Hambourg. Des indicateurs du journal Die Zeit ont dénoncé des observateurs de droite aux « Antifa », mettant leur vie en danger.

Hambourg. Des indicateurs du journal Die Zeit ont dénoncé des observateurs de droite aux "Antifa", mettant leur vie en danger.

Le journal Die Zeit, qui a créé sur son site internet un forum de dénonciateurs, dans la plus pure tradition allemande du 3ème Reich et de la RDA, a dû se séparer de deux de ses indicateurs. Il s'agit entre autres d'un activiste de gauche, qui a photographié des correspondants d'autres média, dont une femme, puis publié les images qu'il avait prises sur "Twitter", en prétendant qu'il s'agissait de membres du mouvement identitaire. Sur quoi ceux-ci ont été attaqués par des manifestants et agressés physiquement.

http://meedia.de/2017/07/10/nach-hetzjagd-vorwuerfen-beim-g20-zeit-online-trennt-sich-von-stoerungsmelder-autor-soeren-kohlhuber/

Traduction (Claude Haenggli) : L'indicateur a déclenché une sorte de chasse à l'homme et pris sciemment en compte que les personnes qu'il a dénoncées soient sérieusement blessées. En effet, ainsi que les prises de vue le démontrent, l'atmosphère était particulièrement agressive parmi les sympathisants de l'Antifa.

Claude Haenggli, 11.7.2017

PS. J'ai oublié d'écrire dans mon article ci-dessus que le site de dénonciation du journal Die Zeit est encouragé et financé par le ministre socialiste de la justice Heiko Maas. Un digne successeur de Goebbels.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.