« Je n’ai pas protesté… »

source https://kindnessblog.com/2014/08/27/the-love-of-a-mother-and-her-3-year-old-daughter-who-were-attacked-with-acid-by-their-husbandfather/

Pologne : indignation à gauche pour cet écrit « anti-islam » apparu par endroits après la marche d’hier (11 novembre 2017) à l’occasion de la Fête nationale.

 

Sous la photo du haut :

Une mère avec un enfant après une attaque à l'acide... cette image en dit plus sur l'Islam qu'un millier de mots.

Texte de l’affiche en dessous :

 

Quand les réfugiés sont arrivés...

Quand les réfugiés sont arrivés, je n'ai pas protesté - ils étaient de pauvres réfugiés.

Quand ils ont construit des mosquées, je n'ai pas protesté - ils ont le droit de prier.

Quand ils ont introduit la nourriture halal dans les écoles, je n'ai pas protesté - ils ne peuvent manger que ce que le Coran leur permet.

Quand ils ont mené des attaques, je n'ai pas protesté - ce n'est qu'un petit groupe de radicaux qui ne représentent pas le vrai Islam.

Quand ils ont violé des femmes, je n'ai pas protesté - il y a des viols dans toutes les cultures et toutes les religions, ça n'a rien à voir avec l'islam.

Quand ils ont demandé des zones de charia, je n'ai pas protesté - ils ont besoin de leur propre espace, et nous vivons dans un pays libre.

Quand leurs députés ont été élus au Parlement, je n'ai pas protesté - ils représentent près de la moitié de la population et ont le droit d'être représentés.

Quand ils ont introduit la charia, il était trop tard pour protester.

 

Il est encore temps... réfléchissez!

Un Polonais est sage avant de souffrir!!

[Allusion à un proverbe polonais: « Un Polonais est sage après avoir souffert ».]

je-nai-pas-proteste

Source de l'article : Gates of Vienna

Source de la photo : Kindness Blog

6 commentaires

  1. Posté par Jean-Francois Morf le

    Il n’est pas interdit de lancer une initiative populaire pour interdire définitivement la Sharia.
    Au lieu de tourner autour du pot comme avec les 6 dernières initiatives populaires qui visaient toutes à faire partir les adorateurs d’Allah=Satan et de Mahomet=AntiChrist premier.

  2. Posté par chantal le

    bien dit et si bien résumé !

  3. Posté par chantal le

    si bien écrit ! tout est dit !

    on a toujours pas appris le sens du mot VIGILANCE :
    – Surveillance soutenue et attentive : Redoubler de vigilance.

    – État d’activation du cortex cérébral pendant la phase de veille du cycle nycthéméral. (Cet état est sous la dépendance de la réticulée activatrice du tronc cérébral.)

    – Installation permettant de contrôler que l’agent de conduite observe les signaux en temps voulu et enregistre cette observation.

  4. Posté par Dupond le

    Que les gauchistes se soit indignés ne m’étonne nullement . Avant guerre en France ils étaient tous « pro FM » puis quand AH devint opresseur vous les retrouviez tous a NDde Paris pour implorer la vierge de liberer la France …Les socialos sont des iluminés par la bienpensance des découillés irresponsables que vous retrouvez en grande partie a bavasser a la machine a café des administrations et assoss qu’ils squatent en grande majorité (peu nombreux dans le batiment ou sur les chalutiers) …….Je dis bravo aux nationalistes polonais

  5. Posté par jsg le

    Cette photo est bouleversante ! mais coller sous le pif du musulman qui se vante d’être le plus modéré, toutes les sourates qui inspirent à ce genre de pratiques, quelle va-t-être sa réaction ,
    a- il va se vexer, et dans son for intérieur vous traiter de souillure (9v28)
    b- il niera les écrits qui lui crèvent les yeux « c’est pas ça l’islam!  »
    c- il vous dénoncera auprès des autorités pour islamophobie que des connards ont érigés en délit (contrairement à la christianophobie…
    d- pour peu qu’il soit d’origine du Maghreb il dira que vous êtes raciste -ce qui sera cru par cette classe de fouilles-merdes toujours à l’affût d’un écart de langage…
    Bref nous sommes environnés de lâches qui ne veulent pas mettre les points sur le i, -ce qu’ils pourraient faire sans haine, mais fermement- dirigeant le pays vers le chaos ! dont les premières victimes seront ceux qui s’appellent les croyants en regardant les autres comme des sous-merdes- (4-v144)

  6. Posté par Schwander Dominique le

    Au risque de se faire également critiquer par des angéliques et des idiots utiles, les Polonais ont bien raison de donner suite au poème de Martin Niemöller et, en automne 2017, d’actualiser ce poème. Quand, en janvier 1946, le pasteur Martin Niemöller (1892-1984), qui fut officier sous-marinier pendant la première guerre mondiale, demanda à un auditoire d’étudiants d’Erlangen pourquoi aucun ecclésiastique en Allemagne n’avait exprimé dans leurs prêches les terribles souffrances que nous, les Allemands, avons causé à d’autres peuples, soit Polonais, Russes, les millions de meurtres de juifs, etc, il s’est fait conspuer par ses étudiants qui l’ont hué. Ce pasteur fut le protestant fort critique des politiques religieuses nazies et fut hostile aux mesures antisémites; ce pourquoi Niemöller fut arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen puis transféré, en 1941, à celui de Dachau. Il fut libéré en 1945 et resta un fervent patriote et nationaliste allemand. C’est lui l’auteur du poème redevenu tellement actuel « Quand ils sont venus chercher… » qu’il écrivit dès 1946:

    « Quand les nazis sont venus chercher les communistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas communiste.

    Quand ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas social-démocrate.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
    je n’ai rien dit,
    je n’étais pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus me chercher,
    il ne restait plus personne 
    pour protester. »
    Face à un ennemi différent, n’est-ce pas ce qui arrive à nouveau aujourd’hui aux Européens?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (259'163 commentaires retenus et 79'280 articles publiés, chiffres au 1 décembre 2020), un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.