92% des musulmans et 62% des catholiques ont voté pour Emmanuel Macron

Les catholiques ont mis Emmanuel Macron nettement devant Marine Le Pen au second tour de l'élection présidentielle, alors que la Conférence des évêques de France s'était refusée à choisir entre les deux finalistes, selon un sondage Ifop pour La Croix et Pèlerin.

Le candidat d'En marche! a obtenu 62% des suffrages exprimés par l'ensemble des catholiques (idem chez les pratiquants), et même 71% chez les pratiquants réguliers (qui vont à la messe au moins une fois par mois).

Sans surprise, le président élu a réalisé des scores plus élevés que dans l'ensemble de la population chez les protestants (67%), et beaucoup plus nettement encore chez les musulmans (92%).

Source et article complet

12 commentaires

  1. Posté par Lefebvre le

    Le Prophète (que Dieu le bénisse et le salue) ou Omar ibn ul-Khattâb a dit : « Celui qui nomme un homme comme responsable sur un groupe de personnes alors qu’il sait qu’il s’y trouve un homme plus agréé par Dieu, celui-là a trahi Dieu, son Messager et les croyants » [rapporté par al-Hâkim, authentifié par adh-Dhahabî]. Apres ca va nous faire des maladies a la moindre réflexion ils ont voté par interet

  2. Posté par Sancenay le

    @ Al Ber et Jean B.
    Il me paraît difficile de combattre l’ennemi en reprenant sans discernement ses pseudo analyses.
    Les gens qui ont voté Macron ne sont évidemment plus catholiques puisqu’ils ont par leur geste renié leur foi en trahissant les principes non négociables.
    Ce n’est pas une opinion, ni même une condamnation qu’il ne m’appartient pas de prononcer n : c’est le constat de la résultante de leur libre choix..De même pour les pâles mîtrés qui les ont précipités dans le vide.Il pourront faire toutes les simagrées qu’il voudront pour donner le change ou courir après le denier du culte, ce sont objectivement des apostats.

  3. Posté par colt seavers le

    la plupart des français qui ont voté Macron sont des français qui ne vivent pas en France mais dans les colonies ou au canada , en Europe ces gens ne connaissent pas l enfer des banlieue , les autres sont des musulmans qui veulent forcer l invasion migratoire de la France pour finaliser l islamisation , les autres français ont voté blanc ou abstention

  4. Posté par Alain le

    Macron ne défendra pas plus les églises de France (qui ont voté pour lui) ni celles d’Orient. Donner la main aux musulmans pour ce vote, quelle traîtrise !!!
    Ces églises de France (comme les nôtes) vont le regretter un jour.

  5. Posté par Jean B le

    Les Catholiques ont entendu « Emmanuel » : Réflexe pavlovien, ils ont compris « Dieu est avec nous » donc « le Messie ».
    Les voilà rassurés, ouf.

    Idem pour les Musulmans – qui eux aussi reconnaissent Jésus comme étant le messie.

    Sauf que cette fois-ci, il s’agit ni plus ni moins d’un nième Massih ad-Dajjal, un parmi tant d’autres faux messies.
    Donc non, pas ouf.

    « Je veux une France gaullo – mitterrandienne » (débat du mercredi 3 mai 2017) =
    Je veux une chose et son contraire.
    Je veux séduire tout le monde.

    Comme des enfants insouciants.
    Se laisser séduire, c’est si bon. Donner vie à ses phantasmes. Se laisser balader par la « pensée magique ».
    Comme c’est rassurant et réconfortant de croire au Père Noël.

    Je me limite ici à cette seule approche « messianique », mettant de côté, le temps d’une digression, tous les autres aspects bien réels à prendre en compte.

    Cela me permet de revenir aux questions fondamentales : Voter pour une « personne » ne relève-t-il pas de la « pensée magique », du phantasme, de l’infantilité ?

    Voir et revoir Etienne CHOUARD : http://etienne.chouard.free.fr/Europe/presentations.php

  6. Posté par Maurice le

    Plus de 10 millions de Français ont voté pour Marine Le Pen.
    Mais encore plus de musulmans ont voté pour Emmanuel Macron.

  7. Posté par Panache l'Écureuil le

    Bref, on voit une alliance triangulaire entre mahométans triomphalistes, cathos décérébrés et franc-macronnerie.

  8. Posté par Bussy le

    Quand même 8 % de musulmans, certainement ceux qui sont intégrés, qui se rendent compte qu’avec Macron et son pont d’immigration avec l’Algérie et l’Afrique, ça va dégénérer et provoquer un violent sursaut des moutons, au plus tard en 2022….

  9. Posté par Aude le

    Le clergé catholique français en majorité pour Macron…le monarque Ubu-hybride ….les protestants….tous pour les migrants…..et anti-chretiens…tous d’accord pour l’islamisation de la France….chapeau! Vos églises se videront…et les mosquées vont pousser comme des champignons…les F. Mac…y veillent….
    Vous continuerez à mettre des fleurs sur les cadavres et à pleurer d’autres assassinats de prêtres …chapeau!!!! Il faut obéir au pied et à l’œil à St-Pepere François….
    La France fut nommée la fille aînée de l’Eglise…elle en sera la fille trahie de l’Eglise……chapeau!!!
    Continuer de plonger dans les catacombes….car bientôt, Hommes d’églises vous serez obligés de Vous y cacher…..et ce ne seront pas les catholiques restants qui viendront vous sauver!!!!
    Je prévois un triste tableau…trop pessimiste…..peut-être….. ce qui est sûr c’est que l’église catholique romaine…en sortira lessivée…..Amen!!!!!

  10. Posté par Sancenay le

    La propagande continue de plus belle : il est vrai qu’il faut désormais trouver une majorité .Pas si simple alors que le résultat affiche 16 millions d’électeurs qui se sont abstenus ou voté blanc ,si peu séduit par le menu proposé par l’étrange « vainqueur* » : retour aux vielles haines de 1945 en guise de « réconciliation ».
    Ce qui est présenté comme « catholiques » par les média, c’est en pour l’essentiel un troupeau de moutons généralement plus attachés au devenir de ses économies menacées (par l’oligarchie pourtant !) que par la défense des points non négociables : défense de la la vie et de la dignité humaine,de la famille authentique de l’éducation libre et saine, et de la liberté de conscience, égarés qu’ils sont par un clergé, évêques en tête, calamiteux terrorisés par les affaires de pédophilie vrais et fausses qu’il n’a pas eu le courage, ni l’obéissance de clarifier lorsque le bon Pape Benoît XVI lui demandait. Ces gens-là n’ont en réalité plus que quelques routines dénaturées de « catholiques ».
    * « à vaincre sans péril, on triomphe sans gloire »

  11. Posté par David Nicolle le

    Je pense que les catholiques ne savent pas ce qu’ils font en élisant cet homme… défenseur de la GPA, de la PMA et soutenu par une horde de franc-maçons… ça et la logique…

  12. Posté par Al Ber le

    Les Cathos ont voté pour la PMA et la GPA…. Aller comprendre 🙁

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.