L’UE menace la Pologne de sanctions inédites pour ses réformes judiciaires

post_thumb_default

 

La Commission européenne a exhorté mercredi le gouvernement polonais à "mettre en suspens" ses nouvelles réformes controversées du système judiciaire, agitant la menace de sanctions inédites si Varsovie ne mettait pas fin aux "risques clairs"...

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

11 commentaires

  1. Posté par Cenator le

    Taz le nostalgique…

  2. Posté par pierre frankenhauser le

    L’UERSS envisagerait de bloquer les fonds européens destinés à la Pologne ? Par souci de cohérence et d’indépendance, je pense que la Pologne devrait désormais refuser cet argent. Qui paie commande. Sans les milliards des pays riches européens et l’ouverture des frontières, l’économie polonaise ne serait peut-être pas ce qu’elle est devenue aujourd’hui. Les gratte-ciels de Varsovie n’ont pas poussé que grâce aux pommes polonaises. De nombreuses entreprises européennes y délocalisent des usines ou des services, détruisant ainsi des milliers d’emplois à l’ouest.

    La Pologne est un pays souverain. Elle serait ainsi libre d’y organiser une éventuelle votation sur le Polexit. Si j’admire la résistance de ce pays contre la bolchévisation du dictat de Bruxelles, je me méfie cependant tout autant de sa position politique : pro-atlantiste, pro-OTAN et anti-russe. La Pologne ne chercherait-elle pas à rétablir son ancien empire, allant de la mer du Nord à la Baltique ? Par le passé, la Pologne était rivale de la Russie. Par ailleurs, pourquoi la Suisse, qui n’est pas membre de l’UE, devrait-elle continuer de payer pour ce pays qui n’est plus si pauvre que ça et qui nous pique des emplois ? Sur le long terme, ils ne pourront pas avoir le beurre et l’argent du beurre.

  3. Posté par elsaesser le

    « Angela la bolchevique n’a absolument rien à voir avec le petit moustachu, » écrit LeTaz

    Entièrement d’accord avec vous. Mais cette démente kalergiste va détruire l’europe, sauf intervention rapide de Donald Trump et Vladimir pour l’en empêcher, car les allemands éloïsés et aux antipodes de ceux que j’ai connus, vont encore voter pour elle ou pour schulz, ce qui est kifkif.

  4. Posté par Trebark le

    Pour le gouvernement polonais du PIS c’est la dernière étape de la décommunisation de la Pologne et vue de l’autre camp le dernier bastion des communistes polonais qui risque de tomber. Normal qu’ils appellent les euro-communistes au secours, d’autant plus que l’agent russe et allemand (mais pourtant citoyen polonais) Tusk est « président de l’Europe ». Qu’ils aillent tous se faire f…… ces marxistes.

  5. Posté par LeTaz le

    @elsaesser
    Angela la bolchevique n’a absolument rien à voir avec le petit moustachu, par contre elle a tout à voir avec Rosa de Luxembourg. Le petit moustachu était l’ennemi de Rosa de Luxembourg, il détestait les bolcheviques. Les nationaux socialistes étaient souverainistes, ils n’auraient jamais laissé l’Allemagne se faire envahir de musulmans. Les internationalistes se sont les bolcheviques et personne d’autre!

  6. Posté par groudonvert le

    On s’insurge du fait que la Pologne veuille élire ses juges par le parlement ? Ca se passe pas comme ça en Suisse ?

  7. Posté par LeTaz le

    @colt seavers
    UE = dictature de Lénine, Trotski et Yagoda. Énorme différence historique!!! Etudiez de près l’histoire de l’URSS, vous ne pouvez pas vous baser sur ce que vous raconte la télévision et pour cause…

  8. Posté par Nicolas le

    Le tigre de papier montre ses dents… de papier.

  9. Posté par colt seavers le

    l UE ………………; dictature stalinienne , tyrannie et despotisme

  10. Posté par elsaesser le

    Menaces, chantage, intimidations, pressions, sanctions etc tel est le langage favori de cette ue islamo-bolchévique, dont juncker le président de la commission européenne porté sur le gin, entretient des relations avec les représentants d’autres planètes !. Que la Pologne soutenue par Donald Trump fasse un bras d’honneur à ce juncker, mais plus encore à la moukère adolfa merdkel qui détruit l’europe en la submergeant par des millions d’envahisseurs mahométans voleurs, violeurs et tueurs. Après Hitler, c’est cette démente qui va à nouveau traumatiser les allemands pendant plusieurs générations.

  11. Posté par Le Taz le

    Oh, le soviet suprême fait à nouveau un caca nerveux. Les bolcheviques de Bruxelles démontrent encore un peu plus qui ils sont…

    Mais que les peuples européens fassent ce qu’il y a à faire pour détruire cette dictature naissante qu’est l’UE et vite. Que l’on mette tous ces maffieux derrière les barreaux et que l’on reprenne le contrôle de nos pays.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.