Le premier ministre polonais s’oppose aux “élites de Bruxelles”, reponsables des morts du terrorisme

post_thumb_default

 

Pologne – Suite aux attaques islamistes de Manchester, où 22 personnes sont mortes, dont deux citoyens polonais, le premier ministre polonais, Beata Szydło, a fait une déclaration forte concernant les élites politiques et les Européens de l’Ouest.

“Nous ne participerons pas à la folie de l’élite bruxelloise. Nous voulons aider les gens, pas les élites politiques”, a déclaré Szydło.

“Relevez-vous, ne restez pas à genoux et sortez de votre léthargie ou vous pleurerez tous les jours pour vos enfants.”

“Si vous ne pouvez pas voir cela, si vous ne pouvez pas voir que le terrorisme a actuellement le potentiel de frapper tous les pays en Europe, et que vous pensez que la Pologne ne doit pas se défendre, vous allez de pair avec ceux qui pointent cette arme contre l’Europe, contre nous tous.”

“Il faut le dire clairement et directement : c’est une attaque contre l’Europe, contre notre culture, contre nos traditions”. Elle a ensuite demandé: “Voulons-nous des politiciens forts qui peuvent voir le danger et lutter efficacement contre cela ?”

Parallèlement aux autres pays du groupe Visegrád, Tchéquie, Slovaquie et Hongrie, mais aussi avec l’Autriche, la Pologne s’oppose aux quotas obligatoires des migrants voulus par Merkel et la Commission européenne.

Le gouvernement de Szydło a balayé un engagement de son prédécesseur qui prévoyait que la Pologne accepterait jusqu’à 6.200 migrants. La Commission a menacé de sanctions si le nombre requis n’est pas pris en juin 2017.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par JeanDa le

    DZIĘKUJĘ BARDZO PANI SZYDŁO ! (Merci beaucoup Madame Szydło)
    Merci de dire clairement aux dictateurs de Bruxelles ce que de plus en plus de gens expriment.
    Merci à la Pologne et aux pays de l’est européen : ils voient clairement ce qui nous arrive.
    Il faut faire éclater la dictature aveugle de Bruxelles et redonner à la France, l’Allemagne et l’Italie (pour ne nommer que quelques-uns de ses suppôts) le bon sens de VOIR et COMPRENDRE ce qui se passe.

  2. Posté par miranda le

    BEATA SZYDLO NOUS FAIT HONNEUR.
    Grâce aux peuples slaves qui ont un sixième sens et qui savent ce qu’est « un totalitarisme » nous serons sauvés, nous, qui nous laissons ABUSER PAR LE SOFT TOTALITARISME DE BRUXELLES, LE BEBE DE l’AMERIQUE DE SOROS, CLINTON ET AUTRES PHAGOCITEURS DU NOUVEL ORDRE MONDIAL..

  3. Posté par totot le

    La Mort à petit feu.

  4. Posté par Beata le

    Je suis très fier de Beata Szydlo !
    Elle a dit ouvertement ce que beaucoup beaucoup de gens pensent. Si Bruxelles quand tu nuis avec sa politique de soi-disant émigrants,doucement mais forcément ça va être la fin de la Europe ça quand on connaît aujourd’hui.
    Je lui souhaite le meilleur et au gouvernement polonais.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.