UNHCR (GE) détient toutes les données concernant les zones de guerre.
    – Il faut œuvrer pour que la traite d’esclaves cesse immédiatement et que tous les esclavagistes soient jugés devant des tribunaux internationaux (genre Nuremberg).
    – Il faut que tous les passeurs et complices (ONG entre autre) soient arrêtés et jugés au peines de prisons et aux peines pécuniaires maximales.
    – Il faut respecter les droits de l’Homme, mais l’Homme a des devoirs ! Le respect est une denrée très rare de nos jour et qui vaut plus cher que l’or !!

  10. Posté par Tommy le

    Ces humanoïdes parasitaires recourent aux services d’un psy, forcément de gauche, UNIQUEMENT dans le but de se faire prescrire des certificats leur garantissant de pouvoir rester en Suisse.
    Comme J.C . Mettraux, le psy copain des  » migrants, une métaphore « .

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.