Rappel. Georges Soros a aidé les nazis pendant la Shoah

NDLR. Chaque fois que l’on parle de Soros il faut aussi rappeler que Micheline Calmy-Rey ancienne présidente de la Confédération suisse est toujours membre du CA de la Fondation Open Society de Soros

 

Quand les nazis ont occupé Budapest en 1944, le père de George Soros était un avocat qui avait réussi. Il vivait sur une île dans le Danube et aimait se

 

Extrait de: Source et auteur

Suisse shared items on The Old Reader (RSS)

4 commentaires

  1. Posté par Sancenay le

    Un point de détail de ces temps funestes qui ne suscitera pas l’indignation des blanches colombes de l’e-monde systémique.

  2. Posté par Aude le

    Il est dit de SS=Satan-Soros qu’il a une absence totale de conscience, soit qu’il est un sérieux sociopathe…..Ce qui se manifeste par un cynisme monstrueux…
    Cependant son père et son environnement proche l’ont incité dans cette voie…
    Ce qui est étrange, avec ce triste personnage, délateur de sa propre race..sous les boutoirs du nazisme.. dangers gravissimes à cette époque, est qu’il n’a jamais été poursuivi par un Klarsfeld….en qualité d’ennemi de sa propre nation…
    Revient toujours en boucle, cette sorte de justification…qu’il se veut donner à lui-même…
    Que ce soit dans sa vie ou dans ses affaires: « Si je n’avais pas fait ceci ou cela…d’autres l’auraient fait à ma place » Que je sois le premier même si je touche l’horreur….
    Une justification s’il en faudrait, de son immense cupidité. À ce stade…on peut le qualifier de monstre…ce dont il se fout éperdument sinon s’en fait gloire…. Il s’avère aussi qu’il évolue dans un monde tout aussi cynique….et s’y trouve comme un poisson dans l’eau…
    Sa mégalomanie suppose aussi qu’il se proclame. chef d’état…sans état…, assez ahurissant…Il est conscient que son argent lui permet tous les coups…sans être autrement inquiété..
    Il s’exhibe volontiers publiquement…donne son avis qui se transforme en ordre…paie des mercenaires pour arriver à ses fins..et ce sans limite aucune.
    Certes, d’autres ne s’en vantent pas et agissent tout aussi morbidement dans l’ombre…
    Il justifie encore l’absence d’un Dieu omnipotent…par cette folle remarque: « Si Dieu existait , je serait écrasé ou anéanti »
    En clair…si j’ai pu faire autant de mal…sans être sanctionné…sans être atteint dans mes objectifs, est la preuve éclatante qu’un Dieu juste et suprême..n’existe pas….
    Ben….perso….il oublie le libre arbitre….Il ne lui faudra pas encore beaucoup de temps pour être sévèrement contredit…dans cette vie encore sinon..au plus tard…dans l’autre…
    Et là…pour sûr…je ne souhaite…au Grand Dieu….n’être point dans sa peau!!!

  3. Posté par Théodore J Berseth le

    ça se passe de commentaires…quand un tribunal israélien osera s’en occuper et lui demander des réparations pécuniaires au nom d’un certain « culte de la mémoire »….Quand un gouvernement osera le traduire en justice pour spoliation de bien aux juifs durant la dernière guerre mondiale ?

  4. Posté par It's only Rock 'n Roll le

    pas étonnant qu’il a autant de fric, le speculateur et manipulateur par excellence! Dommage qu’il était du côté de Hillary, la démocrate… preuve que le fonds de cette dernière accepte des fonds de mains des plus sales

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.