Pour la Tribune de Genève, la violence des migrants en Allemagne s’explique par… leur désespoir!

Nous avions publié les chiffres de la criminalité des migrants en Allemagne déjà ici.

Bien entendu, le journaliste romand arrive à inverser les faits en victimisant encore les délinquants qui agressent les autochtones. Les victimes? Elles n'existent tout simplement pas dans son article! Pire, tout cela est transformé en plaidoyer pour le regroupement familial. Ou comment accélérer l'islamisation de l'Allemagne pour calmer la violence des migrants qu'on nous présentait comme étant des gens "hautement éduqués". Des mensonges et encore des mensonges.

Ce même journal arrive à écrire que les Maghrébins peuvent être... requérants d'asile sans même remettre en question la pertinence d'une telle demande alors que leurs pays ne sont aucunement en guerre ou si ces gentils immigrés ne seraient pas - comble de l'incroyable pour un journaliste - des profiteurs qui ne respectent aucunement les Européens. Et cela alors même que ces Africains du Nord sont déjà abondamment connus en Suisse pour leurs crimes.

On notera enfin que la gauche milite ouvertement et consciemment pour des migrants dont elle connait la violence et la culture patriarcale. Elle n'a aucune excuse vis-à-vis des peuples autochtones!

**********

Une étude vient de paraître qui démontre l’augmentation des actes de violence depuis l’arrivée de plus d’un million de demandeurs d’asile en 2015. (...)

Les actes s’expliquent également par une «culture machiste» plus présente dans les pays d’origine, où la violence est «une réponse plus fréquente à l’offense»

 

Tribune de Genève

 

Les demandeurs d’asile qui n’ont aucune perspective (Algériens, Marocains et Tunisiens) sont surreprésentés parmi les auteurs de violences. Alors qu’ils représentent moins de 1% des demandeurs, les ressortissants du Maghreb sont responsables de 17% des actes de violence parmi les réfugiés. La communauté maghrébine était déjà au centre des débats après les exactions de la Saint-Sylvestre de Cologne, où la plupart des agresseurs étaient des demandeurs d’asile nord-africains.

L’auteur du rapport préconise enfin le regroupement familial. Le cadre de la famille influence positivement le comportement des jeunes.

Source et article complet

19 commentaires

  1. Posté par conrad.hausmann le

    Ce canard va couler ! Ou alors va ètre acheté pour 1.fr.symbolique par le PS.Il est toujours davantage à gauche et a toujours moins de pages.

  2. Posté par Sitting bull le

    Bah ce journal est responsable d une FAKE NEWS …voir Macron

  3. Posté par Christian Hofer le

    C’est étrange, pour les patriotes qui voient leur pays être défiguré par l’immigration, il n’y a jamais l’excuse du « désespoir ». Spécifiquement, voter pour l’UDC, pour le FN, pour Trump est considéré comme étant bien pire qu’aucune agression des migrants, sans aucune circonstance atténuante.

    Que ce journaliste nous explique un peu pourquoi!

  4. Posté par Derek Doppler le

    @antoine: au printemps et à l’automne, c’est dû à la pression atmosphérique qui est trop élevée ou trop faible par rapport à la largeur des trottoirs.

  5. Posté par elsaesser le

    En Europe nous avons deux ennemis mortels: les gauchos athées et nihilistes descendants des bouchers-guillotineurs robespierre et marat, et les mahométans salafistes tout autant assoiffés de sang. Le dilemme est simple: si nous ne voulons pas qu’ils nous exterminent, à nous d’éradiquer la peste et le choléra.

  6. Posté par Bussy le

    Qui dit regroupement familial dit arrivée de tout le bled, y compris les vieux, les malades… (les délinquants semblent arriver les premiers !)…… et il y en a qui sont apparemment tout content de couler le social et les assurances maladies durement financés par les Européens !

  7. Posté par rikiki le

    Les cons, ça ose vraiment tout !

  8. Posté par Antoine le

    En été, la violence est due à la chaleur et les température élevée, mais en hiver, c’est le désespoir.
    Au printemps et en automne (pas trop chaud, pas trop froid) c’est dû à quoi toute cette violence …
    La violence provient tout simplement de hordes de racailles ou de barbares !
    Le réalité, il n’y a rien à inventer !

  9. Posté par Maximus le

    mon désespoir c’est de voir tout ces migrants parasites
    puis je m’autoriser de la violence à leur égard ?

  10. Posté par Aude le

    Tout ce blabla pour justifier le regroupement familial.
    Ben, oui un regroupement familial au pays pas ici chez nous.
    Les musulmans jouent toujours les victimes, toujours. Si les journaleux occidentaux européens se mettent à jouer le même jeu, c’est qu’ils sont encore plus cons que je l’imaginais.
    Seule et unique question: « Qui les a obligé à débarquer chez nous? Personne.
    Si je voyage, m’arrête dans un pays et veut y vivre, je ne suis pas heureuse là, je retourne chez moi. C’est pas sorcier.

  11. Posté par Derek Doppler le

    Ces couillons de la TDG sont des walking-deads (des déjà-morts), des zombies idéologiques. Le plus amusant étant que dans les films de zombies ce sont les « gentils » qui se replient dans des centres commerciaux pour échapper aux hordes de malfaisants, alors que dans le réel, ce sont les zombies qui se replient dans leurs rédactions, leurs villes sanctuaires, pour continuer à déblatérer leurs inepties que plus personne ne gobe à part quelques contaminés en sursis.

  12. Posté par motus le

    Heureusement que toutes les familles qui sont désespérées parce qu’elles n’ont pas un logement décent ou parce qu’elles sont dans le rouge dès le 20 du mois ne tombent pas dans la violence…

  13. Posté par Loulou le

    « L’auteur du rapport préconise enfin le regroupement familial. Le cadre de la famille influence positivement le comportement des jeunes. »

    C’est clair, pour guérir d’un cancer il est important d’injecter plus de cellules cancéreuses dans l’organisme, c’est connu.

  14. Posté par Pholos le

    Et bien les enfants de ces journaleux payeront aussi l’adition, viols, vols et meurtres sont aussi au menu des enfants gauchos.

  15. Posté par Hexgradior le

    Bref, encore une victimisation mensongère ! C’est-à-dire la mystification habituelle des gauchistes pour ne pas assumer l’immoralisme flagrant d’un grand nombre de leurs petits protégés importés…

  16. Posté par coocool le

    Vivement que ce torchon bleu suive le sort de l’Hebdo !

  17. Posté par Anne Marie Kroczynski le

    DESESPOIR !!!!! MMMM.

  18. Posté par Robert le

    Il faut les comprendre, nous ne leur laissons pas suffisamment vite notre place.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.