Agression à Genève : les deux victimes placées en coma artificiel, l’une est défigurée

post_thumb_default

 

L’agression dont ont été victimes deux hommes âgés de 36 et 37 ans, dans la nuit du 6 au 7 janvier à Saint-Jean (Genève), a été d’une rare violence. Les assaillants ont visé les zones vitales de leurs victimes avec une brutalité peu commune, relate «Le Matin Dimanche» dans son édition du jour. Les deux […]

Cet article Agression à Genève : les deux victimes placées en coma artificiel, l’une est défigurée est apparu en premier sur Fdesouche.

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

3 commentaires

  1. Posté par piche le

    Un tunisien et un haïtien qui se font agresser sauvagement. Appartement ce sont deux agneaux doux et gentils qui ne feraient pas de mal à une mouche. Je demande à voir et attend avec impatience le résultat de l’enquête qui démontrera peut être qu’il n’y a pas de fumée sans feu comme il n’y a pas d’agression de cet ordre sans une bonne raison. En revanche je mets mon billet que les agresseurs ne sont pas des suisses de souche mais très certainement tunisiens ou haïtiens….

  2. Posté par BUTTERWORTH le

    CONTRE LES MAUVAISES herbes utiliser le desherbant XM42 voir videos en ventes par correspondance

  3. Posté par Tommy le

    Il est surprenant de constater qu’aucun média ne précise l’identité des agresseurs.
    Langue, habillement , pigmentation, etc.
    J’ai de la peine à croire que les victimes n’aient strictement aucun signalement à fournir.
    Peut-être que certains détails sont trop gênants, à savoir trop peu politiquement corrects.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.