Attentat: Le système médiatique focalise sur la victime musulmane pour protéger l’islam: « Elle pratiquait le vrai islam »

Tour d'horizon des médias qui s'empressent de mettre en Une la photo de la victime musulmane. Visiblement, le contre-feu doit s'opérer immédiatement, sans décence, en discriminant la très grande majorité des morts non musulmans. Il faut à tout prix clamer que "ce n'est pas ça l'islam".

Mieux même, "elle serait la première victime". Systématiquement hiérarchiser les morts en mettant en exergue les victimes musulmanes. Pensez-vous un seul instant que si les rôles étaient inversés, la presse d'un pays musulman réagirait ainsi?

Les nombreux enfants non musulmans morts, eux, n'ont pas eu l'honneur de ces titres.

Or, en réalité le terroriste visait le symbole de la fête du 14 juillet et cette fête était une célébration pour des non musulmans dans un pays kouffar.

Dès lors, il y avait peu de chance de voir de vrais musulmans célébrer une fête rendant hommage à la France et c'est ce que ce terroriste musulman avait aussi conclu.

******

Nice: "Ma mère est morte dans l'attentat. Elle pratiquait un vrai islam"

Hamza, 28 ans, a perdu sa mère le soir du 14 juillet dans l'attentat de Nice. "Ce que je peux dire, c'est qu'elle portait le voile, pratiquait un islam du juste milieu. Un vrai islam. Ce n'est pas celui des terroristes."

Source

Fatima Charrihi, la musulmane voilée qui pourrait être la première victime de l'attentat de Nice

Fatima Charrihi est morte le 14 juillet à Nice. Selon son fils, Hamza, interrogé par L'Express, elle serait la première victime de la terrible course du camion blanc qui a tué au moins 84 personnes. " Il n'y avait pas d'autres cadavres avant elle...", explique-t-il.

Source

Attentat à Nice : un jeune homme pleure la mort de sa mère qui "pratiquait un vrai islam"

La mère de Hamza figure parmi les victimes de l’attentat de Nice survenu dans la soirée du 14 juillet. Le jeune homme a défendu l’islam pratiqué par sa mère qui n’est pas celui des terroristes.

Source

Fatima, Robert, Linda… la longue liste des victimes

La première victime de ce carnage semble être Fatima Charrihi, une Marocaine résidant à Nice, mère de sept enfants et morte sous les yeux de sa famille, comme l’a raconté son fils Hamza à l’Express : « Mon frère a essayé de la ranimer. Mais elle est décédée sur le coup […]. Elle portait le voile, pratiquait un islam du juste milieu. Un vrai islam. Mais ce n’est pas celui des terroristes. »

Source

7 commentaires

  1. Posté par Christian Hofer le

    En réalité, il est tout simplement impossible pour un jihadiste de ne pas commettre d’attentats sans toucher l’un de ses coreligionnaires puisque les musulmans se comptent en millions.

    Qui aurait cru que ce jihadiste, en fonçant dans une foule en France n’aurait touché aucun musulman? Personne.

    Un musulman mort au jihad, même en temps que victime collatérale, va au paradis d’Allah.

    Plus de 80 morts, et pourtant, la seule qui mérite des articles bien fournis et bien détaillés, photo à l’appui, c’est une musulmane.

    Mais non il n’y a pas de discrimination!

  2. Posté par Bouhier le

    Le vrai islam il suffit de lire le coran.apres surtout sourate 9 verset 29 30 31 32 33 34 35 qui appelle à la haine et à nous exterminer

  3. Posté par Tommy le

    Pourrait-on me citer un seul endroit de la planète où se pratique le  » vrai islam » , c’est à dire où je serais accueilli à bras ouverts en tant que protestant, où je pourrais ressentir la paix et l’amour à mon encontre, où je pourrais exposer mes convictions religieuses sans recevoir un coup de couteau, où ma femme pourrait déambuler en tenue européenne sans se faire mettre la main au panier?
    Chers internautes, aidez-moi, car je reste sur ma faim!

  4. Posté par Le pragmatique le

    De toute façon cet islam de qque nature il nous gonfle et à tourné à l’overdose.

  5. Posté par Bussy le

    Très triste pour cette personne et sa famille, comme pour les autres victimes.
    Cela dit, ce que ces imbéciles de journalistes mettent surtout en avant, sans le vouloir, c’est qu’une seule personne était musulmane sur les 84 morts, ce qui semble indiquer que les musulmans ne se sentent pas trop concernés par la fête nationale française, et c’est là qu’est une partie du problème.

  6. Posté par martinoty le

    Les partis religieux islamiques tentent de minimiser leur rôle dans cette tragédie, ce qui relève de la lâcheté ou du calcul, avec la complicité passive de l’Etat Français dont l’inaction sur le moyen et le long terme est scandaleux . N’étaient pas visés les Musulmans mais les vilains Français qui ont été frappés dans leur chair, afin de les punir. A titre personnel, je porte la peine de cette famille musulmane venue se distraire sur la Promenade des Anglais et victime de ce bandit.

  7. Posté par Alain le

    Toujours difficile de perdre un parent.
    Mais  » pratiquer un vrai islam et porter le voile c’est quoi « ???
    L’islam de paix, d’amour, de tolérance, celui des médias, des bien-pensants, des gauchistes, du pape … quel mensonge !!!

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.