L’humour selon la RTS

23.12.2017, TJ, 19h30, présenté par Agnès Wuthrich

https://www.rts.ch/play/tv/19h30/video/retro-tellement-2017-politique-internationale-ou-cour-de-recre?id=9199247

Politique internationale, résumé de l’année 2017 :

Morphing entre Trump et Kim Jong Un, par le journal « Libération » (c’est que la RTS a des références culturelles, n’est-ce pas ?).

Macron, Catalogne, Merkel, les années trente et la recherche du mâle alpha…

Et tout ça est censé être drôle et nous faire rire !

Donc OUI à No Billag sans aucune hésitation : le coût de la réalisation de ces crétineries de bobos de la RTS est élevé, et encore ce n’est rien par rapport à la perversion de la pensée que ces stupidités engendrent.

On se souvient que les journaleux de la RTS avaient fait tout un foin au sujet de la P26 (Projekt 26, organisation secrète suisse devant organiser la résistance intérieure en Suisse en cas d’occupation du pays par l’Armée rouge) et avaient copieusement tourné en ridicule ce projet tout à fait approprié et indispensable (très probablement encore insuffisant par rapport à la menace bien réelle).

Actuellement, le même esprit irresponsable et suffisant règne à la RTS et chez les journaleux.

En effet, Kim Jong-un va, plus ou moins rapidement, si rien n’est entrepris, disposer de la bombe H et des vecteurs appropriés permettant de faire chanter le monde entier (avec, potentiellement, tous les ratés imaginables voire inimaginables). Le Président Trump est très conscient de ce danger, danger qui aurait déjà dû être réglé depuis longtemps par Bill Clinton, George W. Bush ou Barack Obama. Toute remise à plus tard du règlement de ce problème ne fait qu’en aggraver la dangerosité. (Rappelons-nous le parcours de Hitler, dont l’aboutissement a résulté de la passivité lâche des dirigeants politiques du moment.)

Ironiser en essayant de faire passer Kim Jong-un et le Président Trump pour deux dirigeants farfelus à classer dans le même registre est totalement imbécile et dangereux. Les journaleux se croient plus malins que Trump; eux, ils savent ce qu’il faudrait faire !

Par bonheur pour tous les habitants de pays libres, et pour les autres également, le Président Trump est décidé à mettre un terme à ce danger venant de la Corée du Nord.

Tous les citoyens libres et responsables devraient se tenir aux côtés du Président Trump à ce sujet.

D’autant plus que la Corée du Nord fait également des recherches concernant :
- des armes chimiques,
- des armes biologiques.

Il faut aussi savoir que toute création nouvelle en ces domaines (y compris ceux de la bombe H et des vecteurs appropriés) serra ensuite vendue à l’Iran et à d’autres Etats.

Il n’y a là décidément rien de drôle Madame Wuthrich.

 

P.S. : rappelons que la Corée du Nord s’est déjà livrée au trafic de drogues et à la création de fausse monnaie.

 

Cenator, 24 décembre 2017

13 commentaires

  1. Posté par cazuzo le

    A part ce qu’on vous a dit sur Kim jong est-on sûr qu’il a menacé qui que ce soit? Je crois qu’il procède à des essais comme tous les tenants d’armes de cet accabit. And so what? Par contre ce que la RCN subit depuis 1953 personne n’en parle.

  2. Posté par Le Taz le

    Le bulldog dépressif, la gouatreuse à pustules, le fou grimaçant, le trisomique pédophile, la fouine perverse et leur général menteur en chef auraient tous leur place dans la famille Adams. Hormis que la famille Adams c’est un peu marrant. PLUS QUE JAMAIS OUI À NO BILLAG!!!

  3. Posté par aldo le

    NO-BILLAG S’IMPOSE, La cour d’école c’est surtout les radios-TV francophones, sans exception. Vous le remarquez très simplement qu’on est en présence de personnes sélectionnées non pas pour les qualités propres à leur futur activité, mais parce qu’elles sont socialistes, vertes, d’extrême gauche, LGBT sans compter les maîtresses planquées par des dirigeants médiatiques et politiques, mâles et femelles… .

    Ce sont là des concerts de voix hystériques, criardes à briser les tympans, des vraies pipelettes chefs de gangs journalistiques, et des physiques à couper les couilles et à vous rendre pédé n’importe qu’elle mâle normalement constitué. On se demande comment Rochebin a résisté ? Cache-t-il un double jeux ?

  4. Posté par Don Aldo le

    Dans la rétro sur le climat, la RTS a osé comparer, par image interposée, la réapparition des corps du couple Dumoulin à Tsanfleuron, drame humain réel, avec y compris la messe à Savièse en présence des enfants, comparé avec la fake news de l’ours blanc crevant de faim one sait sur quelle banquise?! Les cons ça ose tout, c’est à celà qu’on les reconnaît. Ces belles paroles toujours d’actualité = No Billag OUI.

  5. Posté par Jacques le

    @ Loulou Vous m’avez fait me plier de rire avec votre « Payerne ». Vous avez mis dans le mille ! Elle a non seulement la tête, mais aussi la cervelle de l’emploi.

  6. Posté par Sergio le

    Pour faire rire, il faut avoir du talent et un peu de culture. Les talents de ces deux péronnelles sont tellement cachés qu’ils sont introuvables, quant à la culture gauchiste, elle est bornée à l’enseignement. Normal, quand on ne sait rien faire.

  7. Posté par Charles Alexis le

    Je faisais partie de ces accros qui, bien que critiquant la TSR au quotidien, ne manquait surtout pas un téléjournal.
    Puis, suite à une panne de réseau en avril 2016, j’ai profité de l’occasion pour éteindre définitivement mon écran.
    Depuis 20 mois, j’ai eu l’occasion de voir à deux reprises le bulletin de propagande présenté par le sirupeux Darius … Insupportable !
    Je vous encourage à faire l’expérience car ça en vaut vraiment la peine. Et votre année 2018 ne pourra être que meilleure.
    NO BILLAG … NO RTS !!!

  8. Posté par Loulou le

    Ah oui Polo, Martina, je l’avais oubliée celle-là. Des émissions pourries à la chaîne, une grande vulgarité, une sorte de cagole merdiatique.

  9. Posté par Loulou le

    Wuthrich, sa présence au JT du soir m’a toujours laissé pantois. Elle serait parfaite pour présenter un salon d’élevage bovin à Payerne, mais pour présenter le journal du soir…
    Manque de classe, d’élégance, d’image. En fait un manque de talent.

  10. Posté par bigjames le

    Ces donneurs de leçons bobo gauchiste sont indécrottables.
    On ne pourra décidément rien en faire. Peine perdue.

    NO BILLAG. OUI, OUI, OUI.

  11. Posté par Polo le

    « Le rétro tellement 2017 » est « l’oeuvre » de la journaliste merdiatique la plus Vulgaire, populacière, de Suisse romande : Martina Chyba.

  12. Posté par Antoine le

    Et en plus les hackers nord-coréens sont passés maîtres des attaques sur le Net … à se faire du soucis ….
    La RTS (Radio TV Socialiste) fait dans le comique …
    Je voterai OUI à no billag !

  13. Posté par JeanDa le

    Merci Cenator. Je reprends vos termes avec conviction :
    « Donc OUI à No Billag sans aucune hésitation : le coût de la réalisation de ces crétineries de bobos de la RTS est élevé, et encore ce n’est rien par rapport à la perversion de la pensée que ces stupidités engendrent. »

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.