Europe. Des migrants se prétendraient homosexuels pour obtenir le statut de réfugiés

post_thumb_default

 

migrants_requisition
27/05/2017 – 07h30 Paris (Breizh-Info.com) – Un arrêt de la Cour de justice de l’Union Européenne du 7 novembre 2013 reconnaît l’homosexualité comme étant un motif valable pour obtenir le droit d’asile. Depuis, les demandes ont explosé et les clandestins semblent s’en servir comme prétexte. Car l’homosexualité est une condition sine qua none qui a permis […]

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

8 commentaires

  1. Posté par Jean B le

    @ RealrecognizeReal :

    MDR 🙂

  2. Posté par miranda le

    RAREMENT VU DES HOMOSEXUELS BARBARES. Normalement ils ont une certaine sensibilité, mais pas vraiment un penchant pour le viol comme ce fut le cas de certains se déclarant homosexuels bien qu’ayant commis un viol.

  3. Posté par Sergio le

    T’es de la jaquette ? On va te faire passer un test. Non, pas avec un jeune Blanc.

  4. Posté par Palador le

    C’est pas nouveau, les premiers cas ont commencé il y a 20 ans, quand cette immigration hors-contrôle en était à ses débuts. Il y avait aussi, mais je pense que ça existe toujours, des faux réfugiés qui se mettaient à critiquer violemment leurs gouvernants sur internet, jusqu’à ce que ceux ci les déclarent persona non grata. Ce qui leur permettait d’obtenir l’asile politique, sans parler des repris de justice, déserteurs et autres terroristes dans leur pays. Il faut encore ajouter qu’à la fin de la guerre des Balkans, certains Etats ouvraient les portes des prisons et laissaient filer de dangereux criminels, en général direction la Suisse et sa tradition humanitaire 🙂 Ca avait fait le buzz à l’époque, je m’en rappelle 🙂

  5. Posté par RealrecognizeReal le

    Peut-être que ça marcherait si on leur disait que ceux qui se jettent d’un pont, obtiennent directement l’asile.

  6. Posté par Panache l'Écureuil le

    En agissant ainsi, ils jettent le soupçon sur les vrais homosexuels.

  7. Posté par francoise le

    Il y a peu, en Allemagne, un réfugié ougandais (www.freiezeiten.net/ugander-fluechtete-nach-wegen-homosexueller-beziehung-nach-deutschland-dann-vergewaltigte-er-eine-frau-in-freising) soi-disant homosexuel a violé une femme. Pour sa défense, il prétend qu’il aurait été fortement aloccolisé lors des faits (c’est fou comme ces gens boivent! ensuite, je croyais que l’ivresse rendait momentanément impuissant. Je dois être mal informée) et n’aurait pas été homosexuel mais bi-sexuel!!

  8. Posté par Ralebol le

    ILs se prétendent, entres autres, homosexuels. Qu’ils le prouvent!
    Comment?
    CA C EST LEUR PROBLEME.
    Je vous laisse imaginer…

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.