Jeremstar : « Les djihadistes doivent être éliminés via des exécutions extra-judiciaires »

post_thumb_default

 

Cet article Jeremstar : « Les djihadistes doivent être éliminés via des exécutions extra-judiciaires » est apparu en premier sur Fdesouche.

.@JEREMSTAR « Les femmes des djihadistes sont complices » #LTD @lesterriens pic.twitter.com/ECzuqd7KhX — C8 (@C8TV) October 23, 2017

Cet article Jeremstar : « Les djihadistes doivent être éliminés via des exécutions extra-judiciaires » est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

12 commentaires

  1. Posté par Charles Alexis le

    @fred
    « L’aller et retour (durant 4 jours) sera fait en hélicoptère »
    Pourquoi ne pas lancer sur les réseaux sociaux le hashtag #balancetonporcdel’hélico ?

  2. Posté par Atérix contre les islamiste le

    abdelsam ce parasite va nous coûter cher
    si on rétablissait la peine de mort
    on en ferait des économies

  3. Posté par Antoine le

    Est-ce qu’un terroriste va s’enquérir de la santé de ses futures victimes ?
    Non, dans ce cas, faut-il que la société dans laquelle nous vivons doit s’enquérir de la santé des terroristes avérés qui ont commis de nombreux crimes hors du territoire national ?
    Non, ils faut les pourchasser sans cesse, comme la chasse aux nazis en 1945 Référence : http://lesobservateurs.ch/2017/06/02/quand-la-france-elimine-la-vermine/
    Conclusion un bon djihadiste est un djihadiste MORT. Mme la Ministre de la défense française tient des paroles similaires.
    La France est en ÉTAT DE GUERRE ! Donc la loi martiale doit être appliquée !

  4. Posté par Le Chapon cha pond pas le

    Il existe des situations où l’on ne devrait pas hésiter à rétablir la peine de mort, ou alors procéder comme pour la bande à Baader qui a été « suicidée » en prison.

  5. Posté par Schwander Dominique le

    D’autant plus que plus de la moitiés des Européens sont pour appliquer la peine de mort aux crimes les plus affreux, quoiqu’en dise Burkhalter qui est allé aux USA milité contre la peine de mort, aux frais des contribuables évidemment.
    Quand aux mères et femmes de djihadistes, bien sûr qu’elle sont complices. Dans l’oumma musulmane tous sont solidaires et savent tout ce qui se trame et s’enseigne. Toute musulmane pratiquante voilée porte un étendard de cette oumma et du jdihadisme! Contrairement aux Européens, tous les musulmans qu’ils soient pratiquants sont étroitement liés et soumis à l’oumma islamique supra-nationaliste et à leur foi en l’islam-idéologie, alors que chez nous la citoyenneté arrive en première position, la culture en seconde position, puis la foi en troisième position.

  6. Posté par UnOurs le

    « …les djihadistes, qui se placent hors-humanité… »

    C’est au nom des « valeurs », des valeurs modernes de l’humanité (ouverture, « sans-frontiérisme », rejet des identités réelles etc…) que les pays européens se font envahir par un allogénat incompatible et hostile. On ne combat pas un ennemi en reprenant ses logiciels mentaux et symboliques.

  7. Posté par UnOurs le

    Toute l’hypocrisie de la société libérale moderne.
    « Stages de poney » sur le sol national pour les « diziquilibris », mais assassinats « extra-judiciaires » dès la frontière passée. Frontière dont le concept nous est constamment présenté comme obsolète, mais qui retrouve là soudainement sa pertinence. Idem pour la « Loi », le respect de la légalité, qui sont quasiment divinisés dans nos sociétés, mais oubliés dès que le retour du réel se fait trop pressant.
    Mais soyons positifs et retenons que la société libérale moderne nous dit ainsi que l’action violente peut être utile et que le respect de la loi n’a qu’un caractère circonstanciel. Au moment de régler les comptes, on s’en souviendra…

  8. Posté par Vautrin le

    Je suis d’accord : les djihadistes, qui se placent hors-humanité, doivent être exécutés sans autre forme de procès. Fred a raison de rappeler le cas du terroriste abdeslam : le traitement humanitaire dont cette ordure bénéficie est un scandale. Un de plus !

  9. Posté par Yolande C.H. le

    Les dissidents espions, autrefois, quand ils étaient pris et voulaient garder leurs secrets, avaient une pilule de cyanure à avaler. La classe !

  10. Posté par Jim Droz-dit-Busset le

    En temps de guerre , les conditions doivent changer .Et toute cette bande de cingles ne doivent absolument plus etre a la charge des citoyens qui desirent rester libres de leurs opinions , n en deplaise a tous les collabos !

  11. Posté par fred le

    il est vrai qu’une balle dans la tête coute moins cher. Regardez le abdelsam, musulman, incarcéré dans un deux pièces en france dans une prison va être jugé à bruxelles, ben l’aller et retour (durant 4 jours) sera fait en hélicoptère… pour apprendre quoi ? rien !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.