Uri: La PLR qui veut imposer le centre de requérants accuse la population « d’être haineuse »

Christian Hofer: On parlait déjà de ce centre ici.

******

Depuis sa séance d'information sur un nouveau centre d'asile avortée à Seelisberg, Barbara Bär est préoccupée.

La conseillère d'Etat uranaise chargée des affaires sociales, Barbara Bär (PLR), chahutée lors d'une séance d'information sur un centre d'asile jeudi soir à Seelisberg (UR), s'est dite choquée par le comportement de la population.

Elle n'a pas beaucoup dormi après cette soirée agitée, a admis la ministre uranaise dans une interview à la «Neue Urner Zeitung» publiée samedi. «En vingt ans de vie politique, je n'avais jamais rencontré autant d'émotions, de rancoeur et de haine», déclare-t-elle.

 

Source et suite de l'article

15 commentaires

  1. Posté par Le pragmatique le

    Et pour la haine ca n’est que le début avec votre politique de debilos.

  2. Posté par Hérodote le

    Je n’ai jamais vu autant de mépris du peuple que chez les socialo-gauchistes de notre misérable époque.

  3. Posté par G. Vuilliomenet le

    J’ai observé la photo. C’est bien la bonne femme avec une veste bleu ciel délavé, au cheveux noirs et des lunettes?
    Si personne n’avait dit qu’elle était du PLR, je l’aurais classé chez les bobos rose bonbon.

  4. Posté par Michel le

    Les moutons refusent d’aller à l’abattoir maintenant, c’est nouveau ! La conseillère n’a pas trouvé le sommeil , la pôvre… Peut-être le trouverait-elle en immersion dans une cité de « chances pour l’Europe », ou à côté d’un « hôtel « pour migrants.
    Il faut arrêter de demander aux peuples européens de se passer la corde au cou, ou de le présenter gentiment au couteau de « déséquilibrés importés ».
    Il faut que les peuples résistent et se défendent […]

  5. Posté par Sergio Mororosoli le

    Cette politicienne de bazar se dit choquée. N’est-ce là que le début d’un aveu ? Madame, vous venez de donner la preuve que vous vivez en dehors de toute réalité, vous usurpez le pouvoir, vous êtes un danger pour la population.

  6. Posté par aline le

    Cette dame, si indignée vis-à-vis d’une population inquiète, combien de ces envahisseurs loge-t-elle à son domicile? Dommage, que personne dans la salle n’ait posé cette question. La réponse aurait été très édifiante.

  7. Posté par G. Vuilliomenet le

    Ce n’est pas que le PLR est une fausse droite, c’est un ramassis de forbans sans foi ni loi en col blanc dont le but est d’avoir une main-d’oeuvre corvéable à merci que les employeurs payeront à coup de lance-pierre avec la bénédiction des faux syndicats comme UNIA qui m’a reproché d’avoir démissionné de leur association de malfaiteurs car je refusais que mes cotisations servent à leur immonde propagande pour l’accueil de toute la misère du monde.

    A ce sujet, j’ai envoyé une copie de leur réponse de mon courrier justifiant ma démission à Uli Windisch.

  8. Posté par hubert le

    La situation dérape, on donne priorité aux demandeurs d’asile au détriment des Suisses en difficultés. Je le sais parce que je le vis, et ça m’étonnerais pas qu’on voie un jour des attentats à l’envers style Breivik. De toutes façons, je suis contre qu’on m’impose « mon prochain que je dois aimer ». Mon prochain, je le rencontre, et nul ne me l’imposera ! Pour moi, les Uranais ont raison !

  9. Posté par Sancenay le

    Le problème est là chez autant d’innocents politiques : ils ne savent pas ce que c’est que la haine.
    Si le risque se limitait à ce qu’ils l’apprennent à leurs seuls dépends on les laisserait bien à leur très prochaine découverte.

  10. Posté par Alain le

    Bravo les Uranais, tenez bon !

  11. Posté par Daniel le

    Franchement pas de quoi jouer les vierges effarouchées non plus Mme Bär. Personne ne vous a agressé physiquement et c’est juste des discussions où le ton monte un peu ce qui est tout à fait normal. Je suis assez surpris que jusqu’à présent le peuple se montre si docile. Je viens de lire à l’instant qu’en Allemagne les entreprises osent désormais employer des migrants sans aucune paperasserie… Comme cela on pourra sans autre avoir des salaires équivalent à la Chine sur les chaînes de montage. Je n’ose même plus imaginer ce que sera l’Europe dans 10 ans. Détruire 2000 ans d’histoire Européenne en moins d’une génération faut le faire. Les 1ère et 2ème guerres mondiales et tous ses morts valaient-elles alors vraiment la peine?

  12. Posté par coocool le

    PLR = fausse droite.

  13. Posté par sophie edouard le

    On rappelle que les élus sont censés représenter la décision du peuple !

  14. Posté par Marie-France Oberson le

    «En vingt ans de vie politique, je n’avais jamais rencontré autant d’émotions, de rancoeur et de haine»,
    Si cette dame ne « résonnait » pas comme une casserole, elle admettrait que durant ces 2 dernières décennies, le problème crucial des migrants de masse n’existait pas et que jusque là, on n’a jamais demandé, voire imposé, aux populations d’assumer des nouveaux venus dont la « culture » est à mille lieues de la nôtre. (la preuve : « La présence policière sera renforcée pour garantir la sécurité dans le village »(dixit Le Matin).
    Il serait intéressant de savoir où est domiciliée cette dame qui paraît si altruiste.

  15. Posté par C. Donal le

    Nos bigots immoraux espèrent le meilleur et les voisins impliqués auront le pire avec perte de valeur sur leur propriété s’ils sont propriétaires et des difficultés de jour comme de nuit, au quotidien, selon les modèles pourtant déjà expérimentés en Allemagne et en Autriche (Calden, Radeburg, ou Holzkirchen, St.Georgen…les exemples sont désormais légion). Nos bigots se dépassent en immoralité masquée et feront évidemment bien mieux que tout le monde par simple volonté… en oeuvrant cependant à la destruction de la paix sociale.

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.