La gaffe de M. Hollande

Suzette Sandoz
Prof. honoraire UNIL

Hier, après les attentats de Paris, M. Hollande a utilisé le seul mot qu’il fallait éviter, celui  de « guerre ». Il a dit en effet : « c’est la guerre ». Il ne pouvait mieux soutenir la cause des terroristes, certes, involontairement, car je suis bien certaine de ses bonnes intentions, mais effectivement quand même. En effet, la guerre est caractérisée notamment par trois phénomènes, l’un, interne, elle justifie éventuellement les pleins pouvoirs de l’exécutif, les deux autres, externes, elle crée pour l’ennemi, une sorte de droit à une légitime défense et elle a besoin d’un événement particulier pour prendre fin.

Les pleins pouvoirs, c’est avéré, sont une réelle menace pour la démocratie et pour les libertés fondamentales, menace justifiée par un état de nécessité ou de légitime défense. Mais évidemment que l’usage non abusif des pleins pouvoirs n’est jamais garanti, la nature humaine étant ce qu’elle est et que la fin de cet usage dépend de la fin de la guerre. Or seules deux sortes d’événements peuvent mettre fin à une guerre, soit la destruction totale de l’un des protagonistes – le rêve des terroristes – soit un traité de paix – exclu avec des terroristes.

En parlant de guerre, M. Hollande place la France et peut-être l’Europe, si les autres chefs d’Etat ne résistent pas à cette tentation, dans une situation terrible. C’est une situation analogue que les Etats-Unis ont créée pour eux depuis l’attentat du 11 septembre où ils avaient proclamé que c’était une déclaration de guerre. Mais au fond par quel ennemi ? Justifiant par la suite toutes les interventions possibles dans les pays arabes, en Afganistan etc… et contribuant peut-être au développement actuel du terrorisme.

On ne déclare pas la guerre à propos d’actes terroristes parce qu’on ne sait pas où se trouve l’ennemi. On dénonce, on combat, mais on n’offre jamais aux terroristes la relative légitime défense que représente la qualité d’ennemi dans une guerre.

Puisse M. Hollande prendre conscience de l’importance du vocabulaire et ne pas répéter sa gaffe ! il en va probablement de l’efficacité de la lutte contre le terrorisme!

 

Suzette Sandoz, Le 15 novembre 2015

 

22 commentaires

  1. Posté par Chevrier Michèle le

    Hier soir j’ai regardé C’ dans l’air, Hollande à reçu tous les éloges et à été présenté comme CHEF DE GUERRE, je suis dubitative par tant d’enthousiasme, il n’a fait que son devoir, après l’hommage aux jeunes gens qui ont perdu la vie lors des attentats, il n’est pas nécessaire d’en faire trop.

  2. Posté par Economico le

    Hollande profite de l' »opportunité » des attaques pour faire de la dépense budgétaire. La méthode est connue en période de crise économique, ce méthode ont été à l’origine des deux guerres mondiales. La politique monétaire de la BCE lui permet de s’endetter, il a indirectement le soutien des autres membres à un moment ou l’UE et Schengen est sur le fil rouge auprès des populations.
    Les pays ferait mieux de se concentrer sur la politique sécuritaire intérieur plutôt que d’aller frapper « on ne sait qui? » dans le désert. Quand je dis « on ne sait qui? » car depuis le temps qu’il y a des frappes (15 ans), on se demande comment il se peut qu’il en reste encore. Ils bombardent probable des tas de sable pour faire plaisir au lobby de l’armement. Les moyens ne sont pas appropriés pour lutter contre le terrorisme qui est avant tout un problème de politique intérieur. L’intervention de Hollande est vraiment décevante et je crains qu’elle n’apporte pas de solution, d’ailleurs Valls le reconnaît lui même qu’il fallait s’attendre à des répliques, quelle conviction dans leurs mesures!

  3. Posté par Pierre H. le

    Dans mon texte ci-dessous « Ce vendredi 13 novembre est le 11 septembre des USA… Quelque chose d’instrumenté… », je voulais en fait dire « Ce vendredi 13 novembre est le 11 septembre de la France… Quelque chose d’instrumenté… » (France au lieu de USA)… Merci pour la correction 🙂

  4. Posté par Pierre H. le

    J’ai revu et amélioré mon commentaire plus tôt dans la journée sous :
    Posté par Pierre H. le 16 novembre 2015 à 10h51 afin qu’il soit plus compréhensible :

    Ce n’est pas une erreur de Hollande, il l’a fait exprès et il l’a répété au moins 2 fois dans son discours d’aujourd’hui…
    —–
    « C’est la guerre » ! Déclaration de Hollande qui a suivi le plan, et qui a dit la seule chose qu’il fallait dire et qui a en fait été le seul but des attentats à Paris vendredi dernier. Et c’est la route vers la 3ème guerre mondiale voulue par les Etats-Unis pour détruire la Russie qui est grande ouverte. Le but d’ISIS (fabrication et financement US), est de s’étendre (Zbigniew Brzezinski) vers la Russie afin d’y créer le chaos pour l’affaiblir. Comment ? Regardons le point 5 de la charte de l’OTAN.

    L’article 5 du traité atlantique (OTAN) dit :
    (Traduit de l’anglais approximativement)
    Le traité adopte un principe de sécurité collective et considère qu’une attaque contre un ou plusieurs de ses membres serait considéré comme une attaque contre TOUS ses membres et pourrait entrainer l’utilisation de la force militaire de l’OTAN contre l’attaquant.

    Or le 11 septembre 2001, lors de l’attaque sous faux drapeau sur le sol américain, la France n’était PAS dans l’OTAN. Elle est retournée dans l’OTAN en 2009 après 43 ans d’absence. Aujourd’hui, la France membre de l’OTAN est donc attaquée par l’EI. Avec le président français François Hollande, prononçant les mots magiques en déclarant que le massacre du vendredi 13 était UN ACTE DE GUERRE perpétré par l’Etat Islamique, la France a promis une réponse sans pitié et comme elle est un pays membre de l’OTAN attaqué, l’OTAN (USA) a le droit à une confrontation militaire directe contre la Fédération de Russie qui n’est pas dans l’OTAN et qui gêne ses plans pour le Moyen-Orient.

    Source russe / The Total Collapse
    —-
    Dans son discours d’aujourd’hui, Hollande a dit que le commanditaire était en Syrie et les exécutants à Bruxelles. Voilà pourquoi on a « trouvé » des passeports syriens (des terroristes se promenant avec des passeports, ben oui, voyons). Pour dire que les commanditaires étaient syriens ce qui permet cette fois d’aller avec l’OTAN (USA) raser la Syrie. Mais ceux qui sont visés là- dedans sont bien-sûr les Russes qui sont aussi en Syrie et qui vont ainsi être face à l’OTAN, OTAN qui d’après leur charte et le point 5, seront « légalement » là-bas.
    Ce vendredi 13 novembre est le 11 septembre des USA… Quelque chose d’instrumenté…

  5. Posté par Erwin le

    Force est de donner pleinement raison à Madame Sandoz. .+++

  6. Posté par mireille le

    Les journalistes subventionnés disaient que Kadhafi était un dictateur. Mais la réalité est toute autre:
    Voici les quelques avantages dont bénéficiait le peuple libyen:

    1) L’électricité à usage domestique est gratuite.

    2) L’eau à usage domestique est gratuite.

    3) Le prix d’un litre d’essence est de 0,08 EUROS.

    4) Le niveau de vie en Libye est 100 fois moins élevé que la France. (exemple : le prix de 40 baguettes (demi-baguettes à la française) ne coûte que 0,11 EUROS. Sachant que le prix d’une demi-baguette en France est de 0,40 EUROS, le prix de 40 demi-baguettes en France est de 145 EUROS).

    5) Des prêts des banques sans intérêt.

    6) Pas d’impôt à payer et la TVA n’existe pas.

    7) L’Etat a investi beaucoup d’argent pour la création de diverses emplois.
    La LIBYE ne doit de l’argent à personne et ne doit aucun cent à personne. La France en revanche, a plus de 233 milliards de dettes en janvier 2011 soit 80% du PIB, ce déficit ne cesse d’augmenter…

    9) Le prix pour l’achat d’une voitures (Chevrolet, Toyota, Nissan, Mitsubishi, Peugeot, Renault…) est au prix d’usine (voitures exporter du japon, Corée du sud, Chine, Etats-Unis…).

    10) Pour chaque étudiant voulant faire ses études à l’étranger, le gouvernement attribue une bourse de 1 627,11 EUROS par mois et l’enseignement supérieur est gratuit à l’étranger.

    11) Tout étudiant diplômé reçoit le salaire moyen de la profession du cursus choisie s’il ne trouve pas d’emploi.

    12) Lorsqu’un couple se marie, l’Etat paie le premier appartement ou maison (150 mètres carrés).

    13) Pour chaque famille libyenne sur présentation du livret de famille, celle-ci recevra une aide de 300 EUROS par mois.

    14) Il existe des endroits appelant « Jamaiya » où on vend à moitié prix les produits d’alimentation, pour toute grande famille sur présentation du livret de famille.

    15) Pour tout retraité, celui-ci reçoit une aide de 200 EUROS par mois.

    16) Pour tout employé dans la fonction public et lors d’une mobilité nationale à travers la Libye, L’Etat fournie une voiture et une maison et sans rien à payer. Et quelques temps après, ces biens sont à lui.

    17) Dans le service public, même si la personne s’absente un ou deux jours, pas de déduction de ces jours sur son salaire et pas de justificatif de maladie.

    18) Pour toute personne libyenne, n’ayant pas de logement, il s’inscrit auprès d’un organisme de l’Etat, et il lui sera attribue un sans qu’il n’avance aucun et sans crédit.

    19) Pour toute personne libyenne, souhaitant faire des travaux dans sa maison, il s’inscrit auprès d’un organisme de l’Etat et il lui sera fait gratuitement par des entreprises de travaux public choisie par l’Etat.

    Vont-ils tout perdre après la chute de Kadhafi et la prise du pouvoir par le CNT? Assurément, on peut déjà penser que les libyens ne vont pas gagner au change… face au pillage en règle du CNT et de l’OTAN.

    Les français n’ont même pas le dixième de tous ces avantages libyens…

    Que dit Helen Shelestiuk : “Lorsqu’on a demandé à l’ex-ambassadeur russe en Libye, Vladimir Chamov, si Kadhafi opprimait ses concitoyens, il a répondu : “Quelle oppression ? Les Libyens bénéficiaient d’un crédit de 20 ans sans intérêts pour construire leurs maisons, un litre d’essence coûte environ 14 cents, la nourriture est gratuite, et on peut acheter une jeep KIA sud-coréenne neuve pour 7500 dollars“.

    Et Helen Shelestiuk de poursuivre : “Quels sont les autres faits et chiffres que nous connaissons de la Libye et de son leader ?

    Le PIB est de 14192 dollars. Chaque membre d’une famille reçoit une subvention de 1000 dollars par an. Les chômeurs sont payés 730 euros par mois. Le salaire d’une infirmière d’hôpital est de 1000 dollars. Pour chaque nouveau-né, on reçoit 7000 dollars. Les nouveaux mariés reçoivent 64000 dollars pour acheter un appartement. Pour créer une affaire privée, on bénéficie d’une aide financière de 20000 dollars. Les taxes et impôts lourds sont interdits.

    L’éducation et la médecine sont gratuites. L’éducation et la formation médicale à l’étranger sont payés par le gouvernement. Il y a des supermarchés pour les familles nombreuses avec des prix symboliques pour l’alimentation de base. La vente des produits au-delà de leur date de consommation est punie de fortes amendes, parfois même de prison. Beaucoup de pharmacies offrent des fournitures gratuites. Diffuser de faux médicaments est un crime majeur. La population ne paie pas l’électricité. La vente et la consommation d’alcool sont interdites, la “prohibition” est une loi. Les prêts d’achats d’une voiture ou d’un appartement sont accordés sans intérêts. Les affaires immobilières sont interdites. Si quelqu’un veut acheter une voiture, jusqu’à 50% du prix est réglé par l’État, 65% pour les miliciens de la garde. L’essence est moins chère que l’eau. Un litre coûte 0,14 dollar. Les bénéfices de la vente du pétrole sont consacrés au bien-être de la population et à l’amélioration des conditions de vie. Beaucoup d’argent a été dépensé pour irriguer le pays avec l’eau des aquifères souterrains. Par son échelle, le système a été appelé “la huitième merveille du monde”. Il fournit cinq millions de mètres-cube par jour à travers le désert et a considérablement augmenté le territoire irrigué. 4000 Kms de pipelines sont profondément enterrés pour les protéger de la chaleur. Tout ce qui a été nécessaire au projet a été accompli par la seule Libye.”

    Et Helen Shelestiuk vante également les mérites de la “réelle démocratie” libyenne : “La propagande occidentale a diabolisé Muammar Kadhafi en le décrivant comme un tyran pathologique et un ennemi implacable des aspirations démocratiques de son peuple. Ce n’est pas vrai. Il existe en Libye des mécanismes de contrôle populaire et de démocratie : des conseils élus de citoyens et des communautés autonomes (communes). Tout cela sans une nomenklatura de parti de style soviétique, sans bureaucratie pléthorique, mais avec un haut niveau de vie et de sécurité sociale pour les citoyens. Une sorte de société qui par beaucoup d’aspects ressemble au communisme.”

    Question pertinente d’Helen Shelestiuk : “Est-ce pour cela que la Libye a été diabolisée et attaquée par les vieilles puissances impérialistes?”
    Et cette dernière de conclure : “Permettez-moi de citer un passage de l’article de Sigizmund Mironin “Pourquoi la Libye est-elle bombardée?” : La Libye, qu’on décrit comme une dictature militaire de Kadhafi est en réalité l’Etat le plus démocratique du monde. En 1977 y a été proclamée la Jamhiriya qui est une forme élevée de démocratie où les institutions traditionnelles du gouvernement sont abolies, et où le pouvoir appartient directement au peuple à travers ses comités et congrès. L’État est divisé en de nombreuses communautés qui sont des “mini-États autonomes” dans un État ayant autorité sur leur district, y compris l’allocation des fonds budgétaires. Récemment Kadhafi a émis des idées encore plus démocratiques : distribuer les revenus du budget directement et de façon égalitaire aux citoyens… Ces mesures selon le leader de la révolution libyenne, devant éliminer la corruption et la bureaucratie parasite.”

    Il n’est évidemment guère étonnant que les média dominants ne fournissent au public aucune de ces données extrêmement révélatrices sur la nature réelle du régime libyen car il est probable que tous les “indignés” à travers l’Europe réclameraient des avancées sociales calquées sur la Libye du colonel Kadhafi.
    Il faudrait aujourd’hui arrêter de nous prendre pour des benêts en faisant diffuser dans tous les médias subventionnés par l’état que Monsieur Bachar El Assad est un dictateur.
    Les dictateurs sont ceux qui: mentent à leur peuple, et qui accablent leur peuple d’impôts ou de taxe, et qui assassinent leur peuple en laissant les islamistes fondamentalistes circuler librement dans l’espace de SCHENGEN.

  7. Posté par Pierre le

    Madame Sandoz a une fois de plus raison. Si dans les faits une guerre asymétrique nous est menée, la déclarer ne sert à rien et est, comme le relève Mme Sandoz, plutôt contre-productive. Le discours-gesticulation de M. Hollande sert plutôt à masquer ses inactions, notamment dans bien des « cités » devenues des zones de non-droit où, depuis plus de 20 ans, des armes y compris automatiques y circulent, utilisées pour régler des comptes entre trafiquants sous l’oeil bienveillant des autorités. La dispersion des « migrants » ne rendra le nettoyage que plus difficile, puisque les fanatiques se cachent dans le tas voire même y font des disciples.

  8. Posté par Pierre H. le

    Au contraire ! Il n’a pas commis de gaffe ! Il a suivi le plan, et il a dit la seule chose qu’il fallait dire et qui a en fait été le seul but des attentats à Paris vendredi dernier. Et c’est la route vers la 3ème guerre mondiale voulue par les Etats-Unis pour détruire la Russie.

    L’article 5 du traité atlantique (OTAN) dit :
    (Traduit de l’anglais approximativement)
    Le traité adopte un principe de sécurité collective et considère qu’une attaque contre un ou plusieurs de ses membres serait considéré comme une attaque contre TOUS ses membres et pourrait entrainer l’utilisation de la force militaire contre l’attaquant.

    Or le 11 septembre 2001, lors de l’attaque sous faux drapeau sur le sol américain, la France n’était PAS dans l’OTAN. Elle est retournée dans l’OTAN en 2009 après 43 ans d’absence.
    Avec le président français François Hollande déclarant que le massacre du vendredi 13 était un acte de guerre perpétré par l’Etat Islamique et donc les Français ont proclamé une réponse sans pitié donnant droit maintenant à l’OTAN à une confrontation militaire directe contre la Fédération de Russie.

    Source russe / The Total Collapse

  9. Posté par vincent schmid le

    Hollande n’a pas commis de gaffe, il a dit la stricte vérité. La France est en guerre au Proche Orient depuis pas mal de temps, selon une stratégie plutôt sinueuse d’ailleurs. Les attentats de Paris constituent une réplique sur le territoire français d’une guerre menée au loin. Comme l’engagement militaire de la France va certainement s’intensifier ces prochaines semaines, il y hélas gros à parier que les terroristes attaqueront à nouveau, d’autant qu’ils bénéficient du boulevard des « migrants » vers l’Europe. C’est un parfait exemple de guerre asymétrique, dans laquelle la responsabilité de l’exécutif français actuel ( mais aussi dans une certaine mesure du précédent) est totalement engagée…

  10. Posté par C. Donal le

    Cette fois ce n’est pas un symbole du monde économique, le Wolrd Trade Center qui a été touché. Pas non plus les Juifs en particuliers comme on l’a vu en janvier. Mais toute la société occidentale. Paris qui était encore il y a peu le lieu de rendez-vous de cette société internationale occidentale. Nous sommes en guerre. La guerre nous a été déclarée il y a belle lurette; il y a 1400 ans, avec des hauts et des bas. Simplement, nous pensons du haut de notre orgueil qu’il suffit « d’aimer » et de « comprendre » pour changer la réalité des autres.

  11. Posté par Gilles Champoud le

    Madame Sandoz, c’est vous qui commettez une gaffe. Bien sûr que c’est une guerre, il faut arrêter d’avoir peur des mots et regarder la réalité en face.
    Cette guerre, il faut la gagner. Il n’y a pas d’alternative.
    Gilles Champoud

  12. Posté par Nicolas le

    Au delà de la rhétorique, quand on observe la limace de l’Elysée on est en droit de se demander pourquoi les candidats à une élection présidentielle ne sont pas obligatoirement soumis à un test de quotient intellectuel et à un test de personnalité, pourquoi le premier oligophrène venu est adoubé par son parti pour services rendus, petites trahisons entre amis, et autres connivences rémunératrices. Et on peut en conclure que certaines démocraties sont effectivement bien malades pour en arriver à se laisser diriger par un invertébré.

  13. Posté par Economico le

    Les propos de Hollande rappellent Bush à la suite du 11 septembre 2001. Je ne veux pas juger de la nécessité de faire des frappes, mais il est clair que la situation n’est pas plus sous contrôle aujourd’hui qu’elle ne l’était à la suite de Charlie Hebdo. Les promesses depuis plus 15 ans de se débarrasser des islamistes extrémistes mènent à des politiques qui ne font qu’amplifier le problème.

    La dissolution des accords de Schengen et le rétablissement des frontières est la seule solution que peuvent apporter les politiques. Cet accord n’apporte que des déséquilibres économiques, sociales et sécuritaires.

  14. Posté par Marcassin le

    Vous prétendez que l’on ne sait pas où se trouve l’ennemi. Moi je le sais : dans l’Islam !

  15. Posté par Vautrin le

    Article spécieux ! Nous sommes attaqués par un ennemi organisé, qui a planifié toutes ses actions : invasion « migrante » et carnages à l’intérieur de « la maison de la guerre ». Il s’agit bel et bien d’un état de guerre, même si les opérations n’ont rien à voir avec celle d’une guerre « classique ». Les mesures à prendre sont donc des mesures de défense d’abord, de contre-attaque ensuite. Et c’est une guerre totale, qui doit s’achever par la destruction de l’adversaire.

  16. Posté par Thierry le

    Hollande est un plouk ! Vous avez vus sa tronche ! Quel tête de con ! Il est là parce que les français n’ont pas eut mieux en terme de choix. Il ne veulent pas élire Marine le Pen parce qu’ils ont peur de passer pour des fachos dans le reste du monde, y a qu’à voir comment les médias français nous traite quand c’est l’UDC qui gagnent… On passe pour des nazis. Non les français n’ont jamais eût de vrai chef politique fort et sûr d’eux depuis des décennies sans compter qu’ils ont presque tous magouillés à un moment où à un autre… Aucun charisme, aucune intelligence, et menteur en plus ! Quand on les écoute avant les présidentielles, ils vont tout changer, ils ont toutes les solutions, ils promettent de régler tous les problèmes et une fois en place ils magouillent et trahissent le peuple. En même temps pas tout le monde s’appelle Freysinger, la classe, du charisme, un discours qui tiens la route, une présence ! Un sacré bonhomme cet Oskar.

  17. Posté par Marie-France Oberson le

    « Puisse M. Hollande prendre conscience de l’importance du vocabulaire »
    Faut pas se leurrer; Hollande ne comprend rien à rien..pas plus à l’importance du vocabulaire qu’à l’attitude à adopter avec le président syrien ou le président russe ;ce n’est pas un grand stratège ;c’est un benêt buté qui s’est dévoilé tel lors de l’affaire Léonarda mais qui se prend pour un type intelligent ;il est donc dangereux, et avec son air de « ravi du village » il est encore plus dangereux que l’on croit.D’ailleurs il n’a pas été élu parce qu’il a une personnalité de chef d’Etat et une intelligence au dessus de la moyenne, mais pas défaut…

  18. Posté par Barlie le

    Sur http://www.tvlibertes.com/ :
    EDITION SPECIALE : « LA FRANCE EN GUERRE » AVEC LE CRIMINOLOGUE XAVIER RAUFER
    Excellent !

  19. Posté par JLB le

    Oui, c’est une guerre!!! En réponse à Mme Sandoz, je cite les paroles de Mgr Luc Ravel, évêque aux armées française: « Une violence inouïe nous a frappés. Nous, c’est-à-dire nos enfants, nos parents, nos amis. Nous, c’est-à-dire nos valeurs, notre histoire, notre avenir. Nous, c’est-à-dire la France, notre nation, notre patrie derrière un même drapeau.
    C’est collectivement que nous sommes attaqués. C’est la nation qui est visée. Il s’agit donc bien d’une guerre. Impitoyable. Elle ne fait que commencer. »

  20. Posté par Sergio Morosoli le

    C’est l’opinion de Suzette Sandoz, je la respecte sans pour autant être d’accord. Je suis de ceux qui pensent que les islamistes nous ont déclaré la guerre. A nous de choisir les moyens d’en finir.

  21. Posté par Bruno Sollaerts le

    Un combat ne se fait pas avec des fleurs… je pense que l’ennemi est identifié, l’ennemi est un état
    (l’Etat Islamique ) cet ennemi et non nous , nous a déclaré la guerre il y a déjà longtemps et a commis des actes de guerre sur notre territoire et c’est à nous de nous défendre ( légitime défense)

  22. Posté par Gilles Bourquin le

    De plus, pourquoi le gouvernement français ne parle-t-il que de Daesh et non de son identité réelle, « Etat Islamique ». Le terme islam est-il protégé en France?

Et vous, qu'en pensez vous ?

Poster un commentaire

Votre commentaire est susceptible d'être modéré, nous vous prions d'être patients.

* Ces champs sont obligatoires

Avertissement! Seuls les commentaires signés par leurs auteurs sont admis, sauf exceptions demandées auprès des Observateurs.ch pour des raisons personnelles ou professionnelles. Les commentaires sont en principe modérés. Toutefois, étant donné le nombre très considérable et en progression fulgurante des commentaires (150'216 commentaires retenus sur 9'675'514, chiffres au 25 septembre 2017) un travail de modération complet et exhaustif est totalement impensable. Notre site invite, par conséquent, les commentateurs à ne pas transgresser les règles élémentaires en vigueur et à se conformer à la loi afin d’éviter tout recours en justice. Le site n’est pas responsable de propos condamnables par la loi et fournira, en cas de demande et dans la mesure du possible, les éléments nécessaires à l’identification des auteurs faisant l’objet d’une procédure judiciaire. Les commentaires n’engagent que leurs auteurs. Le site se réserve, par ailleurs, le droit de supprimer tout commentaire qu’il repérerait comme anonyme et invite plus généralement les commentateurs à s’en tenir à des propos acceptables et non condamnables.

Entrez les deux mots ci-dessous (séparés par un espace). Si vous n'arrivez pas à lire les mots vous pouvez afficher une nouvelle image.