L’Hôpital neuchâtelois pactise avec le privé

Ci-dessus, le Conseiller d'Etat neuchâtelois, Laurent Kurth, chef du Département des finances et de la santé

Un partenariat avec deux cliniques du groupe Genolier étend l'offre de prestations pour tous les Neuchâtelois. A des conditions gagnantes pour les deux acteurs.

Suite

3 commentaires

  1. Posté par sophie edouard le
  2. Posté par Sergio le

    Sans être une sommité du monde médical, j’ai aussi fui le Canton de Neuchâtel. Ce beau coin de pays a perdu son identité et son charme. Les politiques mettent toute leur énergie à lutter entre eux, le Haut, contre le Bas. Impossible de faire quelque chose de constructif. Tous les postes clés de l’administration sont infestés par des socialistes fanatisés et les rues pullulent de clandestins. Les pauvres diables qui vivent encore d’un emploi, sont pris à la gorge par le fisc. Les autorités de ce canton devraient être mises sous tutelle.

  3. Posté par sophie edouard le

    Et bien alors je peux vous annoncer la mort de tout le système de santé du canton de Neuchâtel. Le HNE a fait fuir l’urologue qui était en place depuis plus de 10 ans et qui s’est installé en privé, ils ont fait fuir le service d’ophtalmologie au complet et le HNE se retrouve sans aucun ophtalmo alors que c’était un des service qui rapportait le plus. Et parlons du groupe Génolier, ils ont fait fuir leur 5 ophtalmos qui se sont mis en privé à Neuchâtel, ils ont fait fuir l’ophtalmologue principal qui opérait chez eux à La Chaux-de-Fonds, le rhumato qui s’est installé en privé, les autres ont tous migré sur la clinique de la tour ne voulant plus rien avoir à faire avec le groupe Genolier et la clinique Montbrillant. Alors merci à Kurth pour continuer à détruire tout le système de santé du haut et du bas de canton. Il s’associe avec ceux qui ont fait fuir tous les médecins reconnus du canton… alors qu’un mot… bravo… on n’en attendait pas moins de Laurent Kurth !!!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.