Oui à No Billag. Newsletter du Comité d’initiative

Newsletter OUI à No BillagL'USAM lance sa campagne"L'initiative «No Billag» soulève enfin la discussion importante de savoir si les dépenses de la SSR doivent être aussi élevées et ce qui doit être financé par l'Etat ou non.

Peindre des scénarios apocalyptiques, sans proposer d'alternative, équivaut à du chantage.

 

Les employés de la SSR restent exemptés de redevance

Alors que «No Billag» reproche à l’audiovisuel public son coût élevé, des milliers de collaborateurs de la SSR ne paient rien. Cette faveur a même été prolongée d’un an.

 

Lire l'article

 

 

Lire l'article

 

 

Remplir le formulaire et passer une commande

 

 

Commander des flyers, des autocollants et des affiches

GRATUIT

La campagne est lancée, on compte sur vous pour en parler autour de vous, à vos proches. Avec nos flyers, autocollants et affiches, nous vous mettons le matériel à disposition.

 

 

Suivez la campagne en direct

Chaque jour, nous partageons du contenu, répondons à vos demandes et tentons de convaincre la population de la pertinence de notre proposition.

N'hésitez pas à venir commenter positivement nos publications, chaque contribution est importante pour permettre à David de vaincre Goliath !

Merci beaucoup pour votre soutien 

 

Rejoingnez-nous sur facebook

Rejoingnez-nous sur twitter

 

 

Service public de l’audiovisuel : l’impossible neutralité

La neutralité ne saurait être décrétée par une loi et un financement obligatoire. Les journalistes du service public ne peuvent se targer d’avoir le monopole de la hauteur de point de vue : chacun possède ses biais et sa vision du monde et ça n’est que dans la confrontation des idées, la recherche et l’investigation que la vérité progresse au détriment des « fausses nouvelles » ou des « biais idéologiques ».

Lire l'article

 

L'Union démocratique fédérale appelle à accepter l'initiative «No Billag»

Lire l'article

 

No Billag Romandie / info@nobillag.ch

Vous recevez ce mail Vous recevez cette newsletter car vous vous êtes inscrit à notre liste de diffusion ou parce que vous êtes
l'un de nos clients.
Se désinscrire

 

 

--

Nicolas Jutzet

Président No-Billag Romandie

079 841 55 05

 

 

Un commentaire

  1. Posté par conrad.hausmann le

    L’autre jour la TV-française et le journal le Matin (et d’autres) s’inquiètaient du fait que beaucoup de jeunes avaient des croyances « complotistes » et pas seulemment les électeurs d’extrème-gauche et d’extrème-droite. Qui est responsable que 10% des gens pensent que la terre soit plate, et que se sont les américains qui ont fait sauter les tour-jumelles à N-Y. ? Nos media tellement elles servent du bourrage de cràne, qu’ un instinct nous pousse à chercher une vérité cachée. Nous sommes matraqués par les réchauffistes et le catastrophisme écolo. tous les jours. Chaque heure qui passe nous sommes abreuvés de « socialisme » du « vivre ensemble » du moralisme de crétins … Nous sommes formatés endoctrinés pire qu’un paysan du Moyen-age qui devait obligatroirement aller à la messe ….Un jour de maladie j’ai regardé la TV de France j’ai compté 28 fois une phrase  » sur le changement climatique » !Et dire qu’ils osent parler d’information!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.