France: Église profanée par 4 jeunes « Ils ont même uriné dans le bénitier et déféqué sur l’autel. »

Christian Hofer: Nul besoin de dire que dans le cas inverse, si "l'extrême droite" avait été responsable d'un tel acte dans un lieu de culte musulman, tous les journaux romands en parleraient en boucle...

Le parti écœurant de nos journalistes révèle à quel point nos sociétés européennes malades discriminent les autochtones.

******

Deux lecteurs (merci B. B. et V. R. !) m’ont signalé un article de Ouest-France traitant d’une infâme profanation de l’église Saint-Pierre des Herbiers (Vendée). Les quatre jeunes profanateurs ont été arrêtés.

Ils ont agi en haine de la religion et seraient originaires de Haute-Normandie : les prénoms et les patronymes ne sont pas signalés. Des Normands ? Haine de la religion chrétienne avérée, mais au nom de quelle idéologie ou de quelle autre religion ? En voici des questions qu’elles sont bonnes…

Dans la nuit de dimanche à lundi, quatre individus se sont introduits dans l’église Saint-Pierre, aux Herbiers. Ils ont renversé des bancs, des vases et ont également vidé un extincteur. L’un d’eux a déféqué sur l’autel. « C’est une profanation d’un lieu de culte,affirme un des membres de la paroisse. »

Interpellés le lendemain par les gendarmes, les suspects ont reconnu les faits. Ces jeunes majeurs sont pour la plupart originaires de Haute-Normandie. Ils seront convoqués en novembre devant le tribunal correctionnel de La Roche-sur-Yon et comparaîtront pour « dégradation et vol ».Le procureur de la République, Hervé Lollic, précise que « la motivation antireligieuse est également reconnue ».

Source : Ouest-France, 19 juillet via Christianophobie.fr

6 commentaires

  1. Posté par Tommy le

    A Cortes@
    Pas d’illusions! S’il s’agit de  » jeunes » , comme vous le dites, on ressortira le catalogue habituel.  » Victimes du racisme, désœuvrés, sans repères, parents au chômage, islam mal compris, etc »

  2. Posté par Cortes le

    J espère que ces jeunes seront punis sévèrement comme il se doit !!!

  3. Posté par Le Taz le

    Je soulignerai que sur le télétexte de la TSR, ils ne parlent que de la mosquée profanée à Lyon, pas un mot sur cette affaire d’église profanée… Comme c’est étrange !!!

    Le gouvernement français condamne la profanation de la mosquée de Lyon mais ils n’en n’ont rien à faire des profanations d’églises catholiques, ils préfèrent y tolérer les profanations perpétrées par les FEMEN de Georges Soros !

    Les gens vont-ils enfin être capables de lire entre les lignes et comprendre ce qui se passe ???

  4. Posté par JeanDa le

    Faites ça dans une mosquée et vous n’avez plus de tête …

  5. Posté par Tommy le

    J’avais observé un noir, il y a plus de dix ans, déféquer dans un sac en plastic, sur un quai du métro de Paris, et ceci au su et vu de tout le monde.
    Personne n’avait réagi, moi non plus.
    C’est ça, l’enrichissement culturel.

  6. Posté par Vautrin le

    On attend la vive condamnation de cet acte de la part de MM Hollande, Cazeneuve, Valls. Comme chez Beckett on attendait Godot. Ah ! Si au moins l’extrêêêême drwââââte dépêchait de vilains nervis pour crépir une mosquée avec des lardons ! Là, le chœur des vierges bien-pensantes entonnerait l’hymne des stigmates ! Mais une église, vous pensez ! Et puis… c’est quoi, une église, hein ? (Sic). Nous vivons une époque formidable !

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.