Un prof de lycée américain fait scandale en mimant l’assassinat de Trump dans sa classe

 

La vidéo de Madame Payal Modi tirant avec un pistolet à eau sur l'image du président américain lors de la retransmission de son investiture est devenue virale après que l'enseignante l'ait postée sur Instagram.

On entend un rire en arrière-plan durant la vidéo de huit secondes, même si on ne sait pas si les enfants étaient dans la salle de classe de l'école de Dallas, au Texas à ce moment.

Les responsables de l'éducation ont lancé une enquête après que des copies de la vidéo aient été regardées et retweetées des milliers de fois sur YouTube et Twitter.

Le clip a suscité la colère parmi certains utilisateurs des médias sociaux, qui ont appelé au licenciement de Modi.

Mais d'autres ont défendu l'enseignante, l'un d'entre eux déclarant: "C'est un pistolet à eau... c'est évidemment une plaisanterie."

L'établissement scolaire du district de Dallas a déclaré à Dallas News dans un communiqué: «Aujourd'hui, nous avons été mis au courant d'un message circulant sur les réseaux sociaux impliquant un enseignant de la W. H. Adamson High School.

«Le professeur a été placé en congé administratif et le district a ouvert une enquête. Il s'agit d'une question relative au personnel et, en tant que telle, nous ne pouvons pas commenter."

Source Traduction libre Schwarze Rose pour Les Observateurs.ch

8 commentaires

  1. Posté par Adriano Zappatero le

    @ Poulbot : très drôle de baser une pseudo analyse sur les deux premiers jours de ce président !
    Votre cerveau est si malade que vous ne vous en rendez pas compte… Obama et ses tirs de missiles/drônes sur les populations civiles c’était tellement plus sympathique. Pitoyable vous êtes.

  2. Posté par Adriano Zappatero le

    Pauvre fille ! Blonde à l’intérieur pour sûr !

    Franchement, interdiction définitive d’exercer dans l’éducation, perte des droits civiques et procès pour le moins…

  3. Posté par Poulbot le

    @Aude : cette femme est sans doute américaine de naissance même si sont nom ne l’indique pas.
    Elle est comme beaucoup d’américains et américaines qui depuis la prise de pouvoir de Trump on envie de le tuer . Cette homme est dangereux pour l’ensemble du peuple américains et le reste du monde; il ne travail pas pour eux, mais contre eux pour le seul profit d’une poignée de milliardaire qui dirige ce pays , qui considère leurs concitoyens comme de la mains d’oeuvre devant leur obéir aux doigts et a l’oeil . L’avenir nous réserves de mauvaises surprises avec ce nouveaux gouvernement américains.

  4. Posté par monde-tombé-sur-la-tête le

    C’est une « chance pour l’Amérique » qui remercie ainsi le pays qui l’a accueilli et lui avait fait confiance au point de lui confier ses enfants – et voila le résultat. Pour moi ca ne fait que valider, justifier et renforcer la relevance et l’importance de la politique de immigration de Trump. Aucun pays ne devrait être obligé d' »accueillir » des individus de ce type. Malheureusement le dégât est déjà fait par des décennies de socialisme et le ver, comme on le voit la, est déjà dans le fruit. Espérons que Trump arrivera à renverser un peu la vapeur.

  5. Posté par Victor le

    Je vis en France et l’un de mes professeurs d’économie parle à chaque cours de Donald Trump le traitant de « fou », de « taré », d’ « esprit pervers », de « danger pour l’humanité ». Il a même souhaité « que Dieu le rappelle à lui » ou encore « qu’il finisse comme Lincoln ». J’ai songé plusieurs fois à l’enregistrer, mais je ne voudrais pas avoir de problèmes ensuite et de toute manière il va sans doute prendre bientôt sa retraite.

  6. Posté par Loulou le

    Le gauchisme est une maladie mentale. D’ailleurs dans cette vidéo elle a un comportement justifiant 6 mois dans une cellule capitonée en camisole de force sous haute dose de neuroleptiques. Les cris, les petits spasmes, l’hystérie de la folle de gauche ne trompent pas.

  7. Posté par Aude le

    Incitation à la haine……dans un collège sensé faire de l’enseignement…..aucune excuse!!!!!!
    Il y en a qui sont vraiment devenus dingues…..
    Si cette personne n’est pas satisfaite du Président des USA…elle est libre de retourner dans son pays d’origine….qui l’en empêche ?

  8. Posté par Dominique Schwander le

    Elle doit être licenciée. Un(e) enseignant(e) de l’école publique n’a pas à faire du prosélytisme politique et à inciter à la haine.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.