Suisse: Riches au Liban, ils étaient à l’aide sociale à Zurich.

Un couple d'origine libanaise avec trois enfants a vécu de l'aide sociale à Zurich durant neuf ans, touchant au total plus de 330'000 francs. Mais Hassan et Diana E. avaient caché aux autorités qu'ils possédaient une maison et deux terrains au Liban, leur pays d'origine, des biens acquis en juillet 2009, raconte le Blick dans son édition du 1er novembre.

L'acte d'accusation a estimé que la valeur de ces biens dépassait les 600'000 francs.

(...)

Source et article complet

 

13 commentaires

  1. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    expulsion immediate après le remboursement

  2. Posté par Tommy le

    Quasi tous les abuseurs de l’aide sociale sont noirs, musulmans , ou les deux.
    Je ne connais pas d’ assisté suédois , ni allemand. J’ai beau chercher….
    Que des balkaniques, des voilées illettrées ou des grains de café bardés de  » diplômes non- reconnus « , obtenus à l’ université de Karthoum ou de Bamako.

  3. Posté par Schwander Dominique le

    Ce ne sont pas les seuls immigrants qui volent le peuple souverain suisse. Depuis une génération beaucoup des demandeurs d’asile sont des jeunes adultes envoyés chez nous faire du tourisme à nos frais.
    Ils faut non seulement leur faire tout rembourser et le publier dans tous les pays du Moyen Orient mais porter plainte contre et condamner pour complicité les fonctionnaires qui ont si mal évalué cette famille d’escrocs.

  4. Posté par Christian Hofer le

    Pour ceux qui se souviennent: les Kosovars avaient menacé de mort nos inspecteurs de l’AI puisqu’ils profitaient frauduleusement de notre système social. Le Conseil fédéral avait même dû s’occuper de cette situation tellement les éléments étaient graves, lui qui est si prompt pourtant à regarder ailleurs.

    De cela a découlé des restrictions pour l’obtention d’une rente dont nos compatriotes ont fait les frais, les caisses étant vides.

    Avez-vous déjà entendu Calmy-Rey s’en émouvoir?

  5. Posté par Christian Hofer le

    Les gens n’ont pas compris la base même de la discrimination de l’aide sociale suisse envers les Helvètes: nous devons déclarer chaque centime, nos salaires sont totalement sous contrôle et si vous, en tant que Suisses, manquez d’argent, vous devez exiger de vos parents ou de vos enfants qu’ils vous aident avant d’avoir droit à quoi que ce soit.

    Pendant ce temps, notre pays accueillent des gens qui magouillent totalement sur leurs fortunes dans leurs pays d’origine, dont ils cachent évidemment l’existences à nos fonctionnaires crédules.

    Tout cela, la gauche le sait très bien, comme elle sait que ces gens sont en train de piller notre pays, comme elle sait que ce multiculturalisme se fait uniquement à notre désavantage, comme elle sait encore que ces gens sont nationalistes, machistes, violents avec un système patriarcal qu’ils ne remettront jamais en cause: l’hypocrisie habituelle des gauchistes.

  6. Posté par UnOurs le

    Et pendant ce temps on drogue les petits vieux dans les asiles en Suisse pour qu’on puisse les « ranger » plus tôt le soir et faire ainsi des économies en frais de personnel…

  7. Posté par Antoine le

    Je constate que ce cas vient s’ajouter à celui de l’imam haineux de Bienne qui NOUS a coûté la bagatelle de 600’000.– Frs en 19 ans !!
    Référence : http://lesobservateurs.ch/2017/09/01/imam-haineux-apres-avoir-beneficie-de-600000-daide-sociale-il-est-a-lavs-sans-jamais-avoir-travaille-chez-nous-je-suis-bien-integre-clame-t-il/
    OU
    http://lesobservateurs.ch/2017/08/23/suisse-un-imam-haineux-a-touche-600000-francs-de-laide-sociale/
    Il y a tous les autres cas d’escroquerie qui n’ont pas encore été découverts et tous les cas qui n’ont pas été divulgués. Cela fait un peu  »chenit » de découvrir que l’on s’est fait abusé pendant des années …
    Si l’aide sociale arrive à récupérer un (1) franc cela sera déjà un exploit … je rêve.
    On donne sans compter aux autres avant d’aider les NÔTRES !

  8. Posté par alberto le

    Mettre en place un numéro de téléphone permettant à quiconque de dénoncer les abus dont il a connaissance….l’Angleterre l’a fait vers 1985..au vu de l’explosion des abus…..5 milliards de livres économisés la première année. …

  9. Posté par Bussy le

    Des dizaines de milliers d’autres dans ce cas ?
    330’000 pour 9 ans… tout inclus, y compris les allocations de logements ?
    Et pourquoi étaient-ils au social ? Pas envie de travailler comme les Suisses mais envie de vivre en Suisse peut-être ?
    Vont-ils toucher l’AVS maintenant et une rente complémentaire ?

  10. Posté par Sergio le

    «Si nous ne pouvons pas trouver d’accord, nous démarrerons une procédure de recouvrement de dette». Ces gens doivent pleurer de rire. Décidément, même s’il n’existe pas de statistiques, nous devons avoir les fonctionnaires les mieux payés au monde, mais également les plus stupides.

  11. Posté par UnOurs le

    Et quand un Suisse suisse fait un pas de travers, là, l’Etat et ses services se montrent bien plus perspicaces et bien moins indulgents.

  12. Posté par rikiki le

    Ces socios bobos sont-ils devenus tous aveugle ?

  13. Posté par Un chapon cha pond pas le

    Remboursement du total augmenté d’un intérêt annuel important.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.